Plutôt que d’acheter nos cadeaux de Noël dans les grandes chaînes, et si on soutenait les petits commerçants ? On en a discuté avec Céline Guilhermet, créatrice des Georgettes.

En cette période très compliquée, il est primordial d’aider les petits commerçants à survivre à la crise. Ils viennent de rouvrir, et cette année a été particulièrement difficile pour eux et elles. Alors, si vous n’avez pas déjà acheté tous vos cadeaux de Noël en ligne pendant le confinement, vous pouvez en profiter pour les soutenir. Et pour savoir comment, nous avons interrogé Céline Guilhermet, créatrice de la marque de bijoux Les GeorgettesLancée – un peu par accident – en 2015 au sein d’une entreprise ardéchoise, elle propose aujourd’hui de l’horlogerie, de la maroquinerie et des bijoux.

Céline Guilhermet, créatrice de la marque Les Georgettes
Céline Guilhermet, créatrice de la marque Les Georgettes – © Les Georgettes

Le Made in France

80 % de la collection Les Georgettes est fabriquée en France. Pour les 20 % restants, on vous rassure, la marque ne sous-traite pas (sauf pour la mécanique de l’horlogerie). Seulement, les techniques d’empierre sont réalisées dans leur usine thaïlandaise, qui a rejoint l’entreprise ardéchoise il y a 30 ans, bien avant l’ajout des Georgettes à la famille. Alors, on peut dire que Céline s’y connaît, en Made in France. Et d’ailleurs, elle est militante de cette cause depuis de nombreuses années : « je trouve que ça redonne du sens et de la proximité. Nous, en tout cas, on se bat pour fabriquer le plus possible en France, parce que ça veut dire qu’il y a des métiers qui restent en France, des savoir-faire, et tout ça c’est précieux. Aujourd’hui, on est tous responsables du monde dans lequel on vit. Et le Made in France, cela permet d’avoir le juste prix et de savoir comment ce qu’on achète est créé. »

Cause d’autant plus importante aujourd’hui, avec le Covid-19. « C’est un phénomène de société assez profond, pour donner du sens à nos achats, à notre consommation. Le discours du Made in France, on était peu nombreux et il y avait moins d’écoute avant. Il y avait une histoire d’accessibilité, il fallait avoir le budget… Mais on nous écoute de plus en plus. Et avec le Covid, cela a tout accéléré », ajoute Céline Guilhermet. 

Les petits commerçants

Image d'illustration de shopping
Image d’illustration de shopping – © Charles Deluvio

Favoriser le Made in France, c’est génial. Mais dans cette même optique, il ne faut surtout pas oublier d’acheter chez les petits commerçants. Eux aussi méritent du soutien – même s’ils ne peuvent pas toujours choisir de la fabrication française. Comme l’avait dit Catherine Chanove, gérante de Poisson d’Avril, magasin de jouets et jeux de société « cela fait vivre des passionnés. […] On a besoin de l’effort de tout le monde pour continuer à vivre ». On sait, ce n’est pourtant pas toujours évident. Céline Guilhermet nous donne ses conseils : « Pour moi, il y a plusieurs choses. Il faut juste essayer de se dire ‘j’évite les grosses enseignes’, aller voir ses commerçants de quartier, être à l’écoute, être curieux, et faire ça avec bon sens. Il y a des sites qui nous permettent aussi de nous informer, comme celui du salon Made in France, qui représente un bon répertoire de marques françaises. » Et le grand côté positif avec ça, c’est que les petits commerçants ont souvent plus de temps pour nous conseiller ! 

Question de budget 

Si votre budget est serré, vous allez vous dire que cet article n’est pas pour vous. Et pourtant ! Il est tout à fait possible de choisir ses cadeaux dans les petits magasins et/ou fabriqués en France, même sans se ruiner. C’est vrai, cela veut souvent dire acheter en moins grande quantité, mais niveau qualité, vous serez servi·e·s ! La réalité, c’est que lorsqu’on achète en ligne, on n’a pas la notion des vrais prix. La créatrice de Les Georgettes précise : « je trouve qu’il y a de la pédagogie à amener, pour savoir ce que coûte vraiment un produit fabriqué en France. Un sac qui coûte 20 €, n’est pas forcément en cuir, ni forcément éthique. […] Il faut se poser la question de combien ça coûte de fabriquer un objet, du coût de la matière, du temps que ça dure de le faire, etc. Mais je suis plutôt contente que ces questions-là deviennent importantes. » 

Et nous aussi ! Attention cependant à ne pas se mettre la pression. Faites avec vos moyens et du mieux que vous pouvez, et ce sera déjà très bien. 

Article de Clémence Bouquerod

Le compte à rebours a sonné. Dans moins de deux semaines maintenant, les mamans se verront choyées et bien gâtées pour la journée qui leur est dédiée. Complètement largué(e) ou en panne d’idées originales ? Cet article est fait pour vous. À la rédac’, on a missionné une sélection qui fleure bon la gourmandise et les produits au comble du made in cocorico.

Confiture Parisienne

Laura et Nadège se sont lancées le pari audacieux de rendre ses lettres de noblesse à la confiture nappant les tartines. Pour se faire, le produit fait peau neuve à coup d’associations fleuries et fruitées, plus détonantes les unes que les autres. Ici, les maîtres-mots demeurent la saisonnalité et la qualité des aliments.

Le petit plus : les confitures sont confectionnées dans le laboratoire parisien, juste à côté de la boutique faisant également office de salon de thé.

https://www.instagram.com/p/CAW-wl4ITga/

Les instigatrices misent également sur les collaborations avec les chefs, donnant naissance à des compositions « haute-couture ». Après Cédric Grolet et son « Coeur de Noisette » ou Nicolas Paciello et « l’Amour Fou », c’est au tour de Mercotte de dévoiler une recette inédite à l’occasion de la fête des mères. A l’intérieur se niche une préparation empreinte de tonalités florales, acidulées et gourmandes, entre la framboise, l’infusion de pétales d’hibiscus et la fraîcheur de la verveine. À cela s’ajoute un packaging féminin et printanier, qui ne peut que faire craquer !

Pour offrir la crème de la crème de la confiture, c’est par ici.

French Biscuit

Au placard les cadeaux lambdas, aujourd’hui l’heure est à la personnalisation et à la singularité. Chez French Biscuit, on ne propose pas simplement de petits gâteaux bien beurrés, mais également une confection gourmande sur-mesure. Des saveurs, en passant par la quantité et bien évidemment le message, tout est soigneusement pensé ! Ne reste plus qu’à s’armer de sa plume et esquisser la plus belle des déclarations.

https://www.instagram.com/p/CAE2vA4Bd3N/

Et pour ceux en plein syndrome de la page blanche, pas de panique, un coffret spécial fête des mères de 12 biscuits marqués de citations est à la vente.

Pour déguster des mots doux, on clique juste ici.

La Frenchi

Qui a dit que la pâte à tartiner était réservée aux enfants ? Les mamans aussi ont le droit à leur dose de gâteries chocolatées. Ça tombe bien, La Frenchi mise sur une production home made sans huile, ni additifs.

Au programme des jouissances culinaires : pâte à tartiner cacahuète chocolat noir, pécan chocolat au lait ou encore caramel à tartiner thé Earl Grey.

La bonne idée pour une attention 100 % singulière : on chavire en faveur du coffret découverte, composé de trois pots de 100 grammes, aux saveurs à choisir.

https://www.instagram.com/p/B6csvBbivmP/

Des mères chocovores ? On se rue sur le e-shop.

Le Beau Thé

Si une boisson devait définir la féminité et le raffinement, c’est bien le thé. Pourquoi donc ne pas profiter de la fête des mères et opter pour ce présent ?

Le crédo chez Beau Thé : concevoir le thé comme un art et se laisser emporter par sa patte créative. On recommande vivement les 20 sachets de thé et infusion personnalisés, comprenant cinq recettes originales.

L’idée est simple : on s’exprime en esquissant un petit message sur chaque sachet.

https://www.instagram.com/p/CAM4B_kB-xA/

Envie de laisser ressortir son âme de poète en l’honneur de sa maman ? On fonce sur le e-shop.

Mademoiselle Breizh

Avec Mademoiselle Breizh, c’est toute la culture bretonne qui se présente à nous, dans une dynamique mêlant tradition et modernité. Le sarrasin, le produit star, se glisse tantôt dans des recettes salées à l’instar des chips de sarrasin, tantôt dans des mets sucrés comme le caramel au sarrasin.

https://www.instagram.com/p/B5hhYKwC7Ln/

Comme dirait l’adage, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. L’enseigne l’a bien compris et dégaine un coffret « mon petit déjeuner ». On y découvre, bien disposés dans la boîte, une tasse émaillée Mademoiselle Breizh, du Breizh Granola ainsi qu’une pâte à tartiner Noisettes et Sarrasin. Cette création combine tous les éléments, dans l’optique de se souvenir de ce moment mémorable à chaque réveil !

On se rue sur le e-shop pour s’accaparer le cadeau spécial petit-déjeuner.

Dorénavant, il ne reste plus qu’à se poster devant son écran et commander les petites douceurs, qui à coup sûr raviront les papilles des mamans !