C’est le printemps, les terrasses seront bientôt (si tout va bien) rouvertes. Un peu de fraicheur dans nos assiettes et pour cela, rien de tel que la cuisine levantine. Nous avons sélectionnés pour vous, aux quatre coins de l’hexagone, des bonnes adresses libanaises. Vous nous en direz des nouvelles…

© SAJ la galette libanaise
© SAJ la galette libanaise

Du Nord au Sud en passant par la Bretagne et le pays lyonnais, voici une liste de 10 restaurants libanais. Si vous mangez du houmous à tous les repas et que vous avez un véritable penchant pour le mezzé et les falafels, cet article est fait pour vous.

Cap au Nord !

Notre voyage culinaire démarre à la capitale des Flandres, là où il fait très froid l’hiver et où l’on parle le cht’is. C’est près de la Grande Place de Lille, que se trouve la bonne adresse que nous vous conseillons aujourd’hui. Issu d’un restaurant chic (Le Saray) et bien connu des Lillois, Le Saray Express c’est la version take-away du restaurant. Une large carte de mezzés froids ou chauds à des prix raisonnables (entre 5 et 8 €), des menus veggie et des box falafels, légumes et crudités. 

Pour les palais sucrés, retrouvez également des spécialités libanaises, comme le fameux Mouhalabieh : flan Libanais à la fleur d’oranger, pistache en poudre et sirop de miel. Le Saray Express est également disponible sur Deliveroo et Ubereats. Lillois, Lilloise, régalez-vous !

©saray express
©saray express

Chez nos amis bretons

Made in Bey, c’est la petite adresse libanaise de Rennes, familiale et efficace ! À deux pas de République, on y mange de délicieux caviars d’aubergine, des moussakas divines et enfin, leurs traditionnels et savoureux falafels. Tout est fait maison avec amour et passion. C’est la bonne adresse rennaise, où il est bon de se laisser tenter par une pita farcie, une belle kafta grillée (bœuf haché cuisiné aux herbes fines) ou encore, pour les becs sucrés, par un baklava gourmand (dessert aux noisettes et amandes.).

Made In Bey est disponible sur Deliveroo et propose également un service take away.

Si vous avez mangé trop de galettes et de crêpes pendant le confinement (on vous comprend, on a fait pareil), optez pour le petit libanais de République !

Cap à L’est !

Virage serré, on traverse la France à l’horizontal pour rejoindre l’Alsace et la ville de Strasbourg. Le périple culinaire continue et s’arrête Au Cèdre. Et pour cause, c’est l’incontournable restaurant libanais de la ville. De passage en Alsace, faites le crochet. Là-bas, on déguste une cuisine de qualité, avec des mets traditionnels invitant au voyage, au partage, à la vie !

À la carte : vin libanais, kafta, moussaka, houmous, tous unis pour faire fondre nos papilles de plaisir. C’est trop bon et nous ne sommes pas les seul·e·s à le dire : le restaurant obtient le lauréat de la meilleure table étrangère de l’année en 2017, par le guide culinaire Pudlo Alsace.

"Dans les restaus de Nantes, l'ann didou, didou d'ann…"

Rendez-vous au street food nantais, Le P’tit Libanais. On s’y régale grâce à sa cuisine typique, rapide, accessible et pratique. Emportez votre sandwich ou votre kafta, ou bien laissez-vous tenter par des mezzés à partager avec vos proches. Le restaurant propose des excellents assortiments de chaussons, beignets et entrées froides. Le tout pour 2, 3 ou 4 personnes, déclinables en versions veggies ou végétaliennes ! Finalement, tout le monde s’y retrouve, la carte est super complète et le service est efficace. C’est la bonne adresse du quartier du Bouffay, à Nantes.

Notez que les restaurateurs du P’tit Libanais proposent un service de livraison non-stop du lundi au samedi avec Naofood.

Découvrez la galette Libanaise à Paris

Le chef étoilé Alan Geaam ouvrait son restaurant libanais en janvier dernier, au cœur de la capitale, dans le 3e arrondissement. Pour notre plus grand plaisir, puisqu’en effet, son concept est plutôt innovant. Il s’agit d’une carte tournée autour des galettes libanaises, déclinées sous plusieurs recettes, puis cuites au four à pain. Sur une base de manouché saupoudré au zataar, la carte dévoile un panel de propositions, de l’halloumi à la kefta, en passant par une shawarma volaille.

C’est un régal, l’odeur de la galette libanaise cuite au four s’engouffre dans la rue et nous met l’eau à la bouche, avant même d’y avoir goûté ! Bien entendu, chez Saj, retrouvez également toutes les spécialités levantines que vous aimez, de l’entrée au dessert !

Le restaurant du chef propose un service de click and collect.

Au cœur du Tintamarre parisien

Elle est grande notre capitale. C’est pourquoi, nous faisons une petite exception pour la Ville lumière et nous vous proposons non pas une, mais deux bonnes adresses. Si vous n’y aviez pas encore goûté, tentez le restaurant bio, du 19e arrondissement. Pour vous délecter des meilleurs plats levantins, et (très bientôt), d’un cadre chaleureux, boisé et lumineux.

Au Tintamarre, la cheffe est sensible à la nourriture locale, saisonnière. Ainsi, sa cuisine revigore et transporte vers des paysages méditerranéens et orientaux, là où le soleil chauffe la peau. Le restaurant est labellisé Ecotable et propose une carte avec entrées à 5 €, plats à 14 € et desserts à 5,50 €. Goûtez le frikeh au mijoté de bœuf, ou encore, pour les mordus de pois chiche, la kefta party et son houmous acidulé. Et dégustez !

Miam.

Et s’il on passait par La Rochelle ?

Allez, éloignons-nous l’espace d’un repas des grandes villes françaises, pour le calme et la tranquillité de La Rochelle. Là-bas, on y découvre une houmousserie terriblement mignonne et forte accueillante. Alors, vous êtes plutôt d’humeur pour un houmous agneau, houmous champignon ou le classique houmous nature ? Chez Sababa, on décline le houmous et on le déguste avec un délicieux pain pita.

Hmmmm, bon appétit !

Amis bordelais, c’est à votre tour

À Bordeaux, des bonnes adresses, il y en a pas mal. Aujourd’hui, zoom sur un excellent spot du centre-ville, bienvenue au Mille et une nuits. Au programme, un délice de spécialités libanaises et de grillades au feu de bois.

Venez retirer votre commande rue des Bahutiers, l’équipe se fera un plaisir de vous servir ! Plus onéreux que ses concurrents, ce restaurant libanais propose une carte très complète et savoureuse. Sa spécialité ? les viandes cuisinées traditionnellement, grillées à l’orientale. On craque également pour les baklavas aux amandes, pistaches et miel…

C’est gavé bon.

© Mille et une nuits
© Mille et une nuits

On zigzag la France, direction Lyon

Aklé c’est né d’une passion commune pour la cuisine libanaise, entre un Libanais et une Libano-lyonnaise. D’abord, un food truck, pour partager les saveurs du Liban avec tous les Lyonnais. Ensuite, un restaurant, ouvert en 2014, dans lequel les restaurateurs proposent de délicieux mezzés à déguster en famille.

Après, en 2020, Aklé ouvre une boutique traiteur au coeur des Halles Paul Bocuse. Une épicerie fine pour découvrir des plats à emporter et préparés fraichement, chaque matin. Et puis, finalement, tout dernièrement, Aklé ouvre son Atelier. Une offre de sandwichs et plats street food, ainsi que des brunchs pour le dimanche. Des spécialités levantines dans tous leurs états, à déguster avec faim !

Disponible en click and collect.

© Aklé
© Aklé

Dernier arrêt : Marseille

Pour conclure ce tour de France levantin, rendez-vous dans la ville où il fait toujours beau. Là-bas, découvrez l’adonis du Liban. C’est copieux, chaleureux et traditionnel. On y mange des aubergines au citron, des feuilles de vigne pour l’entrée.

Et puis, on déguste la moussaka pour, enfin, finir sur un assortiment de pâtisseries libanaises. Gourmands comme vous l’êtes, on se doute bien que ce petit descriptif vous donnera l’eau à la bouche. Et, guess what, on peut se confectionner une formule à moins de 20 € pour tout goûter ! Allez, foncez ! Le restaurant propose une vente à emporter.

© Adonis du Liban
© Adonis du Liban

Régalez-vous, nous ça nous a donné faim.

Un article de Margot Hinry