En ce 11 octobre, Journée du coming out, Levi’s sort sa collection Unlabeled, une collection unisexe et imaginée par les membres LGBTQ+ de l’équipe.

Levi’sla marque de jeans emblématique, sort une collection unisexe ce dimanche. Le plus ? Elle a été entièrement réalisée par les membres LGBTQ+ de l’équipe Levi’s à travers le monde. Et ensemble, ils ont créé le Collectif Unlabeled

La collection

Le Collectif Unlabeled a été grandement inspiré par le côté genderless du jean, qui est porté par tout le monde. La première collection vient de l’imagination de Lorenzo, italien, Michelle Pini-Reed, originaire du Royaume-Uni, et Patrick Jeffries, belge. Son but, c’est que ces membres de l’équipe puissent célébrer leur style et leur créativité à travers leurs pièces préférées de la marque. Peu importe qui ils sont et d’où ils viennent. « D’un Jean 501 à une veste customisée, chaque pièce a été spécialement choisie pour inspirer l’individualité et l’expression de soi pour tout le monde. Cette collection vise à résister au conformisme, tout en explorant des histoires de style, de genre, et en défiant toute définition du monde d’aujourd’hui. »

Plus qu’une collection, un véritable engagement

Vous l’avez compris, il n’y aura pas qu’une seule collection Unlabeled. Parce que le collectif n’a pas fini de s’exprimer. A la base, ils formaient seulement une communauté et un groupe de collègues à fond sur l’empowerment et l’expression de soi. Aujourd’hui, ils incarnent l’opportunité de créer une collection.  

Mais ce n’est pas la première fois que Levi’s agit pour la communauté ! Elle est « depuis longtemps un défenseur loyal et actif des droits des personnes LGBTQ+ : qu’il s’agisse de soutenir la législation anti-discrimination ou de déclarer les magasins Levi’s ouverts à tous, la marque est fière de célébrer la diversité sous toutes ses formes. Unlabeled est la dernière étape de ce travail, et la marque espère inspirer de la créativité, de la diversité et de la liberté d’expression, tant chez ses collègues que chez ses consommateurs. »

Collection à retrouver sur leur site à partir d’aujourd’hui. 

Article de Clémence Bouquerod