L’été est là ! Et comme vous l’attendez depuis plusieurs mois, cet après-midi lecture au bord de l’eau en sirotant un café frappé, Paulette a planché, pour vous, sur les lectures de l’été : 4 livres qui vont changer votre vision du monde.

Lectures de l'été : 5 livres qui vont changer votre vision du monde. 
Crédit : Maarten van den Heuvel on Unsplash
Lectures de l’été : 4 livres qui vont changer votre vision du monde.
Crédit : Maarten van den Heuvel on Unsplash

1 – L’âme du monde, de Frédéric Lenoir

« Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent à Toulanka, monastère perdu des montagnes tibétaines, pour transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur expérience personnelle et se savent inspirés par ce que les philosophes de l’Antiquité appellent l’Âme du monde : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers. »

A travers ce livre et les messages des grands sages, de grandes questions sont abordées. « Quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l amour et contribuer à la transformation du monde ? » Une véritable invitation à un voyage personnel et intérieur autour de l’humanisme spirituel.

2 – Comment j’ai arrêté de CONsommer, de Frédéric Mars

Contrairement au titre, cet ouvrage ne prône pas une idéologie anti-consommation. Ici, le journaliste Frédéric Mars confie son expérience personnelle. Il relate une année de sa vie où il s’est concentré sur l’omniprésence du monde de la consommation et notre obsession pour ce dernier, souvent sans même s’en apercevoir. Entre promotions, ventes privées, soldes, pré-soldes, braderie d’après soldes, on achète de nouveaux vêtements, les dernières chaussures, la nouvelle console de jeux… Tout ça en un clin d’oeil, souvent en quelques clics, tout nous est simplifié, quelques fois pré-mâché.

Dans son ouvrage, Frédéric Mars se demande si ce qu’il consomme le rend réellement plus heureux, sa façon de reprendre le contrôle. Une expérience qu’il partage et invite à réaliser chacun de son côté. Il n’est pas soufflé d’arrêter de consommer, seulement de le faire de façon consciente. Par exemple, se rendre compte que nous faisons aussi de la publicité une fois que nous avons consommé… Dans son livre, le journaliste offre son parcours et ses clés pour sortir de la sur-consommation. Il livre de nombreux conseils pour consommer de la façon la plus adaptée aux besoins de chacun.

3 – Les 5 regrets des personnes en fin de vie, de Bronnie Ware

C’est l’ouvrage le plus bouleversant de cette liste. Elle est infirmière en soin palliatif, au coeur de l’hôpital, des machines et des soins, elle accompagne les gens au soir de leur vie. Elle leur tient la main, voit une dernière fois la couleur de leurs yeux et peut entendre leur dernier souffle. Dans ce livre, Bronnie Ware a partagé le quotidien de dizaines de mourants. Elle en a écrit Les 5 regrets des personnes en fin de vie.

« Je regrette de ne pas avoir eu le courage de mener une vie en restant fidèle à moi-même, plutôt que la vie que les autres attendaient de moi.«  « Je regrette d’avoir travaillé autant. » « Je regrette de ne pas avoir eu le courage d’exprimer mes sentiments. » Voici trois des grands regrets explicités dans ce livre. Un ouvrage qui prend la forme d’une véritable leçon de vie à qui voudra le laisser entrer dans la sienne. C’est une invitation à repenser sa façon de la mener, comme un exercice de développement personnel d’un autre genre cette fois.

4 – Conversations avec Dieu, de Neale Donald Walsch

« Vous êtes sur le point d’entrer en conversation avec Dieu. Oui, oui. Je sais… ce n’est pas possible. Vous croyez probablement (on vous l’a enseigné) que ce n’est pas possible. On peut parler à Dieu, bien sûr, mais pas avec Dieu, (…) C’est ce que je croyais, moi aussi. Neale Donald Walsh approche la cinquantaine et fait le bilan de sa vie : il vient de perdre son travail, ses quatre mariages se sont soldés par des échecs et sa santé est défaillante. Pris de colère, il écrit une lettre pleine de doutes à Dieu. Et là, le miracle se produit ! ‘Dieu’ lui répond de façon claire et compréhensible. Un entretien qui durera plusieurs années, où les questions les plus intimes et les plus énigmatiques trouveront réponse. Pourquoi suis-je si malheureux ? Pourquoi l’homme doit-il souffrir ? Qu’est-ce que le bien et le mal ? Les interrogations troublantes que pose cet ouvrage ne doivent pas faire oublier sa haute teneur spirituelle. »

Ceci n’est pas réellement un livre. En effet, il ne s’agit pas d’un roman, mais comme son nom l’indique d’une conversation. Bien que Conversations avec Dieu soit une trilogie de livres dans lesquels l’auteur retranscrit le dialogue qu’il a eu avec Dieu, commençons par le premier tome. Ce livre n’est pas philosophique, il n’est pas non plus religieux. Immédiatement, nous sommes plongé.e.s, à travers les pages, dans les questions existentielles de la vie, d’une manière qui nous ramène à nos propres expériences et ressentis. 

Article de Aurélie Rodrigo