Image d'illustration - © Jakayla Toney
Image d'illustration - © Jakayla Toney

C’est une certitude. Et c’est aussi le nom de la nouvelle campagne de La Roche Posay, qui vise à déstigmatiser les problèmes de peau.

« C’est un fait : aujourd’hui, près de 2 milliards d’individus dans le monde souffrent de problèmes de peau, qu’ils soient bénins ou sévères », s’exprime La Roche Posay. C’est pourquoi il était important pour la marque de soins de faire cette nouvelle campagne, Derrière chaque peau, une histoire. Afin de montrer à tou·te·s celleux qui sont touché·e·s par des problèmes de peau qu’ils ne sont jamais seul·e·s. Quel beau message !

Un « problème de santé publique »

Plus que des simples problèmes cutanés, ils représentent aujourd’hui un vrai « problème de santé publique ». Parce que, comme l’explique la marque, « ces affections ont un impact bien plus important que ce qu’on imagine sur nos vies. Perte de sommeil, manque de confiance en soi, anxiété, pression sociale, absentéisme à l’école ou au travail… » Et en effet, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Dans le monde, 50% des personnes atteintes d’acné souffrent d’isolement, 79% des personnes atteintes d’eczéma confient avoir déjà manqué une journée de travail et 50% des personnes souffrant de dermatite atopique se sentent stigmatisées. Il est grand temps de changer les mentalités, et de montrer qu’il n’y a aucune raison (jamais) de ne pas vouloir montrer son beau minois.

Les chiffres - © La Roche Posay
Les chiffres - © La Roche Posay

Et c’est là que La Roche Posay intervient. Après avoir réalisé des études pour mieux comprendre, réuni 5 000 dermatologues, journalistes et influenceur·se·s de monde entier, il était temps d’agir et de sensibiliser le grand public. Afin de démontrer que « la dermatologie est vraiment capable de changer des vies. »

Derrière chaque peau, une histoire

Campagne de sensibilisation mais aussi hommage à « toutes celles et tous ceux qui se battent au quotidien pour avoir une peau saine », Derrière chaque peau, une histoire est un film réaliste. Qui met en scène de vraies personnes et non pas des acteurs, ne retouche rien… Bref, il vise à déstigmatiser les problèmes cutanés, et ça fait du bien ! En parallèle, la marque continue de travailler sur des produits adaptés à chacun·e, et encourage tou·te·s les gens·tes qui vivent avec des problèmes de peau à raconter des anecdotes sous le hashtag #SkinIsMoreThanSkin. Super initiative !

#SkinIsMoreThanSkin, c’est vrai pour toutes les peaux. C’est vrai pour tout le monde. Parce que votre peau reflète votre histoire. Et sans elle, sans vos cicatrices, vos vergetures, votre acné, votre eczéma, vos allergies… Vous ne seriez définitivement pas vous. Alors, soyez fier·e·s de votre peau ! Parce que chacun a son histoire, et votre peau renferme plein de ses secrets. Et en parlant de ça, on ne peut s’empêcher de penser à l’histoire de Mattéa, 16 ans, harcelée sur les réseaux sociaux à cause de son acné sévère. Histoire qui nous avait beaucoup touché·e·s, chez Paulette. Et en tout cas, on la soutient face à la haine et on la félicite de parler si ouvertement de tout ça. Parce qu’on sait que sa confiance en elle inspirera plein de jeunes !

Et vous, vous voudriez témoigner ?

Article de Clémence Bouquerod