Jean Paul Gaultier dévoile une paire de chaussettes en collaboration avec Sidaction, et griffée "Safe Sex For Ever".

Crédit photo : Nicolas Coulomb

"Safe Sex For Ever"

L’an dernier, Jean Paul Gaultier sortait 1000 masques en version « marinière » pour contribuer à financer les recherches sur le VIH. Aujourd’hui, il continue de sensibiliser ses audiences et de lutter contre la maladie avec une nouvelle initiative. Il s’engage cette fois avec la mise en vente d’un sous-vêtement au message percutant. 

Des chaussettes réalisées dans un coton blanc aux finitions côtelées, et dotées de l’inscription Safe Sex For Ever, en rouge. Un slogan qui fait référence à la collection printemps-été 1996 du créateur, et rappelle ce combat mené tout au long de sa carrière. « Mon seul regret ? Ne pas avoir inventé le préservatif : le plus beau des vêtements », déclare-t-il.

Pour ce joli projet présenté en vidéo, Jean Paul Gaultier et Sidaction ont fait appel au danseur et chorégraphe Nicolas Huchard, qui a récemment travaillé sur le Fashion Freak Show de la marque française.

« La lutte contre le sida, c’est une histoire avant tout personnelle : ce combat me tient particulièrement à coeur. J’ai été confronté à ce fléau qui a emporté mon ami. Je me souviens du rejet auquel ont été confrontés les malades, au début. Je veux m’adresser aux jeunes et essayer de les sensibiliser car trop souvent ils pensent que le VIH/sida ne les concerne pas », déplore Jean-Paul Gaultier

Le modèle est unisexe, fabriqué en Italie et existe en deux tailles : 35-40 et 40-45, au prix de 22€. Rendez-vous sur le site Jean Paul Gaultier. L’intégralité des fonds est reversée à Sidaction. 

Un Article d’Alicia Desrivieres

La DJ et influenceuse self-love Barbara Butch a été choisie par Jean Paul Gaultier pour incarner la nouvelle campagne de leur parfum La Belle Intense. Et ça a créé un sacré buzz. 

Tout a commencé sur Instagram, lorsque l’activiste, DJ et influenceuse de love a annoncé la nouvelle. « [Je suis] tellement honorée d’avoir été choisie pour vous présenter ce parfum La belle Intense de Jean Paul Gaultier ». Et on est tout aussi ravi·e·s qu’elle. Parce que mettre en avant une femme plus size – qui plus est militante anti-grossophobie, LGBTQI+, féministe, etc. – dans le luxe, on ne voit pas ça tous les jours ! 

Un engagement continu

Mais chez la maison de luxe, sortir des normes, ça leur connaît. Parce que le créateur veut montrer de la diversité, montrer toutes les beautés. Modèles minces ou plus-size, cisgenres ou transgenres, classiques ou atypiques, Jean Paul Gaultier veut revoir les « normes ». Dans ses défilés [ndr, le dernier a eu lieu en 2020]comme dans ses campagnes. Et c’est justement parce qu’il a parfaitement compris les derniers combats de notre société, que c’est un créateur si exceptionnel. 

Une campagne sensuelle

Mais pour la campagne de ce parfum, photographiée par Florian SaezLes Belles Intenses sont multiples. Barbara Butch est accompagnée des mannequins Clara Berry et Didi Stone, de la fondatrice de la marque de maillots de bain Bleu de vous, Chloé Lecareux, mais aussi de la make-up artist Anaëlle Postollec. À l’image du parfum, cette campagne est sensuelle et gourmande. Selon Barbara Butch, la version intense de La Belle « est une version envoûtante et enivrante. Quand je le porte, je me sens puissante, invincible et belle ».

Mais qu’en est-il de l’odeur ? Pour Anaëlle Postollec, La Belle Intense est « un lieu de tentation entre l’addiction à la Vanille, la fraîcheur de la Bergamote et la Poire ». De quoi vous donner une idée…

Article de Clémence Bouquerod