Desigual a créé son premier filtre Instagram réalisé par l’artiste Miranda Makaroff. Le but ? Lutter contre la censure du corps féminin.

Desigual n’a pas attendu longtemps avant de mettre à profit la nouvelle possibilité pour les internautes de créer des filtres Instagram. L’entreprise de mode s’associe ainsi à l’artiste catalane Miranda Makaroff pour lancer le sien, baptisé « Freedom ». Un filtre qui célèbre le corps des femmes et, surtout, met en valeur leurs tétons (censurés). La technologie de réalité augmentée de l’agence Everywoah permet d’appliquer trois designs différents sur les seins des femmes : des faisceaux de lumière arc-en-ciel, des fleurs ou le visage de Miranda.

Ce n’est pas un secret, les réseaux sociaux censurent souvent la silhouette féminine. Le mouvement #FreeTheNipple (« libérez les tétons ») lutte contre le double standard présent dans le paysage médiatique actuel. D’une part, le corps des femmes et surtout leurs seins sont très sexualisés et d’autre part, on demande à celles qui allaitent de se couvrir tandis que les mamelons sont souvent effacés ou floutés sur les réseaux sociaux (alors que ceux des hommes ne le sont pas).

Miranda Makaroff a elle-même vu son compte Instagram être censuré à plusieurs reprises pour avoir montré des tétons de femme. S’exprimant à propos du filtre Instagram, le directeur marketing de Desigual, Guillem Gallego, a déclaré que les « [tétons féminins] sont inspirants, jolis et naturels, et nous espérons qu’ils pourront bientôt être montrés sur Instagram sans avoir besoin d’aucun filtre.”

Une collaboration fructueuse

Miranda Makaroff, actrice, créatrice de mode, DJ et blogueuse, travaille en étroite collaboration avec la marque espagnole. L’artiste catalane a créé 20 pièces pour la collection printemps-été 2020 de Desigual inBeta. La collection capsule sera dévoilée en décembre 2019 à l’occasion du Miami Art Basel. D’après l’enseigne, cette ligne est 100% durable et transgressive, et offre une réflexion sur la liberté, la sexualité et le corps des femmes.

Au cœur de Desigual, on trouve l’idée que les vêtements peuvent permettre l’expression de soi et sont une forme de liberté. La plateforme Desigual inBeta a été créée en 2019 pour permettre à des artistes de s’exprimer et de développer des collections en collaboration avec la griffe.

Article par Juliette Cardinale