Prix juste, produits sains, planète respectée. Voici les trois promesses de la marque en moins, qui a voulu créer des nettoyants plus responsables. Et il était temps.

Nettoyant - © La marque en moins
Nettoyant – © La marque en moins

On le sait tous·tes, nos produits ménagers sont mauvais. Mauvais pour notre santé, mauvais pour la planète. Fatigués de voir l’inertie des multinationales face à cette problématique, Nicolas Simon et Maxime Deguine ont décidé d’agir. Et c’est comme ça qu’est née la marque en moins.

L’idée

 « En parcourant les allées des produits ménagers, on a constaté l’opacité de ce marché avec des formules pas très claires, des packagings clinquants et démesurés (quand on sait qu’ils sont remplis à 95% d’eau), et une tendance au greenwashing pour se racheter une conduite – comme garantir d’être sans phosphates alors qu’ils sont interdits en France depuis 2007 ! » Alors, Nicolas et Maxime ont décidé de prendre le contre-pied : supprimer le superflu et revenir à l’essentiel. 

Produits - © La marque en moins
Produits – © La marque en moins

La marque en moins voit le jour en juin 2020, après une année de recherches et de tests en conditions réelles. Aujourd’hui sont proposés trois types d’articles : des nettoyants, de la lessive et des pastilles vaisselle. Et le tout est livré directement dans votre boîte aux lettres, à la carte ou sous forme d’abonnement – pour ne plus se soucier de rien.

Les 3P

Lessive - © La marque en moins
Lessive – © La marque en moins

La marque en moins a une seule ambition. Et elle se résume par « 3P » [ndlr, leurs trois promesses] Prix juste, Produits sains et Planète respectée. Et cela se caractérise par des articles fabriqués en France, composés à partir d’ingrédients naturels et 100% biodégradables. Sans parler des cartons recyclés et du fonctionnement des nettoyants à partir de recharges, d’eau et de flacons réutilisables. Sur le long terme, l’utilisation de ces produits réduirait de 90% les plastiques jetés par foyer en un an, et diviserait par 12 les émissions de CO2 liées au transport. 

Vaisselle - © La marque en moins
Vaisselle – © La marque en moins

Mais la marque ne s’arrête pas là. L’une de ses grandes valeurs, c’est aussi la transparence. C’est pourquoi vous verrez sur tous les packagings une explication détaillée du prix de vente. Et ça, on adore.

Pour en savoir plus et vous procurer vos prochains produits ménagers, rendez-vous sur leur site !

Les co-fondateurs de BigMamma, chaîne de restaurants italiens, lèvent 20 millions d’euros de fonds pour leur nouvelle appli. Sunday, c’est le paiement QR Code qui va révolutionner l’addition !

© Sunday

« Laissez, c’est pour moi. 
-Non, tu plaisantes, je vous invite.
-Ok, on coupe en 3 ? 

-L’addition s’il vous plaît ! »

Avec sa nouvelle appli pour faciliter le paiement, la chaîne française attire les gros investisseurs. C’est une levée de fonds exceptionnelle qui mise sur le sans contact.

Un concept pratique qui réinvente le paiement

C’est sur un pari onéreux, mais prometteur, que misent Victor Lugger et Tigrane Seydoux (co-fondateurs de BigMamma) ainsi que Christine de Wendel (ex-COO de Mano Mano). L’objectif, c’est de rendre le paiement physique aussi efficace que le digital.

Alors, comment ça marche ? Sunday, c’est un scan de QR code présent sur la table qui permet de régler l’addition en moins de dix secondes, sans serveur. Ainsi, le trio s’inspire de ceux qui n’avaient pas attendu la crise sanitaire pour se lancer, comme Paypal, Lydia, Amazon, Lyfpay, et bien d’autres. Puis, il  développe un concept pour les restaurants.

Une solution pour gagner en rapidité et en efficacité

Le concept était testé depuis près d’un an dans les restaurants de la chaîne. Le résultat est sans appel, puisque les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Et c’est un gain de 15 minutes en moyenne par encaissement pour les client·e·s et pour le staff du restaurant. S’ajoutent à cela une augmentation des pourboires (40 % en plus), le partage simplifié des additions entre convives et un panier moyen qui, lui aussi, gonfle de 10 %. Pour couronner le tout, BigMamma relève une rotation des tables de 12 % de plus qu’avant.

Le cœur des restaurateurs et des investisseurs conquis par l’appli

Selon les fondateurs, en ce moment-même, des milliers de restaurants et hôtels du monde entier s’équipent déjà de Sunday. Parmi vos spots culinaires favoris, vous pourrez retrouver le futur du paiement dès la réouverture des restaurants chez PNY, Eataly, Burger King et tous les établissements du groupe Bertrand.

Parce que cette innovation attire, les investisseurs jettent leur dévolu dessus. Et pas n’importe lesquels ! 20 millions de fonds relevés grâce, entre autres, au célèbre financier Xavier Niel, à Olivier Bertrand, mais aussi au fonds américain Coatue Management et bien d’autres.

Mangez, scannez, partez!

Les entrepreneurs parient dès le départ pour une ouverture à l’international, avec des bureaux de Sunday déjà implantés à Paris, Madrid, Londres et Atlanta. Le retour des restaurants après la crise du Covid-19 promet un moment clé pour l’expansion de l’application. En plus du plaisir de revenir manger en terrasse, nous pourrons écourter ces fameux allers-retours pour la note, la machine à carte, la facture… 

On ne sait pas vous, mais nous, ça nous donne encore plus hâte de retrouver nos restos…

Un article de Margot Hinry

Les températures caniculaires pointent le bout de leur nez, le soleil brille et le mois de juillet est bien entamé… mais les vacances ne font que commencer ! Alors, voici une sélection d’innovations tech a glisser de toute urgence dans sa valise.

Prendre des photos, mater ses séries préférées ou écouter sa playlist du moment, voici les innovations tech à emporter de toute urgence en vacances!
Crédit : Jan Böke on Unsplash
Pour prendre des photos, mater ses séries préférées ou écouter sa playlist du moment, voici les innovations tech à emporter de toute urgence en vacances !
Crédit : Jan Böke on Unsplash

Jamais sans mon smartphone

Mais qui partirait en vacances sans son smartphone ? Pas nous, bien entendu… Pour capturer vos plus beaux instants en photo ou en vidéo, pour vous passer votre playlist préférée et même pour embarquer le numéro de ce surfeur canon, on glisse son smartphone Oppo dans la valise !

Smartphone Oppo Find X2 Pro 6,7″ 512 Go Orange 5G – 1149 €

Cinéma à la maison ou sous la tente

Les grandes soirées d’été ne riment pas uniquement avec « regarder les étoiles ». Pour mater toutes les séries que l’on vous a recommandées dans votre chambre d’hôtel, ou sous votre toile de tente pour les plus aventurier.e.s n’hésitez pas à emporter un mini vidéoprojecteur portable.

Mini vidéoprojecteur portable BenQ GV1 DLP Blanc – 489,96 €

De la musique, encore de la musique

Que serait l’été sans ses playlists chill au bord de l’eau, ou ses mixes endiablés pour danser jusqu’au bout de la nuit ? Comme vous, on ne peut pas se passer de musique pour la saison estivale. Alors on n’oublie pas d’embarquer tout ce qu’il faut pour écouter nos titres favoris. Pour chiller entre potes au bord de l’eau, j’opte pour la nouvelle version de la populaire Flip 5 JBL, conçue à partir de 90% de plastique recyclé.

JBL FLIP 5 – 129 €

Pour être plus discret.e à la plage, j’emporte les Powerbeats signés Beats. Comprenant la même performance audio et le même design que les Powerbeats Pro, ils arborent un fil stabilisateur au cou, une meilleure autonomie et un prix plus bas! En plus ils sont désormais dispo dans de nouvelles couleurs!

Powerbeats – 149,95 €

Enfin, pour les plus sportif.ve.s, je mise sur le design pratique et épuré des nouveaux écouteurs de Skullcandy. En ce moment, vous pouvez même craquer pour les Push Ultra Feel Strong, en édition limitée.

Article de Aurélie Rodrigo