Alerte aux épicuriens dans l’âme, cet article « food courts » risque de vous faire vriller d’allégresse. Ces derniers, concrètement, brassent le meilleur des pépites culinaires en un seul et même lieu. L’occasion donc de s’installer au centre de grandes tablées et goûter aux différentes spécialités, dans un joyeux brouhaha communicatif. Tour de France des lieux foodies, où s’enivrer de plaisir.

La Felicità – le temple de la gastronomie italienne

Au sein d’un hangar démesuré et pimpé de coloris pepsy, on hume à pleines narines les odeurs mêlées de feu de bois, de tomates gorgées de soleil et de mozzarella légèrement fumée. De fait, avant même la dégustation, on est en un rien de temps transporté.e au pays de la Dolce Vita.

La question demeure : « Où donner de la tête ? » Difficile de faire un choix entre les différents pôles qui s’offrent aux estomacs sur pattes. On commence par se diriger vers le cocktail bar, histoire de se désaltérer et se mettre en appétit. Puis, on se rue au niveau de la trattoria et on opte pour une valeur sûre avec les pasta à la truffe. Dans un autre style, on se laisse tenter par le burger twisté à l’italienne de la hamburgheria.

Enfin, La Felicità ne serait pas La Felicità sans son cultissime Tigramisu, comme un feu d’artifice venant clore le repas.

Food Traboule – le lieu gourmet au centre de la capitale de la gastronomie

Piloté par Tabata et Ludovic Mey, Food Traboule s’inscrit comme un lieu de partage où la promotion de la gastronomie française est à l’honneur. Au sein d’un bâtiment hors norme de 660 m2 chargé d’histoire, 12 chefs aux ADN hétéroclites font tinter les casseroles.

On débarque d’abord au comptoir des Apothicaires, un corner raffiné aux effluves méditerranéennes, pour déguster les Arancini Poulpe ainsi que la Burrata Chimichurri. On traverse le couloir direction Lobs et ses assiettes seafood. On recommande le Roll Connecticut à base de homard, de crevettes et de beurre clarifié, qui mettra tout le monde d’accord.

Enfin, on pense aux becs sucrés et l’on va au Bistrot du sucré. Dans cet antre, on retrouve les desserts de mamie, à l’instar du streusel chocolat, caramel et nougatine.

And last but not least : les circuits courts, la traçabilité des produits et le zéro déchet font partie des missions de la team Food Traboule, répondant aux problématiques environnementales actuelles.

La Halle gourmande – l’adresse niçoise posée au cœur de la Gare du Sud

Puits de lumière avec une vue imprenable sur le paysage extérieur, jeu de textures sur les matériaux décoratifs et melting-pot de kiosques aux effluves alléchantes ; voilà ce qui attend les gourmands en passant la porte de la Gare du Sud.

En se baladant dans ce dédale de comptoirs aux mets tous aussi appétissants les uns que les autres, on a craqué pour : Infinity Gourmand et la redécouverte des fameux pan bagnat et salade niçoise, et Ramen ta Faim aux recettes inédites tout droit venues de la street food japonaise.

Enfin, gros crush pour l’adresse spéciale Paulette : La Vie en Rose. Là-bas, on s’enivre avec des smoothies maison et des jus bio, des planches de charcuterie et des tapas, le tout dans un écrin cocooning et raffiné.

KIOSK – le GG gourmand de la ville rose

Au KIOSK, le made in cocorico est mis à l’honneur. Le show se fait en direct : toutes les commandes sont préparées à la minute, devant les yeux ébahis des spectateurs.

Au programme des réjouissances culinaires, on a le choix parmi cinq corners aux styles bien distincts. On traverse l’Atlantique et l’on débarque chez Madame Poutine, où l’on teste la fameuse spécialité québécoise. Puis, on décolle direction le Vietnam et Viet Corner. On ne fait qu’une bouchée des nems, raviolis et autres beignets de crevette.

De Paris à Lyon ou encore Toulouse, difficile de résister à la tentation de cette farandole de mets gourmets…

Pour davantage d’adresses régressives, innovantes et gourmandes, go sur @paulette_map.

https://www.instagram.com/p/CCsz213BO1v/