Ce 22 octobre, la marque Maje lance First Stone, une collection capsule de vêtements en denim fabriqués de manière éco-responsable.

C’est un tout nouvel engagement (et pas des moindres) pour la marque parisienne fondée il y a 20 ans, qui s’engage sur le chemin d’une mode durable.

Maje « First Stone » – Capsule Collection

Le jean, première pierre sur le chemin de l’engagement éco-responsable

Tout projet commence par un premier pas, une première pierre pour paver la voie à construire. Sur ce chemin vers une mode durable, Maje s’est attelée à ce qu’elle a jugé être le plus urgent : le jean. La fabrication de cet indispensable de toute garde-robe est en effet généralement très polluante. En adoptant de nouvelles techniques de délavage pour First Stone, Maje déclare avoir considérablement réduit ce coût environnemental : l’utilisation d’eau serait réduite (jusqu’à 95 %), ainsi que l’utilisation de produits chimiques (jusqu’à 50 %) et l’utilisation d’énergie (jusqu’à 79 %). La marque l’admet volontiers, il reste évidemment beaucoup de chemin à parcourir. Mais elle a choisi de débuter ici.

Cette collection Denim comporte blouson oversize frangé, pantalon taille haute, short évasé, mini-jupe brodée, robe babydoll, robe trompe-l’oeil et chemise en viscose.

Sur son site, la marque présente ses engagements pour l’avenir en objectifs chiffrés :

Les objectifs pour l’hiver 2019 :

  • Jeans eco-wash : 95 % de la collection
  • Manteaux en laine recyclée : 47 % de la collection
  • Fausse fourrure : 100 % de la collection

Les objectifs pour l’été 2020 :

  • Jeans eco-wash: 100 % de la collection
  • T-Shirts en coton organique: 70 % de la collection
  • Viscose FSC ou EcoVero: 5 % de la collection
  • Polyester recyclé: 5 % de la collection

Maje s’engage également sur le cycle de vie de ses vêtements en nouant un partenariat avec le leader mondial du marché de la mode d’occasion, la plateforme Vestiaire Collective. La marque souhaite ainsi encourager une consommation plus raisonnée en alliance avec leur production plus responsable.

First Stone, l’officialisation de cette transition

Contrairement à de nombreuses marques, Maje n’a pas rédigé de Manifeste pour ce nouvel engagement. Elle ancre sa démarche en présentant une collection capsule incarnée par trois femmes engagées pour la protection de l’environnement : Nuria, Michaela et Bianca. Trois femmes créatives et solaires, toutes porteuses de projets qui agissent concrètement pour l’environnement et qui avancent, elles aussi, pas à pas et pierre après pierre, vers un nouveau modèle.

BIANCA VALLE / 25 ans / Etats-Unis
Artiste, écrivain, nutritionniste, Bianca Valle transmet sa philosophie : c’est en apprenant à prendre soin de soi que l’on apprend à mieux traiter notre planète.

NURIA VAL / 30 ans / Espagne
Fondatrice en 2018 d’un label de cosmétiques qui célèbre la beauté naturelle et connecte les gens à l’environnement à travers une gamme de produits exclusivement végétaux.

MICHAELA THOMSEN / 28 ans / France
Elle lance en 2018 avec sa soeur une marque de beauté made in France et 100 % naturelle avec la conviction que respecter sa peau et l’environnement ne sont qu’une seule et même chose.

Maje leur fait nous raconter leur « first stone » à elles aussi, la manière dont leur cheminement vers le changement a débuté. Une façon de nous faire réfléchir et avancer nous aussi vers un engagement concret pour l’environnement. Sur ce chemin là, il semble bien nécessaire que nous posions toutes et tous notre première pierre.

Pour plus d’informations et pour suivre l’avancée du projet, rendez-vous sur Maje.com dès le 22 octobre

Article d’Alexandra Hostier