D’ici quelques années, les menus de fast food pourraient être très différents de ceux que vous voyez aujourd’hui. Pourquoi ? De plus en plus de chaînes de restaurants s’intéressent aux options végétariennes et véganes.

KFC a testé une version végane de son poulet frit dans ses restaurants à Atlanta, en Géorgie. Et la chaîne du Kentucky n’est pas la seule à s’intéresser aux options végétariennes et véganes. En avril, Burger King a commencé à vendre l’Impossible Whopper, un burger au goût très proche de son Whopper classique mais à base de plante. La chaîne américaine Dunkin’ (Donuts) sert un sandwich avec une saucisse à base de plante. En Amérique du Nord, de nombreux fast food tels que Del Taco, Tim Horton’s, TGIF ou Hard Rock Café proposent également des mets végans ou végétariens. En France, si ces choix ne sont pas disponibles, on trouve toutefois des alternatives végétariennes au menu de Big Fernand ou quelques restaurants végans de burger dans certaines grandes villes.

https://www.instagram.com/p/B1en7SAg1rT/

Ces options peuvent se présenter sous différentes formes : le sandwich peut ne rien avoir pour remplacer la viande, proposer un « steak » de légumes ou, et c’est le cas pour Burger King et KFC, un substitut de viande fabriqué à partir de plantes. Ces derniers proviennent souvent des entreprises Impossible Foods ou Beyond Meat, toutes deux basées en Californie. Leurs produits sont créés pour remplacer le bœuf, le porc ou le poulet pour les végans et les végétariens, tout en ayant toujours leurs goûts et bienfaits nutritionnels. Ces « viandes » sont aussi vendues dans certaines grandes surfaces aux Etats-Unis.

https://www.instagram.com/p/B1J99vDH9mF/

Pourquoi les chaînes de restauration rapide se tournent-elles vers les options végétales ? Elles essaient peut-être d’attirer des clients végétariens et végans mais le marché n’est pas si grand. Même s’il semble que de plus en plus de personnes changent leurs habitudes de consommation, un sondage réalisé par Gallup en 2018 a montré qu’il n’y a pas beaucoup plus de végans et végétariens aux Etats-Unis qu’auparavant. Mais il y a bien une augmentation de la vente d’options à base de plantes et un intérêt grandissant pour les aliments alternatifs. La majorité de la population n’a cependant pas tendance à changer complètement son régime alimentaire.

Si quelqu’un change de régime, ça peut être dû à son militantisme (il/elle se bat pour que les animaux soient mieux traités ou pour préserver l’environnement), à une envie d’avoir un régime plus sain ou simplement parce qu’il/elle a été influencé par un effet de mode. De nombreuses célébrités semblent en effet adhérer au mode de vie végan ou végétarien, et certaines en font la promotion. Beyonce et Jay-Z, l’un des couples les plus célèbres au monde, essaie de promouvoir le véganisme. En janvier dernier, par exemple, ils ont défié leurs fans de changer leur régime pour essayer de gagner des billets de concert à vie.

https://www.instagram.com/p/BtSNVwqAmXv/?utm_source=ig_embed

Le fait est que le véganisme et le végétarianisme sont encore principalement confinés aux jeunes populations urbaines. Les restaurants végans prospèrent dans les grandes villes comme Los Angeles mais peu dans les campagnes, et ils peuvent être très chers. Ainsi, la restauration rapide végane ou végétarienne, surtout si elle a le même goût que la viande, pourrait donner envie à une population plus large d’essayer ou d’adopter un mode de vie qui n’en contient pas, ou au moins d’en manger moins. Plus que l’idée d’une alimentation plus saine (après tout, c’est un fast food), c’est la curiosité qui pourrait inciter certains consommateurs à essayer des substituts à base de plantes. D’autant plus que peu de végans ou de végétariens ont tendance à entrer dans un fast-food (à part si le restaurant est exclusivement végan/végétarien).

Article par Juliette Cardinale