Troisième round : Sarenza et Elise Chalmin nous dévoilent une nouvelle collection pour les beaux jours. Les mots d’ordre de cette collaboration ? Confort, famille et style.

Une collection confort pour toute la famille © Pierre & Florent
Une collection confort pour toute la famille © Pierre & Florent

Sarenza X Elise Chalmin fait partie des alliances qui ne promettent que des petits trésors. Ces dernières saisons, l’incontournable plateforme e-commerce offrait l’opportunité à la talentueuse créatrice de s’exprimer au travers de lignes capsules dédiées. Et ce printemps-été 2021, ils remettent le couvert avec une série de pièces destinées à toute la famille. En effet, lors de la création de cette collection, il paraissait primordial à la nouvelle maman de créer un vestiaire mixte pour tous·tes. « C’était intense mais je suis très heureuse de pouvoir imaginer cette nouvelle collab’ avec Sarenza. Elle a une résonance particulière pour moi… »

Confort et casual, s’il-vous-plaît !






Vous l’aurez compris, la collaboration Sarenza X Elise Chalmin sera avant tout confortable. Et depuis l’année passée, on sait à quel point c’est devenu important… Qui a encore envie de porter un jean slim huit heures d’affilée ? Ici, les imprimés phares de la marque « quittent le navire » pour laisser place à des pièces intemporelles et cosy. Et ça, c’est grâce à la gaze de coton… Parce que le confort, selon Élise, « c’est hot ! Diaboliquement même ». Elle nous explique : « On a très souvent, dans la mode, tendance à faire dans la dichotomie entre style et confort. De mon côté, avant même d’être mère et d’en comprendre encore plus l’enjeu, j’avais à cœur dans mes créations de privilégier le bien-être. Si on est à l’aise dans ses vêtements, on est forcément différent·e dans l’attitude. » Et elle a bien raison !

La famille à l’honneur






« Le fil conducteur de cette collaboration, c’est la famille ». Et cela a été un vrai défi… Créer un vestiaire mixte et assorti pour femmes, hommes et enfants, c’est très différent de son quotidien. La raison ? Il lui fallait cette fois créer des pièces plus unies, similaires et surtout qui plaisent à tous·tes. « Avec la mixité en challenge, il fallait jouer des cartes plus soft. Il y a de l’ocre, du bleu storm, de l’écru… De la couleur car je ne peux pas imaginer la mode sans, mais un parti pris moins explosif peut-être que dans mes collections habituelles, plus neutre », explique Élise Chalmin. Du génie, des couleurs synonymes de soleil et des pièces mode qui nous donnent envie de nous y glisser au plus vite !

La ligne Sarenza x Élise Chalmin est disponible dès le 19 mai 2021 sur le site de Sarenza.

Article de Clémence Bouquerod

Chez Volvo, un congé parental rémunéré de 24 semaines pour papa OU maman !

© Volvo Cars France

Depuis le 1er avril, la société Volvo Cars accorde, dans le cadre de sa nouvelle politique « Lien familial par Volvo Cars », un congé parental payé de 24 semaines à prendre à tout moment au cours des trois premières années de parentalité. 

Pour qui, pourquoi ?

Le président et CEO de l’entreprise, Håkan Samuelsson, insiste sur des valeurs d’équité humaines et familiales. Pour bénéficier de ce congé parental, il faudra bénéficier d’un minimum d’un an d’ancienneté. Les parents seront alors payé·e·s à 80 % de leur salaire initial. Et ceci s’applique au plus de 40 000 collaborateur·rice·s à travers le monde, dans les bureaux ou dans les usines Volvo Cars.

Lorsque les parents sont soutenus pour concilier les exigences de leur vie professionnelle et de leur vie familiale, cela contribue à réduire l’écart hommes/­femmes et permet à chacun d’exceller dans sa carrière.

Håkan Samuelsson
© Unsplash
© Unsplash

Une avancée en accord avec les valeurs de l’entreprise

La politique générale de Volvo s’inspire notamment de la Suède, connue dans le monde entier pour sa législation moderne. Au-delà d’un accord de congé parental, c’est une démarche inclusive qui concerne également parents adoptifs, familles d’accueil ou de substitutions. Et bien évidemment aussi, les parents non biologiques au sein de couples homosexuel.

La directrice du pôle Corporate Functions, Hanna Fager précise que cette avancée est une incarnation des valeurs et de la culture de l’entreprise. « Nous souhaitons induire des changements dans ce secteur (…) », affirme-t-elle. L’idée étant ainsi de présenter ce congé parental comme une option présélectionnée pour créer « un effet par défaut ». Volvo Cars souhaite éviter les confusions et les hésitations auprès des salariés en levant les barrières culturelles. 

Pour qu’enfin, le congé parental rémunéré accessible pour toutes et tous, devienne la chose la plus normale qu’il soit !

Un article de Margot Hinry