Ingie Paris, dont le vestiaire élégant et sophistiqué sublime les femmes du monde entier depuis une décennie déjà, rend un vibrant hommage à une artiste géniale, une icône féministe adulée de tous et de toutes, Frida Kahlo ! Parfaite occasion pour découvrir la femme derrière le label Ingie Paris, ses inspirations créatives ainsi que les valeurs qu’elle souhaite mettre en avant en cette période de grand bouleversement. Rencontre déconfinée avec Ingie Chalhoub.

PK pour Paulette : Comment décririez-vous le vestiaire Ingie Paris et la femme Ingie Paris ?

Ingie Chalhoub : Je dirais que le vestiaire Ingie Paris est sophistiqué, glamour et créatif. Il sublime l’aura de la femme Ingie Paris et représente toutes les femmes d’aujourd’hui avec leur diversité et leurs facettes plurielles. En créant cette marque, je souhaitais faire une mode sans frontière qui capture, de jour comme de nuit, la beauté intemporelle des femmes indépendantes, sereines et fières d’assumer leur féminité.

PK : Vous avez présenté votre nouvelle collection AW20/21 pendant la Fashion Week parisienne en février dernier, quelle en fut l’inspiration ?

I : Pour mon dernier défilé, j’ai voulu retranscrire avec modernité les grandes tendances des années 70, décennie de toutes les audaces marquée par la libération de la femme et une mode impertinente imprégnée de différents courants culturels et contestataires. J’ai donc été inspirée par des femmes non-conventionnelles aux destins remarqués. J’ai également voulu lier la mode et l’art en choisissant une icône du cinéma et de la chanson, emblématique de cette époque anticonformiste. Elle est pour moi le symbole de la femme fatale et l’incarnation d’une liberté sans tabou, avec son accent so British, sa sensualité naturelle, sa silhouette androgyne et son visage de baby-doll. Son style est tout simplement un mythe inoxydable. 

PK : Votre collection SS20, déjà disponible pour l’été, s’inspire, quant à elle, de Frida Khalo. Pourquoi avoir souhaité célébrer cette femme de talent et de caractère ? 

I : La collection Printemps-Été 2020 se veut contemporaine et pensée pour les femmes fortes, libres et cosmopolites d’aujourd’hui. Frida Kahlo est l’incarnation même de la culture mexicaine, une icône féministe, une activiste politique, une femme engagée et visionnaire. C’était une évidence pour moi de m’inspirer de cette personnalité aux multiples facettes qui a su réconcilier force et sensibilité. Si l’œuvre de cette artiste pionnière a marqué l’imaginaire collectif d’une empreinte indélébile, son audace et son style unique contribuent autant à son mythe que ses peintures

PK : Alors que nous traversons une crise sanitaire sans précédent, quels sont les changements que vous voyez se profiler dans l’industrie de la mode ? 

I : La solidarité collective qui s’est formée face à un ennemi commun fut un message fort et encourageant lancé par notre société. Nous pouvons en être fièr•e•s. D’un point de vue plus pragmatique, nous nous sommes rendu compte que nous pouvions faire beaucoup de choses sans nous déplacer, que ce soit via le télétravail ou le digital devenu indispensable.  Le meilleur exemple étant la mis en place de fashion weeks virtuelles, à Paris comme à Milan ! Cette crise sanitaire a aussi précipité une introspection nécessaire dans l’industrie de la mode. Cette rupture d’activité fut soudaine et brutale; mais force est de constater que nous ne pouvions pas continuer sur ce rythme fou, soutenu et effréné, enchaînant collections après collections. Ce ralentissement était nécessaire pour essayer de reprendre les choses un peu plus sereinement et d’une façon significative, en mettant en avant des valeurs. Cette crise nous a effectivement permis de prendre davantage conscience des enjeux environnementaux et de durabilité. Nous devons en prendre la pleine mesure. 

PK : Qu’avez-vous appris sur vous-même pendant la période de confinement ? Vous êtes-vous découverte une passion insoupçonnée ?

I : J’ai passé mon confinement à Dubaï, donc loin de certains membres de ma famille. Malgré l’activité qui a perduré en France de façon virtuelle, avec énormément de sollicitations pour mettre en place les mesures barrières et donner les moyens à mes équipes de poursuivre le travail dans les meilleures conditions, j’ai pu tout de même me concentrer sur les membres de ma famille qui étaient avec moi. Certains se sont trouvés une passion pour la cuisine : j’ai adoré ces moments partagés les uns avec les autres autour de bons plats.

PK : À quoi l’avenir ressemble-t-il pour Ingie Paris ? Des projets en cours ? 

I : La grande question ! Je souhaite tirer profit de cette période pour revisiter ma façon de faire et de travailler. J’aimerais pouvoir rebondir sur quelque chose de neuf, qui a des valeurs et un sens.

Retrouvez la collection SS20 Ingie Paris en ligne et suivez l’actualité de la marque sur Instagram.

Propos recueillis par PK Douglas