Aujourd’hui, grâce aux luttes féministes, beaucoup de femmes se sentent assez à l’aise pour ne plus s’épiler. Mais pour celles qui ont envie de le faire, voici nos tips.

On le sait, s’épiler ou non est devenu un sujet sensible. Parce que grâce à la lutte féministe, beaucoup de personnes ont réussi à s’en détacher – ou à s’épiler moins souvent. Mais on sait à quel point c’est dur ! Non seulement parce que les poils nous ont toujours été présentés comme « pas glamours » ou « pas normaux », mais aussi parce que changer ses habitudes n’est pas toujours facile. Eh oui, vous avez aussi le droit de ne pas aimer vos poils, ou de tout simplement aimer ou vouloir vous épiler. Avec un peu, beaucoup, ou sans poil, ici, on ne juge personne ! Mais il reste important de rappeler les règles à respecter pour que ça se passe bien. 

Image d'illustration de femme non épilée
Image d’illustration de femme non épilée – © Billie

Les différents moyens de s’épiler 

Épilateur, crème dépilatoire, cire chaude ou froide, rasage, laser… Il existe tellement d’options, que chacune peut choisir celle qui lui correspond le mieux. Flemme d’y passer du temps ? Le rasage est fait pour vous. Pas peur de la douleur ? L’épilateur est définitivement la solution. Vous ne voulez pas que ça repousse tout de suite ? La cire peut aussi être très adaptée. Le plus important, c’est de faire ce qui vous convient, de prendre soin de vous et de votre peau. 

Avant l’épilation

Ce qui est recommandé, c’est de faire un gommage. Et pas le jour même, mais la veille. Pourquoi ? Parce que le gommage enlève les peaux mortes. Et parce que le faire le jour même va irriter la peau (et que l’épilation est déjà bien assez violente pour ça). Ce qui est aussi important, c’est d’hydrater la peau, beaucoup. Car plus elle est sèche, plus cela vous tiraillera après épilation – et on sait à quel point c’est agaçant ! Pour le rasage, il est très recommandé d’utiliser du gel ou de la mousse à raser, car selon la nouvelle marque Jolly, qui encourage elle aussi de s’épiler seulement si on le souhaite, « il est super important de lubrifier la zone à raser pour que le rasage soit une expérience agréable. Oui, mais pas n’importe comment. Plutôt que d’utiliser du gel douche, qui dessèche la peau, on mise sur des produits adaptés. » Et Gillette Vénusmarque iconique de rasoir, rajoute qu’« un rasage efficace se réalise sur une peau humide pour adoucir les follicules pileux.« 

Pendant l’épilation 

  • La marque "Jolly"
  • La marque "Veet"
  • La marque "Gillette Vénus"

Si vous êtes trop jeune, attention au rasage ! Vous pouvez demander à quelqu’un de confiance et qui a l’habitude de vous aider. Car même si c’est facile, cela reste dangereux. Pour toutes techniques confondues, il suffit de bien suivre les instructions, et de suivre un bon tuto sur internet en cas de galère ! En termes de marques, on vous recommande la petite nouvelle du marché, Jolly, qui propose – presque – toutes les solutions et qui est très moderne dans sa communication et sa façon d’expliquer. Mais si vous préférez des marques historiques, Gillette Vénus est très innovatrice côté rasoir. Côté cire et crème dépilatoire, Veet est une source sûre. 

Après l’épilation 

Le mot d’ordre : l’hydratation ! C’est primordial, encore une fois pour éviter l’irritation de la peau. Et on favorise une serviette propre et une crème naturelle, sans alcool et parfum – qui peuvent favoriser les picotements. Pas de panique si votre peau fait des plaques de petits boutons, c’est commun pour les peaux sensibles. Et en cas de poils incarnés – souvent causés à cause du rasage, ne paniquez pas et allez voir un professionnel si cela persiste. 

Article de Clémence Bouquerod