Avec le phénomène de « fast fashion », le rythme des collections s’accélère. La mode bouge et nos garde-robes aussi. En 2015, la consommation de vêtements dans l’Union européenne s’élevait à 6,4 milliards de tonnes. Et pourtant, seulement 30 % de notre garde-robe nous sert vraiment… Alors, pour faire face à ce gaspillage vestimentaire, Entremains a la solution : « faire de la seconde main notre premier choix ». Découvrez ce concept mode responsable avec Camille, cofondatrice de la marque.

Entremains : le concept mode qui nous habille plus responsables. Crédits : ©Enzo Orlando.
Entremains : le concept mode qui nous habille plus responsables. Crédits : ©Enzo Orlando.

Pour commencer, en quelques mots qu’est ce qu’entremains et qui se cache derrière ce concept ? 

Camille, cofondatrice : Entremains, c’est une super sélection de vêtements de seconde main servis avec un grand sourire sur un plateau d’argent (i.e. vendus comme de la première main) : du vintage alléchant, du luxe pimpant, du contemporain pas chiant.

Une petite anecdote à raconter sur le nom du concept ? 

C : entrereins, entreseins, entrefesses, entrejambes, entremains quoi !

https://www.instagram.com/p/B7il_86o28t/?utm_source=ig_web_copy_link

« Faire de la seconde main votre premier choix », explique-nous pourquoi ?

C : On voudrait que les filles repensent leur façon de consommer la mode, une industrie que l’on sait très nocive pour l’environnement.

Dans ce cadre, la seconde main peut vraiment être une alternative, un premier choix. La mission est cependant loin d’être facile car on assimile trop souvent le seconde main au joyeux bordel de la fripe : sa poussière, ses coupes si particulières et sa fraîche odeur de jasmin. Alors, on s’est dit que si on souhaitait acheter nous-mêmes de la seconde main, il faudrait qu’on ait l’impression d’acheter du neuf “de la seconde main avec les codes de la première main”. Et là plus d’excuses pour ne pas acheter de la seconde main ! Toutes nos pièces sont ultra sélectionnées, lavées, reprisées, bichonnées pour les présenter comme du neuf.

Finalement, ca deviendra presque naturel de venir te saper entremains. Les produits sont très cools, l’univers est fun, et tout est présenté comme de la première main. En gros, de la seconde main vue comme de la première.

Il s’agit de pièces uniques ? 

C : Exactement, chaque pièce est unique, sélectionnée pour son style et / ou sa confection. 

Pour les pièces contemporaines, elles sont choisies car viennent d’une collaboration ou d’une petite collection, donc quasi introuvable. 

Comme disait entremains Platon, « ne sois pas originale, sois unique. »

https://www.instagram.com/p/B3RgdR7IBNU/?utm_source=ig_web_copy_link

Vos pièces sont à shopper lors de pop-ups, en quoi consiste cet événement ?

C : Redonner du plaisir au shopping, dans une expérience fun et décomplexée ou tu peux trouver une très large partie de notre sélection allant du vintage au luxe mais pas que. Également du mobilier chiné et signé à dégoter à chaque pop up. Du son bien bien cool. Et bientôt des talks, masterclass…

Chaque pop up ayant sa signature tels que :

– Le pop up « devient la plus belle miche de France » ou tu pouvais trouver une pure sélection de 501 Levi’s et des pantalons 80’s 90’s affriolants.

– Le pop up « hiver seconde main ou sans rien » avec la garde robe complète pour survivre à l’hiver : de la maille irlandaise-amourdurable, des peaux lainées pour le yoga bikram, du velours côtelé (en bourse)…

– Le pop up chez Citadium avec une sélection de pièces ultra pointues & sac vintage de luxe, en mode sapée comme jaja.

Cette triste période de confinement est un moment propice pour repenser son mode de consommation, on a donc décidé de proposer de petites sélections de pièces de seconde main en ligne toutes les semaines.

 En une photo, peux-tu nous montrer le look parfait selon toi ?

C : Look avec la courrèges rose-mini jupe et les Airmax powpowpow !

Un petit mot pour finir ? 

Camille : Vivons seconde main ou sans rien.

Propos recueillis par Nina Hossein.