Ashley Graham, top model et business woman américaine est devenue la nouvelle égérie de St. Tropez, célèbre marque de soins auto-bronzants. 

Ashley Graham pour St. Tropez - © St. Tropez
Ashley Graham pour St. Tropez – © St. Tropez

La marque de soins auto-bronzants travaille en réalité avec Ashley Graham depuis plus d’un an. Sa mission ? « Encourager [tout le monde] à se sentir bien dans sa peau et dans son corps, à assumer ses différences et à s’épanouir en toute confiance. » Devenir égérie de St. Tropez s’installait donc dans la continuité de celle-ci. Et ce qui est sûr, c’est que cette collaboration est canon. 

St. Tropez, marque innovante

St. Tropez est une marque anglaise, à la pointe des dernières innovations en termes d’auto-bronzants. Leur but ? Créer un rendu de bronzage naturel, pour apporter un joli hâle à leurs client·e·s. Mais parce qu’ « associer la meilleure des technologies auto-bronzantes avec des soins pour la peau a toujours été la philosophie St.Tropez », leur gamme est également hydratante, clean, et protectrice du soleil.

Comme une évidence… 

Choisir Ashley Graham comme égérie était évident. Jacqueline Burchell, directrice du développement des produits chez St. Tropez, s’exprime à ce sujet. « Nous sommes des fans de longue date de son état d’esprit positif et de sa volonté permanente d’élever son niveau de confiance et d’estime de soi. St. Tropez et Ashley partagent la même philosophie, la même approche. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de transmettre cette belle énergie positive à notre marque, et bien sûr à nos client·e·s ». Après la proposition, Ashley Graham n’a pas eu besoin d’y réfléchir : « St. Tropez a toujours été ma marque préférée de soins auto-bronzants, car leurs produits donnent un bronzage sain et naturel. Mais pour moi, au-delà de l’éclat et de la beauté, avoir la peau dorée est aussi et surtout une question de confiance en soi. Je me sens si bien et si sûre de moi en étant bronzée ! Je suis fière de m’associer à St. Tropez pour apporter un peu de lumière à cette année 2021. » Rien de mieux qu’une relation réciproque… 

La relation d’Ashley Graham avec l’auto-bronzant

Ashley Graham pour St. Tropez - © St. Tropez
Ashley Graham pour St. Tropez – © St. Tropez

Sûre d’elle, bien, radieuse, voici ce que l’auto-bronzant fait ressentir à la femme d’affaire. Parce qu’on le sait, ce fameux « glow » est tout particulièrement cher aux Américain·e·s. Et on peut les comprendre ! Qui n’aime pas l’été, la peau hâlée et un effet de soleil ? Si vous avez envie de tester, Ashley Graham conseille la mousse Self Tan express – surtout si vous êtes pressé·e·s. Son secret ? « Ne pas en faire trop ! Toujours utiliser le gant applicateur. Bien hydrater sa peau et appliquer un écran solaire protecteur, même les jours où vous pensez ne pas en avoir besoin. Et choisir des produits aux formulations ultra-hydratantes » Ce qu’elle déconseille ? Les cabines auto-bronzantes… 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Article de Clémence Bouquerod

Nasty Gal x Emrata, c’est une collection stylée et vintage, à l’image de la girl boss qu’on admire. 

Pour cette collection automne-hiver 2020, Nasty Gal a choisi Emily Ratajkowski comme égérie. Au-delà d’incarner la ligne, elle l’a aussi inspirée et collaboré avec la griffe pour sa création. Au rendez-vous ? Une gamme 90s et 80s, avec des silhouettes structurées, des imprimés originaux et des découpes sensuelles.

Des valeurs communes

  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal

La mannequin et femme d’affaire Emily Ratajkowski était une évidence pour la marque angeline. Pourquoi ? Grâce à sa « ténacité et son courage à défendre ses convictions. » Mais pas seulement. Pour cette seconde collaboration, la marque veut tout particulièrement mettre en avant ses engagements, notamment dans le féminisme. « Féministe émérite, Emily utilise sa plateforme pour dénoncer les injustices, promouvoir le body positivisme et libérer la parole des femmes, s’imposant comme une évidence pour représenter Nasty Gal, marque célébrant les femmes audacieuses, qui s’assument pleinement et qui ont le goût du risque.« 

Une collection audacieuse

Nasty Gal x Emrata, c’est une collection audacieuse. Elle « propose un retour dans les années 90, mélangeant découpes sensuelles, jeux de transparence, fentes osées et décolletés plongeants. » Créée pour se démarquer, elle offre des couleurs vives – comme le violet et le rouge, des imprimés originaux – comme le zèbre, des pièces à strass, des épaulettes… Tout ça, entre 30 euros et 150 euros et avec des tailles qui vont du 34 au 52. 

Collection disponible sur le site internet Nasty Gal à partir du 7 octobre. 

Article de Clémence Bouquerod