Vous en rêviez ? Ils l’ont fait. Caudalie a créé une nouvelle gamme de démaquillants, lotions et nettoyants pour la peau – garantis clean et écoresponsables. 

En 2020, les marques qui essayent de repenser leurs produits dans des versions plus éthiques et écoresponsables se comptent par dizaines. Que ce soit des labels de sous-vêtements, de sneakers, ou même de beauté – comme ici CaudalieEt on se réjouit de cette nouvelle qui, en plus de créer des produits meilleurs pour notre santé, nous permet de consommer sans culpabiliser et surtout, sans abimer notre chère planète Terre. Pour se nettoyer le visage, il existera dorénavant Vinoclean. 

La gamme Vinoclean 

Elle sortira mi-janvier, mais on a déjà hâte de pouvoir l’appliquer sur nos peaux. Au rendez-vous ? Un lait, une huile et une eau micellaire démaquillants, une mousse nettoyante et une lotion tonique hydratante. Tous composés de 97 % à 100 % d’ingrédients naturels, et avant tout sans silicones et PEG. Les formules sont vegan, et composées surtout de lait d’amande, d’huile de ricin et d’amande douce, d’eau de raisin et d’eau de rose – selon le produit choisi. Et si tout le monde pourra trouver son bonheur, vous serez ravi·e·s de savoir que Caudalie s’engage également pour le zéro déchet. En effet, les flacons sont composés à 100 % de plastiques recyclés et recyclables. 

Alors, envie de tester ? Vous pourrez retrouver ces produits dès mi-janvier sur le site de la marque, en boutique, en parapharmacie, et même dans certains spas ! 

Article de Clémence Bouquerod 

Lacoste et National Geographic rendent hommage à la nature à travers une collaboration inédite. 

Lacoste x National Geographic

Lacoste x National Geographic, c’est la fusion entre des modèles intemporels et des motifs animaliers. Cette collaboration met en lumière notre chère Terre et ses merveilles. Un joli retour aux sources, qui est très apprécié au vu de la situation actuelle. 

Cette ligne de prêt-à-porter s’adresse aux femmes, aux hommes et aux enfants. Elle s’inspire du projet National Geographic Photo Ark. Le Photo Ark a pour mission de représenter toutes les espèces vivant dans les aquariums, zoos et les réserves naturelles du monde. Ce projet et cette collaboration sont donc liés, dans le but de célébrer la diversité et le règne animal. 

Lacoste x National Geographic

La collection s’inspire de quatre animaux : le zèbre de Grévy, la grenouille vénéneuse, la libellule aux couleurs d’Halloween et le jaguar. Le crocodile Lacoste s’habille avec les éléments de ces animaux, tout comme les vêtements, déclinés sous forme de graphismes et d’imprimés. 

Au-delà de l’esthétisme, il y a un vrai message éducatif derrière cette collection. Chaque pièce de la ligne vient avec une étiquette créée spécialement pour donner des instructions relatives à chaque espèce. De plus, les matières utilisées sont éco-responsables, certifiées durables et recyclées. 

La collection sera disponible à partir du 11 novembre sur l’e-shop

Article d’Alicia Desrivieres

Novëm, c’est la nouvelle marque skincare qu’on recommande. Une marque française et naturelle, que demander de mieux ? 

Le concept de la marque, c’est de ralentir. « On vit à 1000 à l’heure, avec toujours la pression de bien faire, de faire mieux, de consommer plus, de rentrer dans les clous et de toujours se surpasser. J’adore l’idée de repousser ses limites mais il faut parfois apprendre à dire stop, à prendre le temps, faire une pause et s’écouter. J’ai imaginé novëm comme un monde où on s’évade et où on prend le temps de se faire du bien. A travers novëm je veux utiliser au mieux ce que la nature nous offre, à commencer par les oléagineux, chers à ma région d’enfance. Novëm c’est prendre le temps de découvrir ce qui se trouve autour de nous avec toujours le même mantra : slow your life, feel good », explique Maegan Rocca, fondatrice de novëm.

Leur produit

Masque exfoliant à la noix
Masque exfoliant à la noix – © Novëm

Pour l’instant, seulement un produit est disponible : le masque exfoliant visage à la noix. Il est à 99,9% naturel, vegancruelty-free, et fabriqué en Haute-Savoie. Même le packaging est recyclable et rechargeable ! En effet, le pot du masque renferme une capsule recyclable (avec le produit à l’intérieur), qui est interchangeable à l’infini. Et le carton qui l’entoure est « fabriquée en papier ensemencé sans utilisation de colle, ce qui en fait un packaging écoresponsable car 100% zéro déchet. Vous pouvez donc « planter » votre pack afin d’y voir grandir des fleurs ou des plantes aromatiques selon les graines présentes dans votre emballage. » Et je crois que niveau écoresponsabilité, on ne peut pas faire mieux.

Pour quelle utilisation ? Comme son nom l’indique, ce masque est exfoliant. Mais en plus de ça, il est aussi hydratant et adapté à toutes les peaux. Il est composé – entre autres – d’huile et de coquille de noix, de framboise, d’algue et d’aquaxil. 

Produit disponible en précommande sur leur site, pour le prix de 35€. 

Article de Clémence Bouquerod

Et pour cela, la marque crée une collection à partir de coton et de polyester recyclés.

Pour sa nouvelle collection, Calzedonia a décidé de s’engager pour l’environnement. Au programme, une collection « créée à partir de fibres de coton recyclées et de polyester recyclé dérivé de bouteilles en plastique PET. Une contribution précieuse à l’environnement sans sacrifier la qualité, le style et le confort », détaille la marque. 

La technologie RE-LIFE

Pour confectionner cette collection de collants, leggings et chaussettes écoresponsables, la marque a choisi du fil RE-LIFE. Quèsaco ? « RE-LIFE, signifie ‘ramener à la vie’. C’est l’objectif que la marque Calzedonia a décidé de poursuivre en adoptant deux procédés innovants qui consistent à la régénération des bouteilles en plastique et du coton. » Et en plus, ce fil a été légitimé par le label Global Recycle Standard. 

Pour parler plus technique, le collant a été fabriqué à partir de la « Nylon 6.6 fibre Q-NOVA by Fulgar®. Produite en Italie et obtenue à partir de matières premières régénérées et entièrement traçables, la fibre Q- NOVA® by Fulgar est obtenue par un processus de recyclage mécanique à faible impact environnemental : moins de 90% d’eau consommée et moins de 80 % d’émissions de CO2 par kg de fibre. » Les chaussettes aussi sont réalisées à partir de 52 % de coton recyclé et de 48 % de fil de PET recyclé.

Une promesse globale

Mais Calzedonia ne compte pas s’arrêter là. En effet, la marque tente également de réduire sa consommation d’eau et ses émissions de CO2, ainsi que l’utilisation de produits chimiques nocifs. 

Du côté du gaspillage de déchets, elle s’engage aussi. Tous les emballages de cette collection sont composés de matériaux écoresponsables et certifiées par le label FSC, qui atteste que les matières premières proviennent de forêts « correctement gérées ». 

Collection à retrouver sur leur site internet 

Article de Clémence Bouquerod 

La marque The UnderArgument vient de débarquer sur le site Exposed Paris, pour notre plus grand plaisir. 

The UnderArgument, c’est une marque qui nous plait bien. Elle est body-positive et écoresponsable, mais surtout canon ! 

L’anti-casting

  • Collection The UnderArgument
  • Collection The UnderArgumen

Toutes les modèles du site ne sont pas des modèles professionnels. La particularité du casting de The UnderArgument, c’est qu’il n’y en a pas. En effet, les candidates ne sont pas choisies grâce à leur physique, mais grâce à leurs histoires. « Les candidates participent en envoyant une histoire personnelle qui renforce le message de la collection que nous photographions. Nous ne demandons pas de photos, pas de mensurations, juste leurs mots », explique la marque. « Représenter différents types de femmes à travers l’image, ce n’est pas révolutionnaire, c’est simplement ce qui se doit d’être ». Génial, n’est-ce-pas ? 

La responsabilité écologique 

« Nous nous obstinons à rechercher des moyens pour rendre notre fabrication plus écologique, mais nous utilisons des matériaux fabriqués par l’homme. Ainsi, notre approche pour contrecarrer notre impact à court terme est de fournir un produit de qualité qui dure. » En bref, cela veut dire peu d’emballage, des matériaux biodégradables ou recyclés, une production « lente » à base de précommandes pour éviter les pertes, et le soutien de la fondation Sekool fondée par leur fabricant à Madagascar – « qui crée des programmes éducatifs afin de réintégrer les enfants des communautés défavorisées dans le système scolaire public », assure le label.

Tout ça, sans perdre la qualité ni le confort promis initialement. 

  • Collection The UnderArgument
  • Collection The UnderArgument

Canon !

Mais The UnderArgument, c’est aussi des collections plus canons les unes que les autres. Et un choix pour tous les goûts. De la dentelle romantique aux lanières et découpes graphiques et sexy, tout le monde pourra s’y retrouver ! Le tout dans des tons neutres, comme le blanc et le beige, ou plus marqués, comme le noir et le bordeaux. 

Alors, convaincues ? Vous pourrez les retrouver sur Instagram ou sur leur site internet, et surtout sur Exposed Paris 

Article de Clémence Bouquerod 

Cet été, Gémo a fait le choix de l’éco-responsabilité. La marque se dévoile dans une collection estivale en s’associant à la fondation Surfrider. Ensemble ils proposent des vêtements pour toute la famille en matière recyclée ou bio. 

Gemo x surfrider s'associent pour une collection familiale et éco-reponsable. Crédits : ©Gemo.
Gémo x surfrider s’associent pour une collection familiale et éco-reponsable. Crédits : ©Gemo.

Protéger la planète, agir de manière plus responsable et proposer des vêtements plus sains pour ses clients, voilà le choix qu’à décider de suivre Gémo. C’est donc sur sa collection été 2020 que l’on peut retrouver des maillots et tenues estivales éco-responsables. Pour l’occasion, la marque collabore avec Surfrider Foundation, une association engagée dans la préservation des océans et littoraux. De quoi encore plus apprécier notre été tant mérité ! 

Une collection pour les tout petits

Les bébés aussi ont droit à leur collection de vêtements éco-responsable. Gémo a fait le choix de développer une gamme de vêtements allant du 6mois au 3ans. Côté maillot, Gémo et Surfrider ont opté pour du polyester recyclé. Garçon ou fille, tout est fait pour accompagner bébé au mieux dans ses mouvements. Avec couleurs colorées, et des imprimés vagues et surfeur, voilà une collection qui a du peps, même pour les tout petits. Côté vêtement, on retrouve une sortie de bain pour ne pas attraper froid, des t-shirts en coton bio et même un t-shirt anti-UV. 

Une collection enfant pour les 4 à 10 ans existe aussi. Chez les filles, les maillots sont en une ou deux pièces. Mais on retrouve les mêmes imprimés que chez bébé. Avec ça, des t-shirts à nouer pour les filles, et des t-shirts aux imprimés vagues chez les garçons le tout dans des couleurs pastels pour s’assortir parfaitement à son maillot. 

Les adultes aussi ont leur lot de vêtements éco-responsables

Les tons sont pastel et parsemés de quelques couleurs pétillantes comme l’orange. Côté homme, on retrouve deux shorts de bain à motif toujours en polyester recyclé. L’un est kaki avec des motifs all-over et de petits surfeurs, l’autre se pare d’un motif vague comme pour la collection enfant. Chez les femmes c’est un maillot une pièce décolletée et dos nu pour allonger la silhouette. Dans chacune des collections, on retrouve également deux t-shirts en coton bio pour un maximum de plaisir. 

https://www.instagram.com/p/CBw9xhYnb-U/

Vous pouvez dès à présent retrouver la collection sur l’E-shop

Article de Nina Hossein.