Cette semaine, c’est la 17ème semaine de l’endométriose. Et pour l’occasion, on revient sur l’étude « Menstrubation » des marques Womanizer et Lunacopine. Verdict ? La masturbation réduit les douleurs… Non, non, vous ne rêvez pas !

Image d'illustration de la masturbation - © Womanizer
Image d'illustration de la masturbation - © Womanizer

En cette 17ème semaine de l’endométriose, quelle meilleure nouvelle pouvions-nous vous apporter ? Ça a été prouvé : la masturbation aide à réduire les douleurs durant les règles. À l’origine de cette étude, Womanizer et Lunacopine. Le but ? « Déstigmatiser la masturbation », explique Johanna Rief, responsable du « sexual empowerment » chez Womanizer.

Les résultats de l’étude

Pour cette étude, 486 personnes menstruées ont participé, venues de 19 pays différents (dont la France, l’Australie, les États-Unis, Hong Kong, ou encore la Finlande). En moyenne, iels ont 27 ans. 43% ont répondu que les médicaments étaient ce qui fonctionnait le mieux pour réduire leurs douleurs menstruelles, contre 42% dans le camp de la masturbation. Sacré chiffre, n’est-ce pas ? Les 15% restants préconisent plutôt la chaleur, le CBD, le sport et/ou le repos.

Là où ça devient intéressant, c’est lorsque 90% des participant·e·s recommandent de se masturber pour combattre les douleurs menstruelles. Et à noter que 85% réitéreront l’expérience. Mais attention ! Si la masturbation pendant les règles aurait un impact direct et immédiat sur les douleurs, la masturbation régulière vaut aussi son pesant d’or. Selon 70% des participant·e·s, une masturbation tout le long du mois aurait réduit l’intensité des crampes. Sur une échelle de 1 à 10 [ndlr, 1 étant peu intense et 10 extrêmement intense] les douleurs se situaient à 6,7 de moyenne en juin 2020. Après 3 mois de masturbation régulière, elle a été réduite à 5,4. Des chiffres très encourageants. Et l’orgasme n’est pas obligatoire ! Seulement 57% déclarent en avoir eu à chaque fois.  

Graphique des moyennes d'intensité des douleurs menstruelles - © Womanizer X Lunacopine

Briser le tabou du sexe pendant les règles

Il était très important de faire ces recherches. Car plus de la moitié de la population est menstruée, et il manque encore cruellement d’études sur le sujet. Et le côté très positif, c’est que cela permettrait de casser les tabous autour du sexe pendant et autour des règles. Heli Kurjanen, fondatrice de Lunacopine, précise : « nous avons voulu encourager la société à en parler ouvertement et à normaliser le sujet des règles. Nous sommes plus qu‘enthousiastes à l‘idée de voir l‘étude confirmer officiellement ce que nos client.e.s nous disent depuis des années : la masturbation et l‘utilisation de la cup les aident à soulager leurs crampes menstruelles, ainsi que d’autres symptômes liés aux règles. » Et nous, on trouve que c’est une super nouvelle. Car il n’y a jamais de mauvais moment pour se faire plaisir.

Image d'illustration de la masturbation - © Womanizer
Image d'illustration de la masturbation - © Womanizer

Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Il suffit de mettre une serviette de bain sous votre bassin pendant votre plaisir solitaire (ou pas). Bien sûr, il ne faut pas oublier que tout le monde est différent. Nous ne pouvons pas vous garantir que cette technique fonctionnera pour vous. Mais vous n’avez qu’à tester, et vous vous ferez votre propre avis !

Et en bonus, ils ont créé de supers GIFs pour nous décomplexer… À utiliser sans modération !

GIF pour nous décomplexer - © Womanizer
GIF pour nous décomplexer - © Womanizer

Article de Clémence Bouquerod