Après le succès de son concept de friperie « Fripouille Vintage » lancé sur Instagram en 2017, Diane Kari choisit de lancer cet automne sa propre marque éponyme !

Le concept est simple : ressortir du placard ses pièces vintage fétiches et les réinventer pour proposer un vestiaire complet, féminin et coloré.

Fille d’un père disquaire qu’elle accompagne chiner lors de ses voyages à New York, Diane Kari développe très jeune une passion pour la mode, mais pas n’importe laquelle : celle des fripes, dans lesquelles elle passe des heures à dénicher la perle rare.

De cette passion naît un premier projet : vendre ses trouvailles sur Instagram. « Fripouille Vintage » est lancée en 2017 et connaît un succès immédiat. Après avoir aiguisé son œil et son sens du style, la suite de l’aventure se déroule naturellement. Elle crée sa propre marque éponyme.

Donner au vintage un esprit joueur et audacieux

Pour sa première collection hiver 2020, elle ressort de ses placards ses pièces vintage fétiches et les modernise. On y trouve des mailles dont les volants, perles et motifs ajourés se déclinent dans différentes couleurs vibrantes. Des blouses romantiques se glissent négligemment dans les jupes. Des robes ultra-féminines ainsi que deux références de sacs, inspirés de modèles vintage, complètent cette toute première collection. Et lorsqu’on demande à Diane quelle est sa pièce préférée cette saison ? C’est le pantalon oversize en jersey pied de poule !

« Diane Kari », une marque faite pour qui ? La réponse est sur son site, résumée par son esprit audacieux : « Des filles qui n’essayent pas de ressembler aux autres mais qui cultivent leur singularité. Des filles qui ne cherchent pas à rentrer dans des cases mais qui inventent la leur. Des filles qui savent ce qu’elles veulent sans toujours savoir où elles vont. Des filles qui ne font pas de concessions et qui ne savent pas faire semblant. Des filles qui osent, quitte à se tromper. Des filles qui ont du caractère et qui le revendiquent. Des filles qui rient fort en terrasse et qui n’ont pas peur de chanter faux. Des filles qui portent de la couleur en hiver et des gros pulls en été. »

Vous vous reconnaissez dans cette description ? Retrouvez plus d’informations sur le site de la marque et la page Instagram Diane Kari

Article d’Alexandra Hostier