Même, la marque leader sur le marché des produits dermo-cosmétiques, lance son nouveau déodorant. Un soin-crème composé à 99 % de produits naturels, adapté aux peaux sensibilisées par les traitements contre le cancer.

© Même
© Même

Judith Levy et Juliette Couturier ont 23 ans lorsqu’elles décident de quitter leurs emplois chez L’Oréal. Leur objectif ? Donner plus de sens aux cosmétiques, en apportant des solutions aux femmes concernées par le cancer et touchées par les effets secondaires des traitements. 17 millions de femmes dans le monde ont été touchées par un cancer ces cinq dernières années. Cette marque est pensée pour elles.

Respect du métabolisme et produits naturels

Vous aussi, vous analysez les ingrédients des déo’ à la loupe avant de les acheter ? Nous, oui. Et pour cause, depuis plusieurs années, il est connu que les ingrédients communs aux déodorants auraient un possible lien avec la formation du cancer du sein. Sels d’aluminiums, anti-transpirants, parabens : tous ont la fâcheuse manie de contenir la transpiration.

Saviez-vous que l’on élimine environ un litre de sueur par jour ? Entre les coups de stress, le sport, les émotions fortes. En fait, la perte de sueur permet au corps de réguler sa température à 37°C et d’éliminer les déchets métaboliques. Autrement dit : c’est naturel ! Arrêtons d’allez à l’encontre da la nature et optons pour des soins plus respectueux de nos métabolismes. 

Même moi, je ne baisse pas les bras !

Le déodorant-crème Même

3 ans de recherche pour un produit sur mesure

Pour répondre à cet objectif, Même conceptualise son premier déodorant crème adapté aux peaux super sensibles. Pendant trois ans, les équipes Même travaillent sans relâche pour développer une solution naturelle contre les mauvaises odeurs. Et cette alternative se devait d’être respectueuse du corps et ne pas bloquer la transpiration.

Même pense son déodorant au-delà de sa fonction première. Alors, il devient un véritable soin nourrissant, hydratant et apaisant. Les prébiotiques viennent contrôler la prolifération de bactéries à l’origine des mauvaises odeurs, mais également réguler le pH de la peau. Souvent rasée, irritée, abimée et fragilisée par les traitements anti-cancers -pour les personnes malades – la peau demande à être nourrie.

© Même
© Même

Des actifs naturels efficaces

À l’intérieur de ce déodorant applicable par un embout dôme, se trouve aussi de la poudre minérale. Son rôle ? Absorber la sueur en proposant une sensation de fraicheur sous vos aisselles transpirantes (appelons un chat, un chat). Du zinc vient neutraliser les mauvaises odeurs.

Et pour la touche de douceur, c’est de l’extrait de passiflore qui s’ajoute à ce mélange. Le déodorant dégage une douce senteur florale et sucrée et s’utilise bien évidemment les yeux fermés sur les cicatrises liées aux opérations. Avons-nous précisé qu’il convenait aux femmes et aux hommes ? Vous voyez, phrases après phrases, c’est un point de plus pour ce déodorant Même. 

Franchement, nous, on est conquise. Il sera en vente à partir de la mi-juin dans les 3 500 pharmacies partenaires et sur l’e-shop de la marque, au prix de 11 €.

Un article de Margot Hinry