Pour apporter son soutien aux restaurants français, Ouirestauration.fr lance une opération de sauvetage.  Avec l’épidémie de COVID-19, le secteur de la restauration peine à redécoller. Coup dur depuis le 15 mars, date de fermeture. Pour aider les restaurateurs à vendre, la plateforme « nouvelle génération » leur vient en aide. 

Après l'épidémie de covid-19, les restaurateurs sont dans l'impasse et souhaitent vendre. Crédits : ©Louis Hansel.
Après l’épidémie de Covid-19, les restaurateurs sont dans l’impasse et souhaitent vendre. Crédits : ©Louis Hansel.

C’est le chef étoilé Philippe Etchebest qui a sonné l’alerte le premier. Inquiet pour l’avenir de la restauration, il avertissait déjà du retard que prenait la réouverture des restaurants et bars, mais aussi des charges qui pesaient fort sur le métier. Selon lui, c’est une baisse moyenne de 50 % de leur chiffre d’affaires depuis la réouverture. Si l’on en suit les statistiques, 40 % pourraient déposer le bilan d’ici la fin de l’année. 

Dans la tourmente, les restaurateurs veulent vendre

Pour sortir au plus vite de cette crise qu’a engendrée l’épidémie de Covid-19, le monde de la restauration est en vente. En effet, de nombreux chefs cherchent à vendre l’entreprise en ces temps compliqués. Mais la période n’arrange rien puisqu’il est très difficile pour ces derniers de trouver repreneurs. 

Pourtant, les restaurants et bars sont essentiels à l’économie d’une ville. Ils sont source de dynamisme, de rencontre et de lien social. Économiquement, si les restaurants ferment, c’est une perte énorme pour le territoire dont les établissements sont appréciés des Français et touristes. Perte d’emplois, baisse d’attractivité et à terme disparition de ce service à la française… Il est donc impératif de se mobiliser !

Ouirestauration.fr, une plateforme pour se mettre en lien

Pour éviter ce drame social et économique, Ouirestauration.fr se mobilise pour venir en aide aux restaurateurs qui souhaitent vendre. Cette plateforme simplifie considérablement les transactions. Cela leur permet surtout d’avoir une meilleure visibilité puisqu’ils sont directement mis en lien avec les acquéreurs. 

https://www.instagram.com/p/B8JK3wynBXS/

En ce moment, période oblige, la plateforme fait bénéficier de ses services gratuitement aux professionnels de l’immobilier et aux restaurateurs. 

Vendeurs ou repreneurs, il est l’heure d’aller faire un tour sur Ouirestauration.fr !

Article de Nina Hossein

En pleine épidémie de COVID-19, certains ateliers couture ont su se réinventer. C’est le cas d’Orphée Studio qui s’est lancé dans la production de masques. Avec sa nouvelle collection Le Bal Masqué, la marque lance une opération solidaire et élégante. 

Orphée Studio se lance dans la production de masques avec sa collection solidaire Bal Masqué. Crédits : ©Colombine Jubert.
Orphée Studio se lance dans la production de masques avec sa collection solidaire Bal Masqué. Crédits : ©Colombine Jubert.

L’aventure commence à Paris, dans le 18e arrondissement, avec Colombine Jubert, fondatrice d’Orphée Studio, marque de mode et label créatif et indépendant. La jeune femme se lance dans la confection de masques. Avec sa machine à coudre, Colombine Jubert en fabrique une série de 70. Engagée auprès de la cause des femmes, elle les produit pour les distribuer au FIT, un centre d’hébergement pour femmes victimes de violences ou SDF.

Une collection Bal Masqué pour aider nos soignants

Face à la pénurie de masques en France, les demandes affluent. Contactée par À Vos Masques, Colombine Jubert accepte d’augmenter sa production. Pour cela, elle fait appel à un de ses façonniers : ensemble, ils se lancent dans la fabrication de masques et de sur-blouses. Avec sa vingtaine de modèles façon Orphée, la collection de masques Bal Masqué respecte les normes de l’AFNOR, donne du style et est solidaire !

https://www.instagram.com/p/B_PRr6rKBCG/

Oui, pour financer les ouvriers et toute la logistique que cela entraîne, Orphée Studio a opté pour la solidarité. Un masque acheté c’est un masque offert. Grâce à ces ventes, la marque peut produire le matériel nécessaire à nos soignants. Depuis le début de l’opération, la moitié des masques a été donnée à des associations ou instituts médicaux dans le besoin.

https://www.instagram.com/p/B_gC4qnKFhy/

Orphée Studio ne perd pas de vue son but initial 

La marque de mode et label créatif a su apporter son soutien et son énergie en ces temps difficiles, mais ne perd pas de vue son identité. Les collections capsules de la marque de vêtements et accessoires ne s’arrêtent pas là. Un projet se prépare pour l’automne 2020. On a déjà hâte de voir les créations qui en sortiront. Mais d’ici là, tous à nos masques !

Article de Nina Hossein.