Louise Lévêque est attachée de presse et créatrice d'une marque de sacs : KOMBINAISON. Elle nous raconte son histoire, entre créations et relations presse.

LA CRÉATRICE ET LA MARQUE - © KOMBINAISON
Louise Lévêque en création - © KOMBINAISON

Attachée de presse Culture depuis presque 10 ans, Louise Lévêque – aka Louison pour les intimes – a toujours été passionnée par l’univers de la mode. Et elle voulait créer sa marque depuis plusieurs années déjà. C’est lors du premier confinement [ndlr, alors que son métier était en pause] qu’elle a trouvé la motivation et le temps nécessaire à la création de KOMBINAISON. Aujourd’hui, cette parisienne de 34 ans allie ses deux activités quotidiennement. Interview.

Bonjour Louise ! Peux-tu te présenter rapidement ?

Hello Paulette ! Alors, je m’appelle Louise, je suis née à Paris et j’ai grandi à Saint Cloud entourée de mes trois sœurs et de ma maman – « ma tribu féminine ». Depuis quelques années, je vis dans le 18ème avec mon copain, un petit village au cœur de Paris que j’ai du mal à quitter… Mes amis me décrivent souvent comme « une force tranquille… ». Sinon, j’ai une passion pour les tee-shirts blancs, les converses 70, les licornes, les photos de famille, Disney, les concombres à la crème, manger dans des grands bols, l’équitation… et les bandanas.

BUCKET - © KOMBINAISON
BUCKET - © KOMBINAISON
BUCKET - © KOMBINAISON
BUCKET - © KOMBINAISON

Tu es une grande passionnée, dis donc ! Remarque, on aurait pu s’en douter pour les bandanas, avec KOMBINAISON… Peux-tu nous raconter ton histoire ?

Je suis attachée de presse Culture depuis presque 10 ans. J’ai eu (et j’ai) la chance de travailler avec de super agences. Beaucoup de belles expériences et de jolies rencontres… Un métier passionnant qui demande beaucoup d’énergie, d’organisation, et de patience ! En parallèle, il y a quelques mois, j’ai créé KOMBINAISON. Et pour tout t’avouer, je n’ai pas d’expérience professionnelle dans la mode, le stylisme, le modélisme et encore moins dans la couture… Mais j’ai toujours été passionnée par cet univers. J’ai toujours suivi les actualités mode dans les magazines, les livres, les réseaux sociaux, avec les vidéos de Loïc Prigent… Il y a quelques années, j’avais créé un blog d’inspiration puis une page Instagram – qui s’appelait déjà KOMBINAISON. L’idée, c’était donc de faire ce qui me trottait dans la tête depuis toujours. 

Je n’ai jamais eu le temps de m’y mettre et avec le confinement, je me suis dit : « C’est maintenant ou jamais. » Alors, je me suis lancée en solo avec du papier et du scotch. J’ai monté mon premier modèle, je l’ai ensuite piqué avec la vieille machine à coudre de ma sœur Eugénie. J’ai passé des heures, des journées et des semaines entières sur cette machine à regarder des tutos Youtube… Mes sœurs et des amies du milieu m’ont donné pas mal de conseils – merci pour leur patience. Aujourd’hui, c’est devenu une vraie passion et une double activité !

KABAS - © KOMBINAISON
KABAS - © KOMBINAISON
BUCKET - © KOMBINAISON
BUCKET - © KOMBINAISON

Comment s'est déroulée la création de ta marque, avec ton métier ? Et comment cela se passe-t-il aujourd’hui ?

Après avoir créé mon premier modèle en papier-scotch et passé beaucoup de temps à coudre, j’ai relancé la page Instagram KOMBINAISON. J’ai eu mes premières commandes, d’abord de proches puis d’autres… J’ai tout de suite investi dans une nouvelle machine à coudre, ma Rolls à moi ! Mon métier d’attachée de presse était en pause pendant le premier confinement, alors je passais mes journées à coudre les commandes et à les livrer à vélo quand elles étaient dans Paris. C’était génial de mettre un visage sur des messages privés. Aujourd’hui, mon activité dans les relations presse a repris et je m’occupe des commandes le soir, je couds les weekends et, quand c’est possible, je les livre aussi. Je fais les sacs sur commande et, quand je peux, je fais quelques modèles en avance que je mets en vente sur ma boutique Etsy ! Mes journées sont bien remplies, mais je suis très heureuse d’avoir créé ma marque. La prochaine étape, c’est de trouver une couturière ou un atelier pour m’aider à confectionner les modèles. D’ailleurs, si vous avez de bonnes adresses, je suis preneuse…

Pour KOMBINAISON, tu as donc tout imaginé toute seule. Qu'est-ce qui t'a inspirée et t'inspire aujourd'hui ?

Beaucoup de choses m’inspirent et m’ont inspirée… Ce sont des images, des objets déco que je vois au quotidien, que ce soit dans la rue, sur Pinterest, et surtout sur Instagram. Je suis aussi pas mal d’influenceuses qui viennent des pays scandinaves ; elles ont un style incroyable. Elles ont toujours des pièces avec des associations de couleurs géniales. J’adore aussi les objets et les vêtements Kitchs, à la limite du mauvais goût (rires)

MINI KABAS - © KOMBINAISON
MINI KABAS - © KOMBINAISON
KABAS - © KOMBINAISON
KABAS - © KOMBINAISON

Aujourd’hui, comment crées-tu tes sacs ? D’où viennent tes tissus ?

s Tout est fait à la main depuis mon appartement – qui est aussi mon atelier. J’ai créé plusieurs modèles, du BUCKET au KABAS. J’utilise essentiellement des bandanas 100% coton, commandés depuis une usine traditionnelle des États-Unis, ou que je chine un peu de partout. J’utilise aussi des tissus de récupération. J’ai notamment la chance d’avoir une sœur qui a fait une école de mode et qui avait un joli stock de tissus non utilisés : plutôt que de les jeter, j’ai tout récupéré pour mes sacs. Avec les chutes de tissus, je fabrique aussi des portes clés et des chouchous appelés KIKIS

Comment on fait, pour se procurer un de tes sacs ? C’est possible de les personnaliser ?

On peut passer commande via mon Instagram. Je propose des modèles déjà réalisés et disponibles en ligne, ou alors les client·e·s peuvent choisir leurs couleurs et on compose ensemble ! On peut personnaliser tous les modèles avec les différents tissus et bandanas. Toutes les « KOMBINAISONS » sont possibles ! Beau jeu de mot, n’est-ce pas ? (rires).

BUCKET - © KOMBINAISON
BUCKET - © KOMBINAISON
KIKIS - © KOMBINAISON
KIKIS - © KOMBINAISON

Sinon, as-tu un conseil à donner à celles et ceux qui veulent se lancer ?

Se lancer tout court… Avec beaucoup de travail et de passion, on peut y arriver. Même seul·e ! C’est tellement cool de pouvoir créer quelque chose qui vient de soi-même. Aussi, toujours voir le positif dans toutes les situations ! Quelqu’un me l’a dit un jour. Je le garde en tête, et ça change pas mal de choses !

As-tu quelque chose à rajouter qui te tient à cœur ?

C’est drôle, car je suis normalement dans le rôle de l’attachée de presse qui écoute son artiste répondre à cette question en fin d’interview (rires). Alors, quelque chose qui me tient à cœur… Merci à la Team Paulette de soutenir les petites marques et les jeunes créateurs !!! <3

Merci à toi de nous avoir répondu !

Pour retrouver les sacs KOMBINAISON, direction son Instagram ou sa boutique Etsy.

Propos recueillis par Clémence Bouquerod