La marque Cosmydor fait appel à Grems, le célèbre artiste français, afin de repenser ses packagings.  

Après la collaboration à succès en 1891 de Cosmydor et Jules Cheret, un des premiers artistes à représenter la femme dans l’imagerie publicitaire, la marque revient sur le devant de la scène avec une nouvelle collaboration. 

La première collaboration de Cosmydor et Jules Cheret marque fortement l’histoire de la marque, elle est même à l’origine de sa réussite.

Une marque éco-responsable

Cosmydor est l’une des plus anciennes marques de cosmétique. Elle est connue pour l’originalité de ses fragrances et pour ses savons premium. La marque fabrique des produits authentiques, naturels, bio et éco-responsables. L’artisanat et le respect de l’environnement sont ancrés dans ses valeurs.

129 ans plus tard, l’artiste français Grems et Cosmydor se réunissent pour créer des packagings à leur image. Connu pour ses oeuvres de street art, Grems est également le fondateur du Festival Colorama. De plus, il est régulièrement présent dans les plus grands événements de street art. Il est à l’origine des deux oeuvres publiques South Bank Center à Londres et Beaubourg à Paris.

Une collaboration originale 

Cette collaboration donne naissance à trois environnements graphiques, imprimés sur les boîtes des crèmes pour le visage C/1, C/2 et C/3. Elles font partie de la gamme Soins Intenses. Le savon solide R/5 est également recréé.

Où la retrouver ? 

Les produits de cette collaboration sont vendus exclusivement sur www.cosmydor.paris et chez Dover Street Parfums Market situé au 11 bis rue Elzevir, 75003 Paris.

Article d’Alicia Desrivieres