BOSS s’est associée à Russell Athletic afin de créer une collection capsule pleine d’audace. Entre mode et sport, streetwear et chic.

© BOSS X Russel Athletic
© BOSS X Russel Athletic

BOSS a collaboré avec Russell Athletic, marque américaine iconique. Le but de cette capsule ? Offrir à la nouvelle génération une collection « pleine d’audace ». Sa particularité ? Elle est inspirée des archives des deux marques et allie donc l’expertise de BOSS au design sportswear de Russell Athletic.

Une collection à mixer

Dans cette collection capsule, vous pourrez retrouver des sweats, hoodies ou t-shirts (et masques), tous estampillés d’un des deux logos BOSS X Russell Athletic. Disponibles en plusieurs couleurs et même personnalisables, vous trouverez forcément de quoi renouveler votre dressing. À mixer avec des costumes pour un côté décalé, ou un jean et des sneakers pour un total look streetwear. Le plus, c’est qu’elle est à 100% non-genrée. Et ça, on adore.

Un partenariat évident entre BOSS et Russel Athletic

Du côté HUGO BOSS comme chez Russell Athletic, ce partenariat était évident. « Le côté casual-sport est un élément clé de nos collections BOSS ; c’est donc le moment idéal pour travailler avec un pionnier dans ce domaine. Lorsque je me suis rendu aux États-Unis, le sweatshirt Russell Athletic a fait partie de mes premiers coups de cœur. En tant que directeur artistique, j’ai toujours voulu développer une histoire avec la marque, la création de cette collection est un projet plutôt personnel. De plus, Russell Athletic a inventé le sweatshirt il y a près de 100 ans, travailler avec une marque détentrice d’un tel héritage est une source inépuisable d’inspiration », s’exprime Ingo Wilts, directeur de la marque HUGO BOSS. 

Et Ricardo Aranda, vice-président de Russell Athletic, acquiesce. « Nous sommes ravis de nous associer avec l’une des plus grandes marques de mode du monde pour créer une collection mêlant mode et sport afin de réinventer des pièces emblématiques ».

Une campagne au Gotham Hall de New York

Les deux marques ont présenté mi-mars leur vidéo de campagne, tournée au Gotham Hall de New York. Et de nombreuses célébrités étaient présentes, notamment Bella Hadid, Ashley Graham  Taylor Hill ou encore Keith Powers. Iels ont enflammé la piste, pour nous permettre de nous évader le temps d’un instant. Hiph-hop, basketball, danse, acrobaties, l’esprit y était à la fête. Et ce qui est sûr, c’est que la vidéo donne la pêche.

Collection disponible depuis le 24 mars sur le site internet de la marque Hugo Boss.

Article de Clémence Bouquerod

L’emblématique marque de boxe Everlast signe une capsule streetwear avec le géant espagnol. Présentation d’une collection indispensable. 

Le sélection composée de sept pièces se veut sport et chic. Les essentiels du vestiaire sportif sont représentés, avec deux types de pantalon de jogging et deux de sweatshirt également. A noter la présence du sweatshirt à capuche sans manche, emblématique de la marque et de l’équipement des boxeurs. On trouve aussi deux pièces inspirées du vestiaire masculin, un trench-coat et une chemise rayée, retravaillées et modernisées. 

Ayant à coeur de continuer à illustrer son engagement responsable, la marque insère aussi cette capsule dans sa sélection durable. En effet, la chemise est en coton 100 % recyclée, par exemple. Le sportswear également est composé en majorité de coton organique, cultivé en utilisant des fertilisants et des pesticides naturels, ou de polyester recyclé.

Ces créations responsables sont reconnaissables car elles portent le label « join life ». Depuis 2015, cette mention sur l’étiquette indique que le produit a respecté les engagements environnementaux de la marque, à un moment donné de sa production. Enfin, sur la même lancée, Zara s’est engagée à produire avec 100 % de coton et de lin plus durables et de polyester recyclé d’ici 2025.

La marque Everlast est un immanquable de l’univers sportif. Fondée en 1910 au coeur de New York, dans le quartier du Bronx, elle se fait connaître en garantissant la qualité de ses sweatshirts pendant un an. Rapidement, elle envahit les salles de boxe. Premièrement, le boxeur Jack Dempsey demande à son fondateur de lui fabriquer un casque de protection supérieur aux normes de l’époque. Par la suite, il gagne le championnat du monde des poids lourds avec des gants sur mesure Everlast. La marque s’impose donc, et réunit aujourd’hui une équipe de dix-sept boxeurs, dont deux champions du monde.

La capsule est déjà disponible sur le site de Zara. Attention cependant, ça part très vite !

Un article par Shad De Bary

La marque Massimo Dutti sort sa deuxième collection Automne-hiver, cette fois-ci inspirée de Brooklyn.

Cette année, Massimo Dutti a créé une collection automne-hiver en trilogie. Et pour cette deuxième capsule, nommée « Brooklyn », ils s’inspirent de la ville qui ne dort jamais. L’esprit de la collection ? Selon la marque, c’est une « véritable ode au style de chacun de ses quartiers les plus branchés. L’esprit de Brooklyn avec sa vibe multiculturelle, son charme arty et le glamour de ses rues, se combine parfaitement avec l’essence même de la marque : simplicité, exclusivité et minimalisme. »

Des pièces pointues 

  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutt
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti
  • Collection "Brooklyn" de Massimo Dutti

Massimo Dutti, comme toujours, nous surprend en créant des pièces à la fois simples à porter, mais toujours « pointues » et particulièrement justes. De quoi créer des looks originaux, sophistiqués, et pourtant simples. Coupes oversize ou très carrées, épaulettes, mailles, couleurs sobres… Chacun·e trouvera de quoi faire son look Massimo Dutti. Et comme d’habitude, les modèles et matériaux sont de très bonne qualité, « ce qui permet d’associer polyvalence aux dernières tendances en matière de mode. Chaque pièce est un hommage à l’esprit contemporain d’une femme à l’âme cosmopolite qui fait le choix de passer outre les tendances éphémères au profit de la qualité et surtout de l’unicité », explique la griffe. 

Collection Brooklyn disponible dans une sélection de magasins Massimo Dutti et sur le site

Article de Clémence Bouquerod 

Le créateur londonien Erdem poursuit sa lancée et propose des pièces toujours aussi poétiques et élégantes. Mais cette fois-ci pour sa collection capsule, il s’associe avec la plateforme de shopping en ligne Matchesfashion. Ensemble, ils s’inspirent de la version seventies de Songe d’une nuit d’été pour des pièces modernes et raffinées. 

Erdem Moralioglu signe une collection capsule inédite avec Matchesfashion. Crédits : ©Erdem Moralioglu.
Erdem Moralioglu signe une collection capsule inédite avec Matchesfashion. Crédits : ©Erdem Moralioglu.

C’est en juin que Matchefashion a lancé une collection de robes et pièces romantiques, créées par le designer londonien Erdem. Poétique et attaché au savoir-faire artisanal, ce dernier a imaginé cette ligne en s’inspirant des costumes de la pièce Songe d’une nuit d’été de Peter Brook, adaptée de l’oeuvre de Shakespeare dans les années 70.

Spécialement conçue pour les femmes, la gamme est pensée pour charmer et être charmée. Enveloppée dans de ravisantes pièces, vous voilà habillée pour une garden-party ou une soirée aux chandelles. 

Dans cette collection capsule, les robes sont longues et parées de broderies fleuries. Crédits : ©Erdem Moralioglu
Dans cette collection capsule, les robes sont longues et parées de broderies fleuries. Crédits : ©Erdem Moralioglu

Une collection capsule pour célébrer la femme 

Erdem a fait le choix de concevoir cette collection capsule comme un hommage à la femme. Délicates, raffinées, douces et romantiques, les pièces se distinguent les unes des autres par leurs couleurs uniques, leurs broderies florales et joviales et les quelques ornements en guipure signature. 

Dans les treize pièces, vous pouvez également retrouver des jupes et des tops brodés signé par le créateur londonien. Crédits : ©Erdem Moralioglu
Dans les treize pièces, vous pouvez également retrouver des jupes et des tops brodés signé par le créateur londonien. Crédits : ©Erdem Moralioglu

« Erdem crée des tenues qui associent glamour intemporel et sens de la modernité. La collection plaira à une clientèle avisée à la recherche de pièces élégantes pouvant être portées de manière contemporaine« , explique Nathalie Kingham, directrice Mode et Achat chez Matchesfashion.

13 pièces aux couleurs estivales

Pour cette collection capsule tout en romantisme, les treize modèles jouent la carte des couleurs, mais aussi de la transparence. Ainsi, on retrouve quelques robes en organisa blanc transparent, brodé de fleurs bleues, vertes, rouges ou encore roses. Tout en finesse, ces détails viennent illuminer le teint pour un look plus frais que jamais. 

Erdem joue aussi avec les matières comme la soie et les perles que l’on retrouve sur les longues robes effleurant le sol.

« J’aime l’association contrastante de ces motifs floraux très romantiques et des couleurs vives et audacieuses, comme l’illustrent les robes brodées vert foncé. Je voulais quelque chose de simple et de ravissant à la fois« , témoigne Erdem Moralioglu.

Vous pouvez dès à présent retrouver la collection capsule sur Matchesfashion

Article de Nina Hossein

Eh oui, plus besoin de vous présenter la célèbre marque de tongs brésiliennes. Les Havaianas sont devenues les indispensables de tous nos étés. Connues pour leur bride et semelles en caoutchouc, les tongs se réinventent cette année. Havaianas a fait le choix de remonter à ses origines et s’associe pour l’occasion avec Mastermind Japan. Surprise, ensemble ils sortent une collection capsule de tongs streetwear !

La Tradi Zori dévoile sa silhouette inédite dans cette revisite que propose Havaianas. Crédits : ©Havaianas et Mastermind Japan.
La Tradi Zori dévoile sa silhouette inédite dans cette revisite que propose Havaianas. Crédits : ©Havaianas et Mastermind Japan.

Retour en arrière, direction les années 60. Et plus précisément en 1962 lorsqu’Havaianas invente la tong Tradicional afin de chausser les populations défavorisées. La marque brésilienne va puiser son inspiration chez les Japonais. La tong n’est nulle autre qu’une sandale Zori, faite cette fois-ci de caoutchouc. La matière est plus adaptée au climat tropical du Brésil, plus durable et résistante que la paille de riz utilisée au pays du soleil levant.

De la tong Tradicional à la Tradi Zori

Presque 60 ans plus tard, les tongs Havaianas se dévoilent tout récemment sous un nouveau jour. La silhouette se modifie et se calque davantage à la sandale japonaise. La Tradi Zori est un modèle urbain inédit : la semelle est cubique, l’embossage en caoutchouc tandis que la bride est en toile. Le design est renversant, pourtant on ne vous a pas encore tout dit !

Mastermind Japan s’associe à Havaianas pour un esprit 100 % japonais

Le lancement de ce nouveau modèle inédit ne pouvait se faire sans inviter l’icône « street » japonaise. Là, on parle bien de Mastermind Japan qui a accepté cette collaboration inattendue. Dans cette collection capsule, la marque japonaise apporte à la Tradi Zori l’ADN streetwear en imprimant son motif en forme de crâne. « Avec cette collaboration, nous combinons l’histoire de la marque avec son futur. Ce sont non seulement de nouvelles tongs, mais aussi un nouveau lifestyle », témoigne Fernanda Romano, directrice du marketing international pour Havaianas.

Pour ceux qui ne parviendraient pas à briser les paradigmes et qui restent des fans de la tong Tradicional, la collection capsule saura aussi vous ravir. Un modèle monochrome, la Top, dotée de se fameuse semelle traditionnelle, est également disponible. 

La Tradi Zori fait son apparition dans la collection capsule inédite signée Havaianas et Mastermind Japan. Crédits : ©Havaianas et Mastermind Japan.
La Top fait aussi son apparition dans la collection capsule inédite signée Havaianas et Mastermind Japan. Crédits : ©Havaianas et Mastermind Japan.

Vous pouvez retrouver cette collection capsule inédite à partir du 17 juin chez Shinzo et Starcow à Paris et chez Corner Street à Marseille. 

Article de Nina Hossein

La marque de bijoux PDPAOLA lance le 1er avril sa nouvelle collection capsule en édition limitée, Dogs&Co, pour animaux de compagnie.

Déclarer son amour avec Dogs&Co

C’est bien connu, le chien est le meilleur ami de l’homme. Et quoi de mieux pour exprimer son amour que d’offrir un bijou. C’est pourquoi la marque PDPAOLA a créé la capsule Dogs&Co. Cette édition limitée est une collection d’amulettes ornées de lettres afin que chaque animal puisse posséder un collier qui lui soit unique. Elles célèbrent la tendresse, l’amitié et la loyauté entre les humains et leur animal de compagnie. 

L’amulette est composée de « labrodorite, aigue-marine et zircons » ainsi que de « pierres semi-précieuses taillées à la main« , le tout posé sur un disque rond en or plaqué 18k. Le design reprend l’idée classique de l’amulette avec un crochet au style industriel. Sophistiquée et luxueuse, elle peut être portée tant par les chiens que par les chats, et mettra en valeur son joli minois. Le collier s’adapte à tous les gabarits et à la personnalité authentique de l’animal. 

Offrir un collier de la capsule Dogs&Co est une véritable déclaration d’amour. Ces petites merveilles sont à découvrir dès le 1er avril, sur le site internet PDPAOLA.

Article de Sofia Rogozarski

Comme à chaque fin d’année la marque espagnole présente une collection spéciale. Cette année elle a choisi de s’associer avec l’illustratrice Friederike Hantel et on craque devant le résultat de cette collaboration artistique. Notamment avec des petits montres gentils …

Des gentils monstres dans vos vêtements

L’illustratrice Friederike Hantel est connue pour ses dessins colorés et inspirés de l’univers japonais. Elle a choisi de créer ce monde bien particulier qui colle parfaitement à la ligne de la marque. De la couleur flashy, des dessins singuliers, des coupes originales, bref toute une ligne qui répond à nos attentes Bimbalesques ! Le plus de cette année ces cinq petits personnages, BAF l’ourse, BOH le char, LOM le chien et LIS la guenon. Inspirés de la science-fiction, les Bimbaders ont pris le contrôle de la réalité. Chacun ayant une personnalité bien marquée.

Du pop et coloré pour Noël !

Pour cette collection capsule de fin d’année, la marque décide de garder son identité avec un petit quelque chose en plus qui nous fait craquer. Des t-shirts jaunes fluos au col roulé imprimé et à la petite pochette passe partout, la ligne est complète pour un look original qui se dénote. On adore le coté loose des hauts qui sont conforts et stylés tout en restant atypiques et peu portés par monsieur et madame tout le monde. Le plus cette année, ce sont bien évidemment ces petits monstres créés de toute pièce par l’illustratrice, qui deviendront vite des pièces exclusives.

Bimba y Lola | Bimbaders 2019

Pour obtenir ces petites créatures fantastiques où une des pièces de la capsule, rendez-vous sur l’e-shop de la marque !

P.S : Parfait si vous n’avez pas de cadeau à cette période !

Article de Juliette Boulegon

Une collaboration hors du temps entre le musée du Louvre et Virgil Abloh, fondateur du label Off-White. Inspiré par les travaux de Léonard de Vinci, le créateur a dessiné une nouvelle collection, exposée dans la boutique du musée jusqu’au 24 février 2020.

Cette collection capsule est inspirée par les oeuvres et travaux du génie italien, Leonard de Vinci. « Je suis depuis très longtemps fasciné par Léonard de Vinci […]. J’admirais non seulement son travail artistique mais aussi l’influence qu’il a eue sur d’autres disciplines : la science, l’ingénierie, l’architecture… Il incarne, selon moi, l’esprit de la Renaissance », a déclaré Virgil Abloh.

Des t-shirts et des sweatshirts mélangeant des oeuvres reconnues de Leonard de Vinci et le logo emblématique de la marque Off-White. Parmi les oeuvres représentées, figurent La Vierge aux Rocher, La Sainte Anne ou encore des dessins faits de la main de Leonard de Vinci.

Un message créatif puissant

Virgil Abloh souhaite, à travers cette collaboration, créer une collision « entre la mode et les beaux arts« . Pour lui, cette collaboration permet aussi de rappeler la mentalité avant-gardiste du peintre italien. « Chacun peut chercher à s’exprimer à travers plus qu’une seule pratique et la créativité ne se limite pas nécessairement à une seule discipline. Je crois que Léonard de Vinci a été le premier artiste à incarner cette démarche, et j’essaie quant à moi de vivre selon le même principe « , souligne le directeur artistique.

Pour le musée du Louvre, c’est également une opportunité de toucher un nouveau public. Cette collaboration reflète également l’inspiration immense que le musée a toujours eu sur les artistes à travers les époques.

Vous retrouverez cette collection capsule historique dans la boutique du Louvre et sur la boutique en ligne du musée. La collection est également disponible sur le site Off-White et dans la boutique Off-White Paris.

Article de Charline Bouzon.

Si vous faisiez du skateboard dans les années 90’s ou si vous étiez plus ride or die, cette collaboration entre les deux marques devrait vous ramener de jolis souvenirs nostalgiques, et surtout : vous faire craquer 

Deux marques distinctes

Le label ride anyways crée un pont certain entre la culture skateboards des années 90 et la culture MotorSport. Et si il y a eu une automobile mythique pendant cette longue décennie du milieu des années 80 et du milieu des années 90 c’est bien la TESTAROSSA. Avec cette collection capsule entre Bisous et Ride ANYWAYS, vous obtenez un laisser passer vers une nouvelle ère mixant distinctement deux mondes jadis très éloignés. 

Des vêtements intemporels

Remis au gout du jour, leur collection capsule donne envie de faire du skate en californie, ou monter à bord de la fameuse testa rossa et rouler jusqu’au petit matin. Sweats colorés, tshirts manches longues stylés et autres pièces surprises à retrouver durant ce pop up parisien exclusif ! 

À retrouver du jeudi 28 novembre au dimanche 1 er décembre ! 

64 rue jean Jacques rousseau 75001 Paris 

Juliette Boulegon


La créatrice de bijoux upcyclés et la styliste ont choisi de collaborer ensemble afin de développer une collection capsule de mini sacs à mains originaux et 100% upcyclés. 

Place à la mode responsable 

Leur collaboration donne naissance à des sacs à main chinés et pimpés de bijoux, de bracelets, de montres désassemblées et de perles. Finalement, pour le rendre unique ! Une collection capsule composée de 14 mini sacs, dont chaque pièce porte le nom d’une personnalité qui a inspiré sa création.

Une collab intelligente 

Ces deux stylistes travaillent dans un milieu qui semble de prime abord très polluant. Mais sensibles à l’écologie et à l’éthique dans leur travail, il semble qu’elles aient trouvé un bon compromis. La mode upcyclée. Une mode qui récupère des matières déjà existantes pour en faire de nouveaux produits originaux. Elles font de leur passion un engagement, poussent les gens à consommer intelligemment et à cesser petit à petit de s’intéresser à la fast-fashion. C’est leur engagement commun. Pour Iris Gonzales, mettre en lumière et réinterpréter les aspects que le monde de la mode juge cheap ou beauf, c’est son cheval de bataille. Sa force, c’est le mélange des univers. Dingue de haute-couture comme de sportwear, Iris adore mixer les styles qui n’ont à priori rien à voir.

Kitesy Martin, un nouveau genre de bijou 

Diplômée des Arts Décoratifs de Paris, Kitesy Martin est styliste depuis presque dix ans. Elle a travaillé pour de grandes maisons telles que Balenciaga, Lacoste ou Balmain. Après ces quelques années de travail en entreprise, elle décide de se mettre à son compte et de développer sa marque de bijoux. Son choix est alors de chiner dans les brocantes, les vide-greniers/dressing, les pièces rares, les bijoux oubliés pour leur redonner une vie. Toutes ces pièces sont en laiton plaqué ou plaqué argent. Elle assemble et crée alors des bijoux que l’on ne retrouvera nul part ailleurs. Tout est mixé avec goût et délicatesse pour sublimer votre style.

https://www.instagram.com/p/B2G7V5KCzW8/
@Kitesymartinbijoux

Les sac seront en ligne dès dimanche 1er décembre sur le e-shop de Kitesy Martin !

Article de Juliette Boulegon

Pour leur collection capsule automne-hiver 2019, Armani Exchange présente sa cinquième édition de St_art, un judicieux mélange d’art contemporain et d’art de rue

Des pièces en collaboration avec de jeunes artistes

La collection capsule de cette saison présente des T-shirts blancs sur lesquels des jeunes artistes du monde entier ont pu exprimer leur vision. Passant alors d’un t-shirt classique à une pièce unique. La gamme inclut les inspirations japonaises de Freddy Carrasco, les puissants portraits de Max Reed, les dessins aquarelles de Jacob Rochester et les slogans de Bunny Michael. L’ensemble crée plusieurs univers très originaux.

Toucher un public plus large

En développant ce concept de collection streetwear et contemporaine, la marque ouvre ses portes à une génération plus jeune et touche un public plus large. Armani Exchange, créé il y a presque 30 ans par Giorgio Armani, cible déjà à l’époque une nouvelle génération de consommateurs de mode. Aujourd’hui, le pari est réussi et convainc toujours autant cette génération qui vit au gré de l’évolution du monde. Une collection de t-shirt concept complète, à un prix unique de 60 euros la pièce !

Disponible en boutique ou en ligne !

Article de Juliette Boulegon

Cette année, Jonak fête ses 55 ans. La marque décide de marquer le coup en co-créant une collection exclusive avec pas moins de cinq influenceuses !

Parisiennes d’origine ou d’adoption, Diane Kari, Constance Arnoult, Eleonore Léo Jeanne, Camille Witt et Hanna Lhoumeau incarnent à elles cinq le style Jonak. Cet automne, elle signent une collection capsule de 10 modèles.

Issues d’univers différents, chacune d’entre elle a dessiné avec le bureau de style Jonak deux modèles qui correspondent à leurs styles personnels. Venez, on vous les présente !

  • Camille Witt : créative et solaire, Camille est illustratrice, directrice artistique et travaille pour la marque Rouje.
  • Hanna Lhoumeau : Influenceuse d’origine bordelaise passionnée de mode et d’architecture, Hanna est mannequin et productrice de musique.
  • Constance Arnoult : le feed Instagram très sixties de cette influenceuse aux airs de Brigitte Bardot (qui travaille comme Event Manager chez @maisoncaulieres) attire près de 70.000 personnes à travers le monde.
  • Diane Kari : après le succès de sa boutique en ligne sur Instagram @fripouillevintage, la reine du vintage Diane Kari réédite ses pièces fétiches en lançant cet automne sa propre marque éponyme.
  • Eleonore Léo Jeanne : comme une apparition sortie tout droit des années 50, Eléonore a été consacrée mannequin par des griffes comme Rouje, Levi’s ou encore Kérastase.

Des univers riches et des styles bien particuliers : d’autant plus de possibilités pour trouver chaussure à son pied ! Elles comptabilisent à elles cinq plus de 275 000 followers avec des audiences croisées. Une belle visibilité pour une collection exclusive que l’on va (personnellement) vite aller shopper !

Disponible depuis le 30 octobre, retrouvez la collection #Jonakgirls dans les magasins Jonak et sur leur site internet.

Article d’Alexandra Hostier