Avis à tous·tes les fans d’apéro entre ami·e·s ! Préparez-vous à voir débarquer en force la Hard Seltzer, l’eau pétillante alcoolisée. 

Hard Seltzer, quèsaco ? Le nom parlera peut-être à ceux et celles qui se sont rendu·e·s aux États-Unis ces derniers temps – quoiqu’on doute que ce soit très récent. Mais pour les autres, c’est en réalité un nouvel alcool, parfait pour les verres entre ami·e·s. Enfin, ce n’est pas aussi simple que ça. On vous explique. La Hard Seltzer, c’est une eau pétillante aromatisée – souvent aux fruits, et alcoolisée, oui, mais très peu. Pour être précis, aux alentours de 4 à 6 %. De quoi rivaliser facilement avec l’indétrônable pinte de bière ou le classique verre de vin. 

Une popularité soudaine

Selon une étude du cabinet Nielsen repérée par Forbes, « les ventes globales de Hard Seltzer auraient grimpé de près de 193 % aux États-Unis en 2019 ». Et si les Américain·e·s en ont fait la boisson de l’été 2019, les Français·e·s ont commencé à s’y intéresser seulement maintenant. 

  • Hard Seltzer de la marque Natz
  • Hard Seltzer de la marque FEFE
  • Hard Seltzer de la marque White Claw
  • Hard Seltzer de la marque Snow Melt
  • Sparking Walter Citron Gingembre

Pourquoi ? Peut-être parce que, comme tous les êtres humains, les Français·e·s adorent la nouveauté – ou peut-être parce qu’on s’est lassé·e·s du Spritz. Et la popularité a été très soudaine. Si bien qu’il n’existe actuellement que trois marques françaises de Hard Seltzer : FEFE, Natz et Sparking Walter. Les leaders du marché étant évidemment des marques américaines : White Claw et Snow Melt -qui vient d’ailleurs de débarquer en France pour notre grand plaisir !

Alors, les Paulette, pour vous c’est in or out ? Nous, de notre côté, on a trop hâte d’en faire des cocktails ! 

Article de Clémence Bouquerod 

L’iconique boisson Schweppes, meilleure amie des Gin Tonic, fête ses 150 ans cette année. De quoi en profiter pour retracer son histoire. 

Inventée en 1870, Schweppes Indian Tonic reste une boisson incontournable. Amère, et surtout, « reconnaissable entre toutes », elle est l’alliée des apéritifs entre potes et de la mixologie – avec, ou sans alcool. 

Des vertus thérapeutiques ?

Schweppes a été créée en 1783 par Johann Jakob Schweppe, horloger et orfèvre allemand. A la base marque d’eau gazeuse, il a fallu attendre 1870 au Royaume-Uni pour que l’Indian Tonic soit imaginée. La boisson, à base d’orange amère et de quinine, est d’abord pensée à but thérapeutique pour « lutter contre le paludisme ». Et c’est à ce moment-là que le Gin Tonic apparait pour la première fois : afin de « pallier son amertume, certains y ajoutaient du sucre et de l’alcool comme les notes vertes du Gin, avec lequel il s’associait parfaitement« .

En 2020, l’Indian Tonic possède 80 % de part de marché – en valeur. Et cette popularité s’explique non seulement par le goût et l’authenticité de la boisson, mais aussi grâce à ses publicités. Rappelons-nous des pubs qui ont mis en scène Nicole Kidman, Uma Thurman ou encore Pénélope Cruz, entre 2009 et 2016… 

L’Iconic Tonic Tour

Pour célébrer dignement son anniversaire, l’Indian Tonic part en tournée dans toutes les grandes villes de France fin septembre. « Au programme : musique, cadeaux et célébration du plus mythique des tonics. Entre couchers de soleil et lieux atypiques, Schweppes promet une expérience inoubliable autour de l’apéritif, des DJ sets et bien d’autres surprises. » Cette tournée est en collaboration avec l’initiative « J’aime mon bistrot« , qui visait à soutenir les bars, cafés, hôtels et restaurants pendant le confinement. 

En prime, la marque Schweppes a imaginé de nouvelles bouteilles pour l’occasion… et a surtout lancé un jeu concours, accessible sur les packs Indian Tonic de l’édition des 150 ans. 

Article de Clémence Bouquerod

S’il y a une chose que les Parisiens attendent, c’est bien la date fatidique du 2 juin. Sonneront alors les retrouvailles bien arrosées autour de cocktails rafraîchissants, en compagnie de nos proches. On s’imagine déjà siroter un Spritz escorté de tapas gourmets. À la rédaction, pour fêter comme il se doit la nouvelle, on dégaine le top des terrasses où se pavaner dès aujourd’hui.

La plus dolce vita : Daroco

Pour faire tinter les casseroles aux effluves méditerranéennes, trois compères : Alexandre Giesbert, Julien Ross et Romain Glize.

https://www.instagram.com/p/CAxcP__pw9R/

Attablé au sein d’une trattoria extérieure, on profite de l’environnement chatoyant et divertissant. Ici, on retrouve les standards de la cuisine de Mama, dans un élan contemporain. On décolle avec une burrata accompagnée d’un caviar d’aubergine et arrosée de balsamique. On continue le périple culinaire avec le risotto Carnaroli Cacio & Pepe, crémeux à souhait. Enfin, on termine le voyage par le cultissime Affogamisù, autrement dit le «Néo-Tiramisu & Affogato ».

https://www.instagram.com/p/B2ykEjzo8-b/

L’adresse : 3 place Clément Ader, 75016 Paris.

La plus hippie & Flower Power : Maison Sauvage

Pas besoin d’attendre la soirée pour venir s’attabler à la terrasse de Maison Sauvage. Sans même consulter la carte, on est d’emblée attiré par la façade tirée d’un conte de fées. Une myriade de fleurs y ont pris leurs quartiers, donnant à l’établissement un côté champêtre et idyllique.

https://www.instagram.com/p/CA7Af8rIHHr/

Côté cuisine, on fond pour la fraîcheur de la salade grecque, composée de concombre, de tomates cerises, de feta, d’olives et d’oignons rouges. On tombe aussi sous le charme du tartare de saumon, avocat et sésame. Au niveau des desserts, difficile de choisir entre un açaï bowl surmonté de coco râpée et de fruits rouges, et une brioche perdue à la pâte à tartiner bio.

https://www.instagram.com/p/B9dtRxzJQ0T/

L’adresse : 5 rue de Buci, 75006 Paris.

La plus Frenchy : Brasserie Bellanger

Venir à la Brasserie Bellanger, c’est comme se remémorer le riz au lait de grand-mère et le croque-monsieur de maman. Bref, un florilège de vestiges du passé remontant à la surface, dans un décor pimpé et remis au goût du jour !

https://www.instagram.com/p/CA7Gf7qJUAT/

En tête d’affiche, des produits made in cocorico et des plats 100 % faits maison. On craque pour la traditionnelle Saucisse Purée, soit une saucisse originaire de l’Aveyron, un jus de viande mijoté et une purée au beurre salé de baratte. Retour en enfance garanti ! Les adeptes du poisson se régaleront avec la Pêche du Jour, en provenance directe de Normandie.

Avis aux estomacs sur pattes : on ne résiste pas à l’entremet Choco-Vanille. A l’intérieur, une mousse à base de vanille, un cœur de noix de pécan et un enrobage au chocolat.

https://www.instagram.com/p/B7A6iprjWLs/

L’adresse : 140 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris.

La plus accessible en prix : La Recyclerie

Bien plus qu’une terrasse, La Recyclerie s’apparente à un projet collectif. Le leitmotiv des instigateurs ? Promouvoir des valeurs éco-responsables et favoriser le « do it yourself ».

https://www.instagram.com/p/CA2K_g5IpOK/

En plus d’une ferme urbaine et d’ateliers animés régulièrement, un café-cantine (comprenant une terrasse) esquisse une carte imbattable niveau prix. Et pas de mauvaise surprise, puisque tout est sain, durable et fait maison.

À l’heure de l’apéro, on s’empare pour 7 euros d’un cocktail hibiscus, autrement dit une préparation à base de Vodka, de Bissap, d’ananas, de vanille et de fleur d’oranger ; ainsi que d’une bière pression « licorne blonde », à 3,50 euros. Et pour se désaltérer, rien de tel qu’une citronnade ou un thé glacé maison au prix tout doux de 3 euros !

Une petite fringale ? On accompagne le tout d’un assortiment de tapas maison à 15 euros.

L’adresse : 83 boulevard Ornano, 75018 Paris.

La plus secrète : Café A

Se retrouver à l’abri des regards et du tumulte parisien qui reprend doucement son cours, c’est possible avec le Café A. Nichée dans un écrin de verdure, la terrasse laisse place à un décor de paillote, non sans rappeler l’ambiance des vacances. Bancs en bois, transats, coins ombragés et tentures colorées, tout y est !

https://www.instagram.com/p/BxLBE1CggAJ/

Au programme des réjouissances culinaires, on débute avec une Fresh green soupe, composée de laitue et de mâche glacée, de pépites de burratina et d’amandes grillées. En plat, on opte pour un avocado toast, ici remixé avec des radis roses, des brocolis, du concombre, et du choux rouge. La touche en plus : la moutarde de Meaux relevant l’ensemble du plat. On termine avec l’exotisme d’une salade de pastèque, melon et mangue.

https://www.instagram.com/p/B1D72d5nnKu/

L’adresse : 148 rue du Faubourg Saint-Martin martin, 75010 Paris.

Plus une minute à perdre, il est temps de profiter des prémices de l’été et de l’ivresse des boissons fraîches en terrasse !

Pour encore plus de bonnes adresses, retrouvez tous nos bons plans et bonnes adresses sur @paulette_map.

https://www.instagram.com/p/CA4zf7Vh9Kr/

Dorénavant, la semaine est rythmée par les « skypéros », l’occasion de trinquer virtuellement avec ses proches. Un petit besoin de bousculer les vieilles habitudes du verre de rosé et d’apporter un vent de fraîcheur dans le train-train quotidien ? On opte pour des boissons revigorantes et sans alcool. Et parole de Paulette, la soirée sera tout aussi folle ! On fait le point.

Cocktail acidulé pour s’émoustiller les papilles

Ingrédients :

Quelques brins de thym (environ cinq ou six)
Une tasse et demi de jus de pamplemousse frais
700 millilitres de la boisson gazeuse de son choix

En guise de toppings :

Tranches de pamplemousse
Tranches de citron vert
Myrtilles fraîches

Préparation :

Dans un pichet, on commence par mélanger le jus de pamplemousse et la boisson gazeuse. Puis, on agrémente le liquide de brins de thym à laisser infuser durant deux bonnes heures. Enfin, on emplit à sa convenance les verres de thym frais, de tranches de pamplemousse et de citron vert, et de myrtilles. C’est prêt à être siroté bien frais !

https://www.instagram.com/p/B-nIxljpDEO/

Smoothie gourmand pour se retrouver en Californie

Ingrédients :

Deux cuillères à soupe d’açai en poudre
Une banane coupée en rondelles
Une cuillère à soupe de beurre de cacahuète
15 à 20 centilitres de lait d’amande
Quatre glaçons

Préparation :

​Pour cette recette, le blender sera un complice de taille. On y verse les glaçons et l’on mixe jusqu’à l’obtention d’une texture de glace pilée. Dans un second temps, on ajoute le reste des ingrédients et on mélange le tout. Ne reste plus qu’à déguster !

https://www.instagram.com/p/BediPgLHctA/

Smoothie détox pour voir la vie en vert

Ingrédients :

Un melon vert préalablement coupé en morceaux
Un concombre coupé en rondelles
Deux cuillères à soupe de jus de citron vert
Dix feuilles de menthe

Préparation :

L’idée est simplissime : on fait tournoyer le mixer en le remplissant des morceaux de melon et de concombre, des feuilles de menthe et du citron vert.

https://www.instagram.com/p/B_l6EByBsfv/

Cocktail fleuri pour entendre le chant des cigales

Ingrédients :

150 grammes de miel
Une bouteille d’eau
Une goutte d’huile essentielle de lavande
Le jus de six citrons avec le zeste

Préparation :

On déverse dans le blender l’ensemble des aliments et le tour est joué ! Pour une touche supplémentaire de gourmandise, on s’amuse à troquer l’eau pour de la limonade.

Last but not least : pour une photo so Instagram compatible, on ponctue la boisson de quelques brins de lavande.

https://www.instagram.com/p/B4y80ykAZ8y/

Smoothie sucré-salé pour voyager sous les tropiques

Ingrédients :

Un litre de jus de carotte
Une mangue coupée en cubes
250 grammes de poivrons grillés au préalable
Le jus d’un citron jaune

Préparation :

​On mixe l’ensemble des ingrédients et on adjoint du jus de carotte si la consistance est trop dense.

Une joyeuse mixture qui fera office d’apéro et de tapas par la même occasion !

https://www.instagram.com/p/B_M5syghQ2D/

C’est donc parti pour une initiation intense à l’art du shaker !

Cuisiner c’est bien, mais se faire livrer c’est mieux ! Ce crédo fait sens pour bon nombre de français, et surtout ceux qui d’accoutumé sirotaient des Spritz et grignotaient des tapas en terrasse. Les enseignes l’ont bien compris et viennent à nous ! Zoom sur ces restaurants détonantes qui livrent gâteries salées, sucrées et bien plus…

On se régale avec Di Loretta, meilleure pizzéria à la coupe de Paris

Ils font partie du top 20 des pizzérias à la coupe du monde, ces passionnés de la gastronomie italienne accessible ont été nos petits chouchous du confinement. Plutôt que de commander une pizza ronde aux mêmes ingrédients, pourquoi ne pas opter pour plusieurs parts goûteuses, aux saveurs différentes et adaptées à nos attentes du moment ? C’est l’idée et aussi l’hommage à Loretta, maman du fondateur, pour qui la base d’un bon dîner se résume au partage. On appelle, on commande Di Loretta et on passe chercher nos petites merveilles italiennes sans se ruiner. Le tout, avec la promesse de se régaler. Seul risque ? Y retourner.

https://www.instagram.com/p/B4QHZbiB2Xx/?utm_source=ig_web_copy_link

Nos conseils pour la commande ? Se la jouer gourmand, pas grave s’il reste une part pour demain midi. Elle sera toujours très bien accueillie. Oser la scarmoza (car elle est incroyable), se laisser envoûter par la champignons/truffe et ne pas passer à côté de l’emblématique margherita. La base.

https://www.instagram.com/p/B3Jwr6-A0VY/?utm_source=ig_web_copy_link

On adhère au concept 100 % livraison de Sababa

Le tour de force de Sababa, c’est son existence purement virtuelle. Aux manettes : Jean Valfort, véritable précurseur de tendances, après le succès de ses enseignes Astair et Farago. S’invitent à la carte de ce lieu mystérieux, des spécialités qui fleurent bon les effluves méditerranéennes.

https://www.instagram.com/p/B97GtOEoh9d/

A la rédac’, plusieurs plats de la popote diablement moderne et Instagram-compatible, nous ont tapé dans l’œil. On a d’abord jeté notre dévolu sur le caviar d’aubergines fumé, tahini et grenade. Puis, on est tombé sous le charme du chou-fleur rôti pimpé aux herbes. Pour terminer en apothéose, on recommande le crémeux pistache fondant à souhait.

https://www.instagram.com/p/B-ckAhooC7S/

On se rappelle les joies des terrasses avec Istr

Pour les incorrigibles de l’apéro entre potes, Istr s’impose immanquablement comme l’allié de taille. En cette période de confinement, l’adresse à l’ambiance hipster envoie des good vibes en dégainant « SHAKE ISTR EASY », un service de cocktails à domicile.

https://www.instagram.com/p/B9hYiM0JEkF/

Concrètement, ça donne quoi ? Des cocktails faits minute, accompagnés de fruits frais et d’une poche de glace, le tout avec une fiche technique pour devenir un as du shaker.

Last but not least : on raffole des tapas aux couleurs locales et des paniers apéro à partager avec son ou sa chéri(e). A la rédaction, on s’est laissé tenter par l’apéro rosé comprenant une bouteille de « La Maguelonne », une terrine Maison (cochon, volaille ou foie gras), une burrata de Sanza, des gressins sésame et du pain. Bref, des associations entre terre et mer pour voyager à travers l’assiette !

https://www.instagram.com/p/B_DCLkuoB0-/

On se délecte de tapas avec Chez Vous

Le restaurant « Chez Vous » n’aura jamais aussi bien porté son nom. Pour escorter le verre de rosé, l’enseigne proposera très prochainement à la livraison de joyeuses grignotes, qui affoleront à coup sûr les papilles des parisiens.

https://www.instagram.com/p/B21ijRioArl/

On est de suite séduit par les tapas on ne peut plus appétissants  : houmous de pois cassé joint à son pain batbout maison, beignet de courgette à l’aneth et à la fêta marié à sa sauce crémeuse au yaourt ou saumon gravlax servi avec sa mayonnaise scandinave. On ne résiste finalement pas à la gourmandise de quelques frites de polenta au romarin. Un programme qui assure une bonne soirée chill en perspective !

https://www.instagram.com/p/B8W3kOWolfb/

On retourne en enfance avec Mamie et Jean à la maison

L’ex-candidat de Top Chef fait tinter les casseroles dans un joyeux brouhaha, et offre un décollage immédiat direction la Madeleine de Proust de notre enfance.

https://www.instagram.com/p/B_ID3TaKdvn/

A l’ardoise, ce ne sont pas une ou deux spécialités mais bien un panier complet avec des assiettes changeant chaque semaine. Effectivement, à l’intérieur sont glissées cinq recettes déjà mitonnées, une fiche d’astuces, une confiture et une part de cake pour le lendemain matin.

Pas de panique pour les végétariens, une alternative alléchante est également à la carte avec, à titre d’exemple, un houmous de betterave, de la burrata, une enivrante mousse au chocolat et aux noix de pécan caramélisées et une confiture d’agrumes de Corse, pour avoir la pêche dès le matin !

Cerise sur le gâteau : le concept est 100 % éco-responsable. En effet, les produits frais proviennent de l’agriculture éco-responsable, les repas sont servis dans des boîtes en carton recyclés et des contenants en verre réutilisables et la livraison se voudra écologique.

https://www.instagram.com/p/B_UAnJpKA-Z/

On ne manque pas le sacro-saint brunch du dimanche avec les « Confin’Box » Yann Couvreur

Les sourires s’esquissent déjà sur les visages de la faune branchée parisienne, à l’annonce de la création des « Confin’Box ». Ce lot de gourmandises sucrées et salées, pensé pour deux, se partagera avec son compagnon de confinement. Et pour encore plus de suspens, les box changent chaque semaine et des indices sur les nouvelles créations sont dévoilés par Yann Couvreur sur ses posts Instagram.

https://www.instagram.com/p/B-_gF5Dn4Ml/

Pour se faire une idée, voici un petit aperçu des douceurs de la précédente box. On commence avec la fraîcheur du feuilleté aux fraises marié à un crémeux au basilic frais et crème d’amandes. On poursuit avec les chouquettes au cœur fondant de vanille bleue. Et enfin, pour terminer en apothéose, les mini moelleux au chocolat et fruits secs torréfiés régaleront les chocovores.

https://www.instagram.com/p/B_MnEU0Hkfz/

Voici un panel d’expériences culinaires qui sauront à coup sûr éveiller les papilles des Paulette gourmandes !

C’est rose, pimpant, ça met du pep’s dans nos vies et ça rentre dans un verre à Martini ? C’est le Cosmo Paulette, bien sur ! Pour fêter les dix ans du magazine Paulette, la marque Cointreau a partagé avec nous sa recette du Cosmopolitan, ce cocktail incontournable.

Attention cependant, soyez prêt.e.s : ce petit délice culte dans la pop-culture, résolument chic depuis plus de 20 ans, a la capacité de vous transformer instantanément en la version la plus Carrie Bradshaw de vous-même. Personnellement, on aime !

Instagram

Petit cours particulier : Le Cosmo Paulette par Cointreau

Pour vous mettre en condition, vous pouvez (rien d’obligatoire) mettre la série Sex & The City en fond sonore. Il nous faut ensuite rassembler les bons ingrédients. C’est parti !
On commence par l’incontournable liqueur Cointreau, ingrédient-clé qui donne au cocktail sa saveur unique : 2 cl suffiront.
On se tourne ensuite vers la bouteille de vodka et on en met le double de la dose de Cointreau : versez 4 cl, ce sera parfait.
On connait tous et toutes l’importance de manger équilibré et d’avoir un apport quotidien suffisant en vitamines. Ça tombe bien, le Cosmo ne va nulle part sans son jus de citron frais ! Prenez votre citron fermement (ne visez pas les yeux, du moins pas ceux des personnes que vous aimez) et extrayez-en 5 cl. Pour finir, ajoutez un brin de jus de cranberry, pour contrebalancer l’acidité de notre ami citron récemment utilisé. 2 cl et c’est bon, c’est prêt !

Cointreau – Cosmopolitan

Une fois tous les ingrédients versés (avec amour) et mélangés (avec entrain), il est temps de se rafraîchir un peu. Ajoutez des glaçons, sortez votre plus beau verre à cocktail et filtrez en versant le mélange à l’intérieur du verre préalablement refroidi. Vous pouvez enfin décorer votre délicieuse petite potion d’un zeste d’orange.

Et hop, il est temps de trinquer et de partager ce moment avec vos amis !

Petite astuce d’Alfred Cointreau

De toutes les variations du Cosmo, le Cointreaupolitan est sa favorite (la nôtre aussi). Lors de la préparation, oubliez la vodka et versez 5 cl de Cointreau. Un gout subtil d’écorce d’orange légèrement plus prononcé, pour un cocktail toujours aussi raffiné.

Un cocktail inoubliable et une célébration des 10 ans du magazine Paulette en beauté !
Pour plus de recettes et d’inspirations pour agrémenter vos soirées, le site et l’instagram de Cointreau en regorgent.

Article d’Alexandra Hostier