Le Ground Control, lieu prisé des parisiens pour aller boire un verre ou manger un morceau, s’engage pour la planète à travers une série d’événements en octobre 2019 .

Si certaines marques s’engagent contre le cancer du sein à l’occasion d’octobre rose, le Ground Control s’intéresse à la mobilisation citoyenne contre le changement climatique et l’injustice sociale en octobre 2019. Du 2 au 27 octobre, une série d’ateliers et d’événements permet aux militants et curieux de réfléchir sur des sujets pressants.

Ground Control @Georges Saillard

Ne pas perdre espoir dans un monde qui sembler aller vers sa fin, soumis à des inégalités sociales très importants et à des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes. Le Ground Control refuse de baisser les bras et veut lutter contre « un système enfermé dans ses croyances et son impuissance à changer rapidement à la fois sur le plan de l’environnement et de la justice sociale. » Il fait appel aux « opti-pessimistes », terme inventé par le sociologue et philosophe Edgar Morin. Il faut être prêt pour le pire comme le meilleur, voir la réalité en face mais croire en une prise de conscience efficace.

Des rendez-vous immanquables

Parmi ces « opti-pessimistes », on trouvera le photographe Samuel Turpin. Pour l’exposition « Humans & Climate Change Stories 2 » du 2 au 27 octobre, il a suivi 12 familles sur 10 ans et montre à travers ses clichés l’impact du changement climatique et les solutions mises en place localement. L’auteur de science fiction Alain Damasio rencontrera le philosophe Bernard Stiegler lors de la nuit des idées le jeudi 17 octobre, puis reviendra le lendemain pour une soirée « Très humain » qui lui sera consacrée. Science, musique et littérature seront au rendez-vous. Julien Vidal, créateur de l’initiative « ça commence par moi » sera présent en seconde partie de soirée de la nuit des idées.

Autres activités à ne pas manquer : rencontre avec des associations autour des marches pour le climat le jeudi 10 octobre. La boum des enfants le samedi 19 octobre, un rendez-vous mensuel au Ground Control, invite cette fois-ci les petits à réfléchir sur la mobilisation générale. Découvrir le rapport de peuples d’Amazonie avec la nature le jeudi 24 octobre. Le CNRS fête son anniversaire, il soufflera ses 80 bougies de recherche le 25 octobre. Le samedi 26 octobre, on s’intéresse aux médias indépendants et engagés qui permettent de relayer des informations vérifiées aux militants et diffuser leurs causes au grand public.

Ground Control @Georges Saillard

Situé près de Gare de Lyon, le Ground Control est un espace de partage où se mêlent générations, groupes d’amis et collègues en afterwork. Lieu de solidarité et d’exposition, le Ground Control est résolument engagé depuis sa création. Des grandes ventes solidaires sont souvent organisées, les déchets non recyclables sont très limités et les produits consommés proviennent de circuits courts.

Pour découvrir l’intégralité des événements et réserver sa place c’est par ici.

Article de Juliette Cardinale

La marque californienne Patagonia rejoint la Grève pour le Climat, menée par les jeunes partout dans le monde, les 20 et 27 septembre 2019. Tous les magasins Patagonia seront fermés ces deux vendredis.

Patagonia est une marque de vêtements californienne fondée en 1973 par Yvon Chouinard, un alpiniste américain accompli. La marque vend du matériel de montagne et d’autres vêtements de sport de plein air, ainsi que des équipements tels que sacs à dos, sacs de couchage et nourriture de camping. En septembre 2019, l’enseigne rejoint le mouvement de jeunesse pour l’action climatique mené par Greta Thunberg. Les vendredis 20 et 27, les 107 magasins de la marque (dont Chamonix et Marseille en France) seront fermés pour encourager les employés et clients à rejoindre la Grève pour le Climat.

https://www.instagram.com/p/B2eociuHS7_/

“La crise climatique est un enjeu humain qui nous concerne tous. Cette jeune génération de militants à la tête de ce mouvement mondial nous inspire beaucoup. Patagonia appelle à une action urgente et décisive en faveur des populations et de notre planète. […] Nous invitons le monde des affaires et tous ceux qui se préoccupent du sort de notre planète et de l’humanité à réagir par l’action et à nous rejoindre,” a déclaré Ryan Gellert, le directeur général Europe de Patagonia.

Dès le début de sa création, la marque a fait en sorte d’utiliser des matériaux durables et responsables, et s’est renseignée sur les conditions dans lesquelles ils sont récoltés. Lorsque PETA a été révélé en 2005 que les fournisseurs de laine de Patagonia ne traitaient pas leurs animaux correctement, la marque a changé de source au plus vite.

Une marque engagée

Patagonia prend souvent des mesures pour le climat, qu’il s’agisse d’organiser des boycotts, de donner 100 % des ventes du Black Friday à des groupes environnementaux en 2016 ou de poursuivre le gouvernement américain et le président Donald Trump pour avoir réduit la taille de parcs nationaux. Chaque année, l’entreprise verse 1 % de son chiffre d’affaire à des groupes environnementaux par l’entremise de l’organisme One Percent for the Planet – dont Yvon Chouinard était un membre fondateur. En juin 2019, la marque Patagonia a annoncé qu’elle reverserait à des groupes qui luttent contre le changement climatique les 10 millions de dollars obtenus grâce aux réductions d’impôts accordées par Donald Trump.

L’entreprise a également créé une plateforme appelée Worn Wear. Les client peuvent retourner certaines marchandises de Patagonia en bon état en échange d’un bon d’achat. Ensuite, les articles sont nettoyés, réparés et vendus sur le site de Worn Wear.

Article de Juliette Cardinale