Après sa collection écoresponsable de collants en 2020, la marque italienne propose une alternative plus propre en format maillots de bain ! Histoire de se baigner dans l’océan la conscience tranquille…

© CALZEDONIA
© CALZEDONIA

Avec cette nouvelle collection prévue pour l’été 2021, Calzedonia repense pour la première fois ses tissus. Et ça donne la ligne écolo Indonesia.

Du tissu conçu grâce à des bouteilles en plastique

C’est une première pour la marque qui n’avait encore jamais franchi le cap des maillots en tissu recyclé. C’est chose faite. Alors très bientôt, vous pourrez commander maillots de bain et bikinis conçus à partir de bouteilles de plastique PET recyclées (plastique léger recyclable à l’infini). Le tissu est très doux et le nouveau fil est certifié GRS (Global Recycled Standard), ce qui signifie qu’il est recyclé et qu’il respecte les critères environnementaux et sociaux.

© CALZEDONIA
© CALZEDONIA

Un engagement de la bretelle à l’étiquette

Eh oui, l’étiquette elle-même est repensée. Le tissu est gaufré et thermo-perforé. Le résultat est discret et très sobre. Pour l’instant, les maillots se déclinent en quatre coloris, unis et carrément rayonnants. Bleu, rouge brillant, un superbe vert menthe et un marron. Culotte de maillot taille haute, bikini avec coques rembourrées ou encore maillot une-pièce, Calzedonia pense à tous les looks et toutes les morphologies (modèles disponibles jusqu’à la taille 5).

Une collection qui accorde parents et enfants

L’été 2021 chez Calzedonia se fera aussi avec la ligne enfants « mini-moi ». Vos petits loups veulent faire « comme maman » ou « comme papa » ? La marque italienne s’exécute et répond à la demande des enfants. Aussi, vous pourrez construire des châteaux de sable sur la plage avec les mêmes tissus de maillots de bain qu’eux. Pas de jaloux ! Au programme, cet été, des boxers colorés et joyeux accordés aux modèles masculins. Ainsi que des motifs estivaux floraux et très colorés pour les tissus des maillots féminins. Ne passez pas non plus à côté du maillot uni au tissu brillant qui fera même halluciner les poissons.

© CALZEDONIA
© CALZEDONIA

Nos marques préférées s’engagent pour la planète et ça fait du bien ! 

À retrouver bientôt juste ici.

Un article de Margot Hinry

Et pour cela, la marque crée une collection à partir de coton et de polyester recyclés.

Pour sa nouvelle collection, Calzedonia a décidé de s’engager pour l’environnement. Au programme, une collection « créée à partir de fibres de coton recyclées et de polyester recyclé dérivé de bouteilles en plastique PET. Une contribution précieuse à l’environnement sans sacrifier la qualité, le style et le confort », détaille la marque. 

La technologie RE-LIFE

Pour confectionner cette collection de collants, leggings et chaussettes écoresponsables, la marque a choisi du fil RE-LIFE. Quèsaco ? « RE-LIFE, signifie ‘ramener à la vie’. C’est l’objectif que la marque Calzedonia a décidé de poursuivre en adoptant deux procédés innovants qui consistent à la régénération des bouteilles en plastique et du coton. » Et en plus, ce fil a été légitimé par le label Global Recycle Standard. 

Pour parler plus technique, le collant a été fabriqué à partir de la « Nylon 6.6 fibre Q-NOVA by Fulgar®. Produite en Italie et obtenue à partir de matières premières régénérées et entièrement traçables, la fibre Q- NOVA® by Fulgar est obtenue par un processus de recyclage mécanique à faible impact environnemental : moins de 90% d’eau consommée et moins de 80 % d’émissions de CO2 par kg de fibre. » Les chaussettes aussi sont réalisées à partir de 52 % de coton recyclé et de 48 % de fil de PET recyclé.

Une promesse globale

Mais Calzedonia ne compte pas s’arrêter là. En effet, la marque tente également de réduire sa consommation d’eau et ses émissions de CO2, ainsi que l’utilisation de produits chimiques nocifs. 

Du côté du gaspillage de déchets, elle s’engage aussi. Tous les emballages de cette collection sont composés de matériaux écoresponsables et certifiées par le label FSC, qui atteste que les matières premières proviennent de forêts « correctement gérées ». 

Collection à retrouver sur leur site internet 

Article de Clémence Bouquerod