Bumble, l’application qui permet aux femmes de faire le premier pas, repense le dating de demain. Elle annonce un manifesto qui vise à encourager les célibataires à s’engager vers des rencontres en ligne bienveillantes, inclusives et égalitaires.

Bumble

Une envie de changement chez les célibataires

Face à une année d’isolement, les célibataires français·e·s n’ont pas été épargné·e·s. Puisqu’ils et elles ne disposent d’aucun lieu où se rencontrer, près de 49 % d’entre elleux ont utilisé une application pour faire de nouvelles rencontres. Cependant, tou·te·s ne l’exploitent pas de la même façon !

En effet, deux célibataires sur trois sont à la recherche d’une relation sérieuse. Depuis le début de la crise sanitaire, de nouveaux comportements sociétaux ont émergé. Aujourd’hui, les millennials sont plus ouvert·e·s à s’exprimer sur leurs sentiments. Une génération moins préoccupée par les apparences et plus à l’aise avec elle-même.

Pleinement engagé pour la création d’un espace plus sûr et plus respectueux, Bumble souhaite réinventer l’avenir du dating. Pour l’occasion, l’application collabore avec cinq influenceur·se·s. On retrouve @elisegoldfarb@gaelleprudencio@cerisedaily@_mymycracra et @thibaultmao. Ils et elles partagent les mêmes valeurs et veulent sensibiliser les célibataires à les rejoindre et à créer ensemble une nouvelle manière de dater.

"Liberté, égalité, datez !"

Bumble

Bumble lutte quotidiennement contre le body-shaming et a récemment mis en place une fonctionnalité nommée « le détecteur ». Cette dernière permet de flouter automatiquement les images à caractère sexuel non sollicitées sur la plateforme. 

« L’année passée a été difficile, mais malgré les restrictions, les rencontres amoureuses ont peut-être changé pour le mieux. Nous avons constaté que les Français passent plus de temps à se connaître, qu’ils portent moins de jugements et qu’ils sont plus sûrs de ce qu’ils veulent. Non seulement leurs attentes évoluent, mais ils sont aussi plus ouverts aux possibilités de trouver l’amour en ligne », explique Whitney Wolfe Herd, PDG et fondatrice de Bumble.

Ce manifesto est disponible sur le site change.orgLe but ? Que celleux qui sont en accord avec cette initiative, signent et affirment leur engagement, afin de faire évoluer les mentalités et dire adieu aux dérives du dating. Une démarche plus attentionnée, sincère, optimiste et amusante, qu’on soutient à fond chez Paulette ! 

Article d’Alicia Desrivieres

L'application de rencontre met en place un nouveau système de signalement des commentaires haineux.

2 personnes sur 3 estiment que les commentaires non-sollicités sur l’apparence sont plus fréquents en ligne. L’application qui donne le pouvoir aux femmes a donc décidé de changer sa méthode de modération pour assurer les respect entre ses usager·e·s.

Les rencontres, pas toujours un espace bienveillant

Alors que les rencontres en ligne sont devenues une norme, les sites dédiés se multiplient. Bumble se démarque par son utilisation particulière. C’est en effet aux femmes d’envoyer le premier message, sans quoi la discussion disparaît. Ce sont donc elles qui décident, loin des relou·e·s qui pullulent sur la Toile. 

Dans sa démarche d’optimisation de son expérience, l’application a mené une enquête parmi ses usager·e·s. Ainsi, 87 % d’entre elleux estiment se sentir davantage jugé·e·s physiquement dans le cadre des rencontres amoureuses qu’ailleurs. Et pour cause, 50 % racontent avoir reçu des commentaires non sollicités sur leur corps par une personne avec qui ils·elles avaient une relation. Et 62 % estiment être plus susceptibles de recevoir ce genre de commentaires en ligne. Bumble a donc décidé de réagir pour offrir un espace de rencontre bienveillant.

Des nouvelles techniques de modération

L’application de rencontre devient alors une des premières à interdire explicitement les propos insultants. Exit l’homophobie, la transphobie, le racisme et la grossophobie. Des mesures ont étés prises. Une méthode de détection automatique a été mise en place. Les commentaires ou les profils tendancieux sont désormais transférés automatiquement à des modérateurs humains pour examen. Le premier avertissement s’accompagne aussi de ressources, afin de déchiffrer les raisons qui font que certains commentaires sont haineux. Et après plusieurs avertissements, le compte est définitivement supprimé. Enfin, les procédures de signalements sont encouragées. 

En 2019, l’application a déjà intégré  une intelligence artificielle à son fonctionnement. Cette addition permet de détecter les images de nu non désirées et de les flouter automatiquement. Le bien-être de sa communauté est donc le coeur de la démarche de Bumble. D’autant plus que cette application ne se limite pas aux rencontres amoureuses, mais inclut aussi une plateforme de rencontres amicales et professionnelles. 

L’application Bumble s’illustre donc par son mot d’ordre : la bienveillance. Elle construit alors une communauté où il fait bon se rencontrer, malgré la pandémie. 

Un article de Shad De Bary

Si Bumble est une application de rencontre qui donne le pouvoir aux femmes, celle-ci est aussi, et surtout, solidaire. Avec son programme de bourse d’aide financière, Bumble aide les petites entreprises en difficulté à maintenir leur activité en ces temps compliqués. « The Bumble Community Grant » dévoile le nom des deux entreprises françaises qui percevront cette aide. 

"The Bumble community Grant" offre une aide financière à deux petites entreprises françaises. Crédits : ©Bumble.
« The Bumble Community Grant » offre une aide financière à deux petites entreprises françaises. Crédits : ©Bumble.

Le programme « The Bumble Community Grant » a vu le jour le 14 avril dernier. Durant une semaine complète, la communauté mondiale de l’application – à savoir près de 90 millions d’utilisateurs – a été invitée à nominer les petites entreprises locales qui bénéficieraient de l’aide financière. 

Bumble veut soutenir les femmes dirigeantes 

Peu importe le commerce, toutes les candidatures des dirigeants de petite entreprise étaient les bienvenues. Parce que Bumble privilégie le women empowerment, les TPE dirigées par des femmes seules, et non co-dirigeantes, ont été promues. 

À l’échelle mondiale, Bumble a offert 150 bourses. Les utilisateurs votaient à travers Bumble Date, Bumble BFF et Bumble Bizz – les trois canaux de l’application. Restaurants, fleuristes ou boutiques, tous ont bénéficié d’une aide financière à hauteur de 5 000 euros.

Deux entreprises françaises parmi les gagnantes 

Oui, nos petites entreprises françaises sont aussi à l’honneur ! « Je souhaite remercier l’application de m’avoir accordé cette bourse de soutien, sachant que l’empowerment et l’entraide sont deux grandes valeurs de ce projet. Grâce à cette bourse nous pallierons ce manque de trésorerie et mettront en place un plus grand nombre d’événements féminins pour se faire connaître et ainsi attirer les clients tant pour l’aspect architectural que pour l’aspect restauration », a déclaré Ana Sibille, co-fondatrice de la Sisters’ Factory.

Avec sa sœur Zully, les deux architectes ont ouvert en décembre dernier leur agence d’architecture d’intérieur. La Sisters’ Factory est avant tout un lieu de partage. On y retrouve les créations des sœurs Sibille, quelques objets chinés et de bons plats aux saveurs péruviennes et scandinaves. Ana et Zully ont su faire de leur projet un concept unique où la sororité trouve également sa place.

https://www.instagram.com/p/B_7wAH_qdPc/

La deuxième entreprise française à bénéficier de la bourse d’aide financière Bumble a été fondée en 2017 par Adèle Debost. Les Amis d’Hubert est une start-up qui met en avant la solidarité. L’objectif est de mettre en relation des personnes dépendantes avec des intervenants qui partagent les mêmes loisirs. Cela permet de réduire l’isolement social.

Partage, convivialité et entraide, Les Amis d’Hubert change notre regard sur le vieillissement et le handicap. « Symboliquement, cette bourse nous motive plus que jamais. Notre mission et notre vision, ce pour quoi nous travaillons chaque jour, sont reconnues et récompensées, ce qui nous donne encore plus envie de nous dépasser », explique la fondatrice.

https://www.instagram.com/p/Bb677tjl8MJ/

Pour Bumble, rassembler les communautés et apporter son soutien durant cette période est primordial. L’application s’engage donc a faire don de 100 000 $ à l’OMS

Article de Nina Hossein.

Si l’amour continue à germer de toute part, malgré le confinement et les règles de distanciation sociale, c’est bien parce qu’il sait se réinventer ! Bumble, l’app de rencontre qui donne le pouvoir aux femmes, l’a bien compris et lance de nouvelles fonctionnalités afin de faciliter les rencontres amoureuses, amicales mais aussi professionnelles… exclusivement virtuelles ! Allez, on s’y essaie.

Faute de pouvoir s’installer à la terrasse de notre café préféré afin de rencontrer, pour la toute première fois, notre match Bumble, il faut bien improviser. Car on le sait : l’enthousiasme et l’excitation du début fondent comme neige au soleil quand notre match prend des heures, voire des jours, à répondre à un simple « Comment vas-tu ? ». Pour son opinion sur les défis socio-économico-politico-écologiques auxquels l’humanité est confrontée, on attendra. Ou pas ! Car grâce à la nouvelle fonctionnalité « date virtuel » de Bumble, on peut désormais juger sur pièce, en live et sans retouches, afin de savoir, une fois pour toute, s’il y a bien une étincelle, et qu’on souhaite « aller vers elle… et à l’infini ».

Paulette vous donne 7 bonnes raisons de franchir le pas et de passer au rendez-vous galant écran-divan. Lumière, caméra, datons !

  • C’est tellement plus pratique : l’avantage de se rencontrer virtuellement en vidéo, c’est qu’on peut aisément tout donner en haut, cheveux peignés, léger maquillage, top propre et repassé – nickel ! – mais porter notre jogging trop large et légèrement troué entre les cuisses, en bas, supplément claquettes chaussettes aux pieds. C’est moitié moins de temps passée à s’apprêter ! D’ailleurs, nos talons hauts sont sûrement persuadés qu’on a trépassé. Pourquoi les perturber ?
  • C’est tellement plus safe et straight-to-the-point : nul besoin de donner son 06 ou 07, tout se passe sur Bumble. On s’appelle, on se sourit, on discute, pour de vrai ! Ça évite les échanges à 72h d’intervalle pour un « Salut », « Ça va », « Oui », « Et toi ? », « Oui, ça va pépouze », « Ok ». Et si notre match croit dur comme fer que l’écologie est une fake news, on feint un écran figé et on raccroche aussi sec.
  • C’est tellement plus authentique : les photos, c’est très sympa et tout ; mais à l’heure des app de retouches aussi répandues et facile à utiliser qu’un Kylie Lip Kit, on a soif d’authenticité et de vérité. Ne soyons pas dupes, l’attirance nait souvent d’une pointe de malice dans le regard ou dans une gestuelle un peu gênante mais si craquante. Ça s’appelle le charme, tout simplement. 
  • C’est tellement plus intime : pourquoi ne pas profiter de ce date vidéo pour présenter notre chat siamois qui répond au doux nom de « cheval » ? Oui, oui. « Cheval, viens ici ! Et dis-moi ce que t’en penses.» 
  • C’est tellement plus clair : si selon l’adage consacré « les paroles s’envolent, les écrits restent », le date vidéo permet au moins d’éviter les malentendus de l’écrit ou pire des émojis. On passera moins de temps à se demander si c’est du sarcasme ? de l’ironie ? du faux 2nd degré ? une faute de frappe..? » Side note : on sait pertinemment que ROTFL est un mensonge éhonté. Personne ne s’est jamais « roulé sur le sol de rire », sinon dans Tom & Jerry.
  • C’est tellement plus économique : si après une bonne heure de conversation passionnante, il est temps de se dire bonne nuit (et à demain), plus  besoin de se prendre la tête sur qui ou comment on paiera l’addition, puisqu’il y en a pas. Magique. Mieux encore, pourquoi ne pas se « vidéo dater » en cuisinant chacun de son côté ?
  • C’est tellement vraiment tout bénéf : notre date vidéo avec Camille s’est hyper bien passé, et on en sait davantage sur son obsession pour la monstera deliciosa. Mignon. Mais il est à peine 21h30. Pourquoi ne pas appeler Marley ? 2 dates en une soirée, quelle popularité ! ROTFL. 
|Nouvelle fonctionnalité « date vidéo » sur Bumble|

Comment ça marche ? Pour démarrer un appel vidéo, vous devez d’abord matcher avec quelqu’un, évidemment. Une fois la connexion établie, une icône vidéo et une icône de téléphone apparaissent dans le coin supérieur droit de votre écran de conversation. Les femmes ont la possibilité d’appeler dès qu’elles matchent avec quelqu’un – et cela peut compter comme leur premier pas. Les hommes ont la possibilité d’appeler uniquement après un premier pas. Les femmes et les hommes qui recherchent des personnes de même sexe interagissent à loisir. Tous·tes à nos badges « dating virtuel » !

Article de PK Douglas