Un bouquin que tu as fini ? Les 30 moustachus qui n’ont jamais rien fait de mal de Gonzague Dupleix et Sidonie Mangin, ou comment rentrer dans l’intimité d’Albert Einstein, Jean Rochefort…et Grumpy Cat (RIP ?). Plot twist : il y a UNE femme. Sinon, je relis Half of a Yellow Sun de Chimamanda Ngozi Adichie, dont la première lecture m’a hanté pendant des mois…et aussi parce que j’ai récemment utilisé du garri nigérian (farine de manioc) en guise de farine de blé pour cuisiner. On en parle de cette pénurie…

Un bouquin que tu ne finiras pas ? Basic photography de Michael Langford. Un classique que je conseille à tous les photographes en herbe… donc pas moi. Mais, je ne m’interdis pas de le feuilleter à nouveau pour y trouver de l’inspiration.

Une playlist sur Spotify ? La playlist « AlterMusic cocktail » d’Adam K. Wojcik, reçue hier via WhatsApp. Voyons ensemble ce qu’elle vaut…

Une artiste musicale que tu as découverte ? L’angélique Raveena Aurora, que j’ai officiellement découverte en décembre dernier pendant la grève nationale des transports (remember?), dont la voix envoute mes journées et soirées depuis. Son album Lucid guérira votre dépression présente et future.

https://www.instagram.com/p/Byv73jyJadF/?utm_source=ig_web_copy_link

Un plat que tu as cuisiné et qui a déchiré (et dont tu as la recette) ? Les crêpes, les crêpes et encore les crêpes (sucrées), dont on trouve la recette partout sur les Internets. Petit secret : ne pas lésiner sur le soupçon de rhum, la cannelle, l’essence de vanille… Faisons usage de ces fameuses épices naguère si…convoitées.

Une idée de petit-déjeuner ? Se réveiller assez tard pour passer directement au déjeuner. Unagi.

Un compte food à suivre ? @deboiscooking, découvert grâce à un copain. Si la cuisine c’était mon truc, je testerais absolument tout : ça a l’air assez simple. Mais, pour l’instant, je scroll et je salive.

Et côté podcast, quelque chose à recommander ? Kiff ta race animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly à écouter, pourquoi pas, sur la plateforme de podcasts Majelan.

Une appli que tu ne regrettes pas d’avoir téléchargé ? Primsleur pour tenter d’apprendre l’italien. Je dis bien tenter, car je n’ai pas encore testé cette jolie app. Du coup, je ne regrette pas…encore.

Un mantra ? « Be the energy you want to attract » (« Répands les – bonnes – ondes que tu aimerais recevoir »).

Une commande Internet que tu as quand même faite ? Je n’ai pas effectué de commande Internet de type shopping depuis le début du confinement, ni de commande de bouffe d’ailleurs. En revanche, j’ai reçu un colis-cadeau inattendu : une ville internationale LEGO Architecture à reconstituer. Défi : l’ouvrir et assembler tout ça avant la fin du confinement, sinon après, c’est mort.

Les visio-calls ? Pas le choix. Personnellement, je pratique la tenue schizophrène : business en haut, confort en bas. La difficulté étant de surtout tout avoir sous la main (afin de ne pas risquer de se lever de son siège dans un moment d’inattention).

Un(e) artiste dont tu suis activement les contenus sur Instagram depuis le début du confinement ? @vogueturfu. Avant, pendant et après le confinement ! Et oui, faire de l’humour avec la mode, c’est de l’Art. J’adoooore (insérez la voix de CCD).

Quelle appli pour l’apéro avec les copains ? Quasiment toutes. Tout dépend du nombre de personnes qui participent, et de la familiarité de chacun·e avec les nouvelles technologies… No shade. Houseparty, Jitsu Meet, Zoom, Hangouts… FaceTime…pour parler confinement, vacances annulées, relation de couple qui bat de l’aile, recettes de cuisine et pommeau de douche (oui oui)…jusqu’à ce que cet isolent iPhone coupe toute communication pour cause de…batterie morte.

Un rituel que tu n’avais pas avant ? Me préparer un jus d’oranges pressées tous les matins, car je déteste la vitamine C en comprimé. En tant de Covid-19, la vitamine C, c’est important.

Le mot pour la fin ? On se voit le 11 mai, tou·te·s masqué·e·s ! Au bal, au bal, au bal….