Puisque le soleil n’est pas de la partie ces derniers temps, faisons-le venir dans nos assiettes. Comment ? En se mettant dans l’ambiance de la cuisine sud-américaine. La team Paulette vous a dégoté le must des adresses qui fleurent bon l’esprit festif et joyeux. Good vibes garanties !  

Biondi : bienvenue au pays de la pampa 

Orchestrée par le chef Fernando De Tomaso, chez Biondi, la brigade fait tinter les casseroles et envoie des charbons ardents dans un joyeux brouhaha latino. La déco se veut résolument simple et brute, avec des pierres apparentes et des matériaux en bois. 

La quintessence du goût et des racines argentines est mise à l’honneur par le créateur du lieu. On pose le pied sur le sol argentin en dégustant un enivrant et régressif velouté de châtaignes, potirons et ventrèche de sanglier. Puis, nos papilles s’émoustillent grâce à la découverte des calamars à la plancha, escortés d’une crème de chorizo et d’une émulsion d’ail : un jeu de textures et de saveurs so caliente. A l’image d’une oeuvre d’art tout en couleur et en volume, on finit par fondre pour le duo d’ananas, agrémenté d’une mousse passion pepsy et d’un financier aux amandes pour la douceur. 

Adresse : 118 Rue Amelot, 75011 Paris

Tigermilk : l’adresse latino-américaine 100 % Instagrammable

Un mur végétal en guise de devanture : l’enseigne annonce d’emblée la couleur avec ce choix pour le moins osé et audacieux. Dès l’entrée, on a une impression de grandeur, grâce à la mezzanine où l’on peut s’attabler. 

Chez Tigermilk, on brise les codes classiques au profit d’une cuisine fusion pimpée et colorée. On s’arrache les plats à partager à l’instar du sweet & creamy tacos, un tacos de patate douce paré d’une sauce crémeuse, de grenade et de coriandre fraîche. Pour les gloutons, il existe aussi des assiettes individuelles. On vous recommande l’un des plats stars de l’enseigne : le Tigermilk ceviche, une succulente préparation composée d’églefin et de leche de tigre, habillés de lait de coco, de mangue, de grenade, et de patate douce rôtie. Les becs sucrés termineront en apothéose en choisissant le Dulce de leche cheesecake et ses brisures de spéculoos. 

Et côté boisson, on est de suite séduit par les cocktails originaux, qui raviront les papilles curieuses. Le coup de coeur de la rédaction : le Flower Sour, une boisson qui laisse en bouche des notes rondes et florales. 

Adresse : 77 Rue d’Aboukir, 75002 Paris

Coya : melting pot de cultures latinos-américaines 

La mise en éveille des sens est de mise chez Coya. On pousse la porte et on entre dans un univers où se mêlent avec brio tableaux d’ancêtres, fleurs séchées et banquettes baroques teintées de rouge. Par ailleurs, la faune branchée parisienne est de suite mise dans le tempo avec une musique du label de l’enseigne. 

Côté cuisine, ça envoie également du lourd. Au programme des festivités : un joyeux mélange de saveurs japonaises, chinoises et espagnoles, avec tout de même une dominante péruvienne. Concrètement, ça donne quoi ? On s’ouvre l’appétit en savourant des croquetas de Lubina, des croquettes de bar du Chili associées à un aïoli épicé. Parmi les moult propositions de tacos, salades, brochettes, viandes ou encore poissons, on ne peut résister à l’appel du ceviche, ce fameux poisson mariné. A la rédaction, on a choisi le Lubina Clásica : du loup de mer marié à de la patate douce et du maïs blanc. Les végétariens pourront s’émerveiller les papilles avec de nombreux plats dont la cocotte végétarienne composée de potiron, de fromage fumé, de truffes pour le côté raffiné et de piment pour le côté olé

Food porn et gavage garanti niveau desserts. On succombe aux fameux churros de Naranja, à plonger avec générosité dans un chocolat au lait & dulce de leche avec son zeste d’orange. Et pour le plaisir, les chocovores ne doivent pas passer à côté du Chocolate Fundido, un fondant au chocolat surmonté d’une glace à l’amande. 

Adresse : 83-85 Rue du Bac, 75007 Paris

Caminito : décollage immédiat au coeur de l’argentine 

Avec le succès du premier restaurant Recoleta niché dans le 17ème, les créateurs se sont lancés dans une nouvelle aventure dans le quartier du Sentier. La formule magique : une bonne dose de convivialité mêlée à de l’authenticité, et le tout saupoudré de culture française et argentine. On obtient alors le nouveau poulain prénommé Caminito.  

On retrouve dans cette cuisine du coeur des plats alliant traditions et originalité. Ni une ni deux, on se rue sur les assiettes à base de viande argentine, à l’image de l’entrecôte d’Angus, arrosée d’une sauce addictive chimichurri et de pommes Charlotte. Pour terminer avec une touche sucrée, on opte pour un dessert tout en finesse et en poésie : les figues pochées au Malbec servies avec une mousse de mascarpone au miel et une tuile dentelle.

Adresse : 46 Rue de Cléry, 75002 Paris

Isana : le spot sud-américain qui décoiffe le 9ème 

Ce lieu très prisé des bureaux avoisinants devient vite bondé à l’heure du déjeuner. Pourquoi ? Parce qu’il a su donner un couple fouet aux spécialités qui font la renommée du Pérou, du Mexique, de l’Argentine, de la Colombie et du Brésil.  

Au menu : des soupes, des ceviches, des salades et des plats chauds. A la rédac’, on s’est régalé avec l’aji de poisson sauvage, baigné dans une sauce au piment jaune et accompagné de légumes verts et de riz bio. Un plat complet et une façon inédite de déguster le poisson ! 

La carte des desserts laisse place à la tentation. On vous recommande le piscoloco, une création légère et fraîche, à base de mousse de coco el Pisco et de citron vert. 

Adresse : 7 Rue Bourdaloue, 75009 Paris

On enfile de suite ses plus beaux habits colorés et on file tester l’une des adresses pour passer une soirée ensoleillée sous le signe de la bonne humeur et du partage ! 

Article de Marion Tabard