“La mode évolue à vitesse grand V, pour comprendre son époque, les femmes, la société de consommation, il faut oser prendre des risques, changer de ville et d’habitudes et surtout s’ouvrir à d’autres cultures. Ba&sh voyage et encourage ses équipes à évoluer. En quelques mots, la maison résume ses aspirations : no limit and good vibes only. Des valeurs que l’on retrouve à travers ce dispositif engagé !

Un projet responsable et innovant

Après avoir mis en place son système de location, la maison reste dans un processus d’innovation et crée sa propre plateforme de revente. La marque se démarque dans le marché de la seconde main en intégrant à son site, une solution de resell. Une sorte de Vinted 100% ba&sh.  Du jamais vu auparavant. L’objectif, valoriser la consommation responsable en proposant un support qui donne une seconde vie aux vêtements. Des pièces de qualité que les créatrices Barbara Boccara et Sharon Krief souhaitent accessibles à tous.tes : “ Nous souhaitons faciliter le recours au marché de la seconde main pour permettre à tous les publics de s’offrir ba&sh”, expriment-elles avec ambition.

Arianee et Reflaunt

Pour la réalisation de ce nouveau support, la marque s’est associée à deux nouveaux leaders : Arianee, basée sur la technologie de la blockchain et Reflaunt, spécialisée dans la mode, le luxe, le marché de seconde main et les plateformes de revente.

Simplicité avant tout

L’avantage de ce nouveau concept est bel et bien la simplicité. Pour commencer, pas de prise de tête au sujet du prix ou de la description. L’article est automatiquement authentifié. Grâce à la fonctionnalité “Revendre” instaurée dans l’espace client, un certificat d’identité digitale est généré directement en cliquant sur l’onglet. En seulement quelques clics, le produit est ensuite dirigé vers les différentes marketplaces. Pour finir, une fois le produit revendu, le certificat d’authentification est transmis au nouveau propriétaire.

Facile, efficace, économique et écologique, la maison ba&sh ne serait-elle pas à l’origine d’une nouvelle trend dans l’univers de la seconde-main ? Affaire à suivre…

Un article signé Exaucée NZOIGBA.

Une collection capsule dédiée à l’hiver et aux vacances en pleine nature. Ba&sh a trouvé un terme pour ça : le glamping (comprendre : camping et glamour). En d’autre terme, partir à l’aventure tout en restant habillée avec style ! 

Pour la promotion de cette collection, l’équipe de Ba&sh a choisi cinq influenceuses/modèles pour voyager dans les Alpes suisses. Au programme : randonnées, découverte, yoga, parapente … Le tout dans un dôme géodésique à la fois luxueux et éco-reponsable ! Une façon originale de représenter la marque tout en mettant en valeurs leur concept.

Une collection hivernale confortable et habillée

Le but, mettre à l’épreuve cette ligne de vêtements chaudement développés pour affronter l’hiver. Ba&sh nous propose donc un manteau chaud à double boutonnage, une doudoune tout aussi chaude, des cabans en laine, en fausse fourrure et en coton. Mais aussi des cols roulés et pulls en mailles torsadées, des pantalons de velours côtelé à la coupe classique, et des boots en daim ou en cuir à talons fins ! Et puis aussi des jolis robes pour des soirées plus douces en intérieur. Le terme glamping est donc idéal pour décrire cette nouvelle ligne faite pour les femmes qui souhaitent voyager sans abandonner leur style et surtout sans avoir froid.

Parmi les modèles, certains noms vous diront peut-être quelque chose : Gala Gonzalez, Erika Boldrin, Sophia Roe, Belen Hostalet, et Claire Marie ont joué le jeu pendant cette campagne grandeur nature.

La collection est à shopper dès maintenant sur le site de Ba&sh et dans tous les magasins. Les prix varient entre 100 et 500 euros en fonction des pièces choisies. 

Article de Juliette Boulegon