L’exposition Alaïa x Balenciaga se situe au coeur du Marais et sera ouverte jusqu’au 28 juin. 

ALAÏA x BALENCIAGA – Fondation Azzedine Alaïa

Alaïa x Balenciaga

Azzedine Alaïa et Cristóbal Balenciaga sont bien plus que des couturiers, ils sont deux grands architectes de la mode. Des coupes pointues, sophistiquées à chacun leur manière.

Monsieur Alaïa a toujours été un collectionneur de culture passionné. Il se nourrissait d’art, de mode, d’architecture mais aussi de musique et de théâtre. Il a décidé de fonder l’Association Azzedine Alaïa afin de protéger son oeuvre et sa collection d’art. Son partenaire et peintre Christoph von Weyhe ainsi que Carla Sozzani l’ont aidé a créer cette fondation : La Fondation Azzedine Alaïa. 

En 1968, Cristóbal Balenciaga ferme les portes de sa maison de couture. Azzedine Alaïa rachète des robes du créateur pour des prix intéressants. Il acquiert également des robes de créateurs renommés comme celles de Madeleine Vionnet et d’Elsa Schiaparelli. Il en fait toute une incroyable collection.

A l’entrée, on observe de grands voiles blancs qui encadrent et mettent en valeur les créations des deux créateurs. Comme un labyrinthe de haute couture. 

Un face à face époustouflant

Tout au long de cette exposition, les oeuvres des deux créateurs sont l’une face à l’autre. Balenciaga créait des cols détachés, sans que le cou viennent les toucher. Les épaules sont arrondies, les volumes étonnants. Son tissu phare, le gazar, une soie spécialement créée pour lui. Alaïa aimait et admirait le corps des femmes. Il tenait toujours à mettre en valeur leur taille. Il voulait que ses robes s’adaptent au corps, du plus fin au plus généreux. Ils jouaient tous les deux sur les coupes, les formes et les différents dérivés du noir.

On est transporté par l’univers de Cristóbal Balenciaga et d’Azzedine Alaïa.

L’exposition Alaïa et Balenciaga Sculpteurs de la forme est ouverte tous les jours de 11h à 19h jusqu’au 28 juin 2020. Elle se trouve au 18 Rue de la Verrerie – Paris 75004. 

Article d’Alicia Desrivieres

L’Association Azzedine Alaïa, sous la direction d’Olivier Saillard, nous embarque dans une virée mode qui a tout l’air d’un « retour vers le futur ». Azzedine Alaïa, le couturier avant-gardiste de génie fut l’un des premiers à faire monter la rue sur les podiums de mode parisiens. L’exposition « Azzedine Alaïa, une autre pensée sur la mode. La collection Tati » invite à se pencher sur ce tournant majeur dans la démocratisation de la mode et l’émergence de passerelles collaboratives entre créateurs de grandes maisons de mode et enseignes de grande distribution. Merci Alaïa ! 

« Azzedine Alaïa, une autre pensée sur la mode. La collection Tati » à la galerie Azzédine Alaïa à Paris.

Avant d’emprunter l’autoroute du Soleil ou de filer vers Roissy-Charles de Gaulle direction le bout du monde, faites donc un tour par le quartier du Marais à Paris pour découvrir ou redécouvrir l’un des moments les plus iconiques de la mode française, la collection Printemps-Été 91 du couturier de mode Azzedine Alaïa. Tel un beau pied-de-nez aux conventions, Alaïa présenta une collection inspirée du fameux motif pied-de-coq rose et blanc des magasins Tati, enseigne populaire française (créée par un Tunisien). Il fallait oser ! En échange, Tati lui demanda de confectionner un sac, une paire d’espadrilles et un T-shirt à prix abordable pour ses clients. « Je voulais que Tati reste Tati et ne perde pas son âme », assurait Alaïa.

Impeccablement présentée au public dans sa totalité, cette collection Tati reflète l’humour malicieux du créateur avec l’utilisation de ce motif associé aux sacs en toile de bâche. Les shorts extra courts, les brassières à bretelles et autres jupes moulantes en vichy rose, bleu et noir témoignent d’une joie de vivre assumée à une époque où les mannequins, dont sa muse et fille de cœur Naomi Campbell, défilaient sourire aux lèvres et démarche pleine de personnalité. Les toiles de Julian Schnabel (à l’origine de cette collaboration), les sublimes dessins de Thierry Perez ainsi que la vidéo du fameux défilé Printemps-Été 1991 font de l’exposition « Azzedine Alaïa, une autre pensée sur la mode. La collection Tati » un must-see pour tout.e fan de mode.

« Azzedine Alaïa, une autre pensée sur la mode. La collection Tati » à la galerie Azzedine Alaïa à Paris.

« Azzedine Alaïa, une autre pensée sur la mode. La collection Tati ». Exposition du 1er juillet 2019 au 5 janvier 2020. 18, rue de Verrerie à Paris.

Article de PK Douglas