La fondatrice de feu @payetashnek ouvre sa boutique de broderies et linographies aux messages engagés, au profit d’associations.

« Dictature clitoridienne », « Smicarde et divorcée », « Islamo gauchiste »

C’est le genre de messages à retrouver sur les T-shirts, pin’s, tote bags, stickers et linographies d’Anaïs Bourdet. À la tête du compte @Payetashnek, qu’elle a clos il y a quelques mois, cette féministe et graphiste déterminée n’a pas fini de faire parler de son engagement sur les réseaux. Désormais créatrice de la marque Mauvaise compagnie, elle fait passer un message clair, et tout est fait main, à Marseille ! Toute la collection est à retrouver sur son site. Les t-shirts sont en coton bio, et les tote bags en coton et polyester recyclés ! Tout est également certifié Vegan. Vraiment, cette collection est bien pensée de A à Z.

Des ventes au profit d’associations

La gamme ne pouvait pas être complète à 100% sans reverser une partie à des associations. Anaïs a choisi de reverser une somme de la vente à plusieurs associations telles que Kâli, Polyvalence ou encore SOS Méditerranée. Kâli, par exemple, propose un accompagnement aux femmes étrangères subissant, ou ayant subi, une situation de violence et/ou de vulnérabilité en raison de leur sexe. Tandis que Polyvalence est un projet militant de diffusion de témoignages illustrés sur le corps, la sexualité et contre les violences. En bref, des associations qui se mobilisent et qui ont besoin de fonds pour continuer leur combat pleinement. Pour l’achat d’une linographie par exemple, 6 euros sur 15 euros payés, sont reversés à une des associations.

https://www.instagram.com/p/B54y2Gciely/

Si vous souhaitez offrir ou vous offrir un cadeau engagé et plein de sens pour Noël – les insultes féministes n’ont jamais été autant utiles -, c’est l’occasion parfaite ! Rendez-vous sur le site de Mauvaise Compagnie !

Article de Juliette Boulegon