Cette année, notre Nouvel an se fêtera en (tout) petit comité. Mais pas question de s’ennuyer ! La team Paulette vous a préparé une playlist de nouveaux·elles artistes à écouter pour l’occasion.

On sait. Cette année, les fêtes ont été particulières. Le Nouvel an devrait l’être aussi. Exit les grosses soirées où tout le monde se retrouve, exit les festivals… Pour commencer 2021, on devra être 6 maximum. Mais parfois, les plus petits comités font les meilleures soirées. « Plus on est de fous, plus on rit », c’est so 2019 ! Et que vous fassiez un repas posé ou une soirée dansante, la team Paulette vous a préparé une playlist de petit·e·s artistes pépites, pour époustoufler vos invité·e·s et leur faire croire que vous avez un vrai nez pour dénicher les talents… Et surtout, pour passer une douce soirée en bonne compagnie. Que vous soyez seul·e·s, à deux ou à six, vous méritez tou·te·s de vous changer les idées. 

La Fièvre – Liyah 

Chanteuse pop aux sonorités urbaines, Liyah a sorti La Fièvre le 11 décembre. Depuis, on écoute cette musique en boucle. Voix chaude, paroles poétiques, La Fièvre raconte l’histoire d’une idylle. Dans son clip, Liyah est mise en scène très sexy et sensuelle, et on adore cet univers de femme badass. Mention spéciale à la direction artistique, aux looks, plans et à la pochette d’album – hyper stylés.

Son premier EP L’école des femmes sortira en janvier 2021. Et en attendant, vous pouvez écouter (et réécouter) La Fièvre sur toutes les plateformes de streaming. 

Donne-moi une chambre orientale – Estelle Meyer 

Dans un mood plus engagé, on retrouve Estelle Meyer. « Sorcière contemporaine », selon Novaelle est comédienne et chanteuse dans la vie. Ses musiques sont pop et rock, et sa voix claironnante. Féministe, elle a sorti Pour toutes mes sœurs, pour rendre hommage aux femmes du monde entier. Donne-moi une chambre orientale, c’est une musique dont les paroles pourraient être tirées d’un conte. 

Sous ma robe, mon cœur, est le nom de son livre-disque, transformé en spectacle par la suite. Six titres sont à y retrouver, entre musique et théâtre…

Avril Exil – Lonny 

Plus douce, Lonny nous propose Avril Exil, un titre folk, qui met parfaitement en avant la voix envoutante de l’artiste. Ce titre parle des jours qui suivent une rupture, du changement intérieur que l’on ressent, d’un exil et d’une redécouverte de soi. Plus posé, il conviendra parfaitement à un repas entre ami·e·s – à l’instar d’Incandescente, son premier single. 

Lonny sortira son premier album au printemps 2021. Et nous, on a hâte ! 

Le cœur – Dantone

Après trois ans de silence (et une réinvention totale), Dantone fait un retour très remarqué avec son titre Le cœur. Histoire d’un amour déçu et d’une recherche vaine sur Tinder, l’artiste nous offre une musique R&B et type chanson française. Avec sa voix suave et les notes irréalistes de l’ambiance musicale, vous ne pourrez plus vous en passer. Vraie revisite du crooner romantique, vous craquerez pour sa voix et pour les paroles enivrantes. 

Mort-né – Lo 

Prod électro, texte plein de sens, Mort-né de l’artiste Lo plaira à tou·te·s les fans de slam et de rap conscient. Cette musique, c’est l’histoire de sa vie, de ses déceptions et de ses questionnements. Et c’est prenant. En plus, le clip est très esthétique.

EP prévu pour 2021. 

The Cabin – Asphalt 

Envie d’un peu de rock ? Asphalt devrait vous plaire. The Cabin, c’est son premier single et premier clip. Il raconte un trip amoureux en forêt, où Asphalt a l’air d’être perdu. On y retrouve des sonorités garage, pop, et même un peu de folk. Son deuxième single Alligator est lui plus underground. 

On souhaite à tou·te·s une très belle nouvelle année. Et on est sûr·e·s qu’elle sera plus fun que 2021 ! 

Article de Clémence Bouquerod 

Il fait chaud, il fait beau, les oiseaux chantent, on allume la JBL… Que ce soit pour chiller à la piscine, dans vos oreilles à la plage ou même sur la route du boulot, la musique est de la partie ! Elle respire les vacances et la bonne humeur. Voici ces artistes qui rythment notre été.

L'été n'aurait pas le même goût sans eux, voici les cinq artistes qui rythment nos vacances au soleil.
Crédit : Jakob Owens on Unsplash
L’été n’aurait pas le même goût sans eux, voici les cinq artistes qui rythment nos vacances au soleil.
Crédit : Jakob Owens on Unsplash

Julien Doré, le monde a changé

Il est -enfin- de retour et nous donne aussi chaud que le soleil de juillet… Le chanteur de Coco Câline à la crinière dorée revient avec son nouveau titre, La Fièvre. Un premier single qui va sans aucun doute se faire remarquer cet été et qui annonce, peut-être, un nouvel album pour la rentrée.

Clara Luciani et ses notes d’été

Ses premières notes singulières annoncent la couleur : cet été, Clara Luciani aussi aura son tube ! Véritable invitation au voyage, La Baie dépeint un endroit paradisiaque où il semble faire bon vivre. Pour autant, pas question de nommer cet idylle, l’occasion pour chacun.e d’en faire son jardin secret. Note toute spéciale à son clip coloré et animé qui ne fait qu’accentuer l’envie des vacances…

Grand Corps Malade et son nouvel hymne féministe

Dans un tout autre registre cette fois, la voix poignante de Grand Corps Malade. Il nous fait trembler dans son dernier titre, véritable lettre ouverte, hommage, et même déclaration d’amour à toutes les femmes. Il dénonce le « profond machisme de nos coutumes » et souligne l’implication de la femme au foyer, de la caissière, de la docteure, de la mère ou encore de la fille, dans une poésie qu’on lui connaît.

Camélia Jordana, un retour personnel

Elle a signé son retour en studio cette année et pour l’occasion, elle nous dévoile un tout autre style. Après ses nombreux passages à l’écran, Camélia Jordana revient aux sources avec des paroles singulières, comme une confidence personnelle. Sur une mélodie fraîche et entraînante, on se voit déjà balancer la tête, les pieds dans l’eau, sous notre grand chapeau de paille.

Vianney et sa véritable ode à la vie

Son air résonne déjà dans nos têtes depuis quelques semaines. Fidèle à ce qui l’a fait connaître, Vianney offre un nouveau titre porteur d’espoir. Dans ce que l’on pourrait qualifier d’une ode à la vie, le chanteur passe un message très estival : vivre aujourd’hui, comme on l’entend ! Alors pour se lancer sur les routes de France au volant d’un van aménagé ou encore pour partir voir l’océan, « n’attendons pas » !

Article de Aurélie Rodrigo

Quelle est la première chose que vous faites le matin, quand la sonnerie du réveil vous tire du sommeil ? Personnellement, je dois l’avouer, la réponse n’est pas encore « méditer » (j’y travaille). Non, j’attrape mon téléphone et scrolle sur Instagram d’un regard brumeux, jusqu’à ce que mon cerveau daigne s’éveiller. Petit rituel pas forcément sain, je vous l’accorde, mais un peu plus depuis que j’ai fait le tri dans les comptes que je suis.

Instagram a de bons cotés, notamment celui de permettre à de nombreux artistes de partager leurs œuvres et les connecter à leur communauté. Je vous présente ici cinq comptes d’artistes françaises dont les illustrations sont des odes pop et colorées à la tolérance, la diversité et la sororité. Un cocktail d’art et d’empowerment qui réveille l’esprit et réchauffe le coeur. A consommer lors des réveils difficiles ou tout au long de la journée.

1/ @clémence_gouy

Clémence Gouy illustration inclusive – illustratrice et designer graphique française installée à Amsterdam

2/ @eugeniedbart

Eugénie Debessejeux de regards et féminisme – illustratrice freelance de 20 ans habitant Reims.

3/ @celestewallaert

Céleste Wallaert diversité, émotions et rapports humains – illustratrice, graphiste et designer textile à Paris

4/ @stickycookiie

StickyCookiie : design minimaliste et coloré pour transmettre un message fort sur la normalisation du corps des femmes – illustratrice freelance, entre Paris et Montréal

5/ @lesfoliespassageres

Les folies passagères : créations artistiques & littéraires féministes, queer et inclusives – maison d’éditions indépendante franco-québécoise composée de Maud Bergeron et de Bonnie Braun

Article d’Alexandra Hostier

Pour la deuxième année consécutive, M.A.D organise sa Nuit Bleue le 5 octobre  prochain en présence de Bombay Sapphire, son partenaire officiel. Le concept ? De jeunes artistes seront présents pour y exposer leurs œuvres. Tout ça, lors d’une soirée unique pendant laquelle un jury désignera l’artiste le plus prometteur. Allez, viens, ça va être bien bien bien !

Alors que la nuit blanche attire chaque année bon nombre de parisiens adeptes d’art et de fête, le collectif M.A.D (Music.Art.Design) change de ton et instaure, le même jour, sa Nuit Bleue. Pourquoi bleu ? Parce que c’est la couleur de l’iconique bouteille de son partenaire de toujours : Bombay Sapphire, fournisseur officiel de l’évènement. C’est aussi et surtout, parce que c’est le thème d’un concours exclusif qui a eu lieu avant l’été et qui se clôturera au sein de l’Espace Marais dans le 3ème arrondissement de la capitale. A l’occasion de ce vernissage, des artistes en herbe ont fait appel à leur imagination afin de créer une œuvre mettant en avant le bleu. Photos, peintures, illustrations, sculptures, designs, installations, performances… Chaque talent choisit son domaine de prédilection pour exprimer sa créativité sous l’œil d’un jury exceptionnel composé de Théo Gosselin (photographe), de Louis Dazy (photographe et cinéaste) et de Romain Costa (architecte et bloggeur). S’ils étaient plus de 300 à l’origine, aujourd’hui ils ne sont plus que 15 à dévoiler leurs travaux. À l’issue de cette soirée, il n’en restera qu’un. Le lauréat gagnera ainsi la somme de 1500 € qui l’aidera à financer ses futurs projets artistiques.

Un concours mais pas que !

Même concept, même bonne humeur. Cette année encore, M.A.D offre l’opportunité à chaque visiteur d’échanger avec les différents artistes participant au concours. Le but ? Permettre aux curieux, dont vous ferez peut-être partie, de mieux connaître le processus créatif de chaque talent, de découvrir leurs ambitions ainsi que leur parcours. Le tout, dans un espace architectural niché en plein cœur du quartier le plus arty de la ville lumière : le marais. Et parce que les organisateurs ont chouchouté le moindre détail, vous pourrez, tout au long de votre excursion, déguster des cocktails délicieux et originaux, imaginés par les équipes de l’un des spiritueux les plus réputés du monde : Bombay Sapphire, le fournisseur officiel de la soirée.

Un événement accessible à tous

Parce que la Nuit Bleue se tient le même soir que la Nuit Blanche, son accès y est totalement gratuit pour tous. L’occasion de participer à une soirée poétique, interactive, onirique… Bref de passer un bon moment.

Pour s’inscrire c’est par ici : https://nuitbleue.howmadareyou.com/

La Nuit Bleue – Le samedi 5 octobre 2019 – Espace Marais – 5 bis rue de Beauce, 75003 Paris.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION