STEVEN STOKEY-DALEY, LAURÉAT DU PRIX LVMH 2022

Vous voyez les tenues iconiques d’Harry Styles dans son clip « Golden » ? Eh bien, c’est signé Steven Stokey-Daley.

La semaine dernière, c’était la 9ème édition du prix LVMH (Louis Vuitton-Moët-Hennessy). Mais c’est quoi au juste ? Une récompense décernée depuis 2013 par LVMH aux jeunes créateur·rices de mode et jeunes diplômé·es qui terminent leurs études. La cérémonie de jeudi dernier s’est déroulée au sein de la Fondation Louis Vuitton, dans l’ouest de Paris. 

 

L’événement de l’année au coeur de la fashion sphère

Steven Stokey-Daley, avec le prix LVMH 2022 dans les mains

Les 4 et 5 mars, c’était la demi-finale de ce prix. Un jury composé de 62 expert·es ont élu 8 finalistes sur les 20 participant·es retenu·es. Leurs noms ? Ashlyn, Erl, Knwls, Roisin Pierce, Ryunosukeokazaki, S.S.Daley, Tokyo James et Winnie New York. Ces 8 artistes se sont disputé·es la première place du prix LVMH. Et vous savez quoi ? C’est la deuxième année consécutive que le public participe à l’événement : il est autorisé à voter en ligne. Plus de 62 000 personnes ne sont prêtées au jeu ! On remarque que depuis plusieurs années, le secteur de la mode essaye d’ouvrir ses portes et de faire participer la population dès qu’elle en a l’occasion. Et, d’ailleurs, quand on pense à inclusivité et à ouvrir les portes de la mode, on pense principalement aux reportages vidéos de Loïc Prigent, qui sont disponibles sur sa chaîne Youtube. Bien sûr, Loïc Prigent était présent pour l’occasion, alors surveillez vos fils d’actualités, une vidéo sur cette édition devrait bientôt sortir ! 

Mais ce qui nous intéresse vraiment, c’est le lauréat de cette année 2022, qui n’est autre que… *roulement de tambours*… STEVEN STOKEY-DALEY ! Ce britannique de 25 ans a su conquérir le coeur des jurys par son inspiration venant de l’héritage britannique. Il a su réinterpréter l’élitisme et les institutions de la haute bourgeoisie britannique tout en questionnant leur nature structurelle. Si on devait résumer S.S.Daley en deux notions, ce serait : « coupes exagérées » et « tissus romantiques. » Élu par Nicolas Ghesquière, Maria Grazia Chiuri, Jonathan Anderson, Kim Jones, Stella McCartney, Jean-Paul Claverie, Sidney Toledano, Nigo et Silvia Venturini Fendi, Steven Stokey-Daley a reçu le premier prix des mains de Cate Blanchett (marraine de l’édition 2022). À la clé ? 300 000 euros et un an de mentorat au sein du groupe LVMH. Le rêve ! Ce designer, issu de la classe ouvrière de Liverpool, ne réalise toujours pas. 

Un bel avenir s’ouvre à la marque S.S.Daley. On est persuadé·es que Steven Stokey-Daley deviendra notre nouveau chouchou, tout comme les ancien·nes lauréat·es du prix LVMH – qui n’étaient autre que Jacquemus, Marine Serre ou encore Wales Bonner. 

Un article de Joséphine Papazian

Vous pourriez aimer...