SOS PAULETTE EST POMPETTE

Illustration Marygribouille 

Des nausées, une horrible migraine, le regard flou et des courbatures partout ? Pas de doute c’est la gueule de bois !

 
Vous aurez beau clamer votre innocence envers tout excès d’alcool, les signes ne trompent pas. Vous avez bien la gueule de bois.
Au réveil vous avez bu trois cafés salés, un bouillon d’anguille et avalé un demi citron, mais rien à faire la "barre" qui appuie dans votre crane est encore bien là.
> Pourquoi j’ai la gueule de bois ?

Le terme médical pour désigner la gueule de bois est la veisalgie, un terme formé des mots norvégien kveis ("inconfort succédant à la débauche") et grec algia ("douleur").
L’expression gueule de bois vient de la sensation d’avoir la bouche sèche au réveil.
Si l’origine du malaise n’a pas encore été réellement élucidée, ce n’est pas un scoop mais l’excès d’alcool y est pour quelque chose. Car les substances contenues vont provoquer un ensemble de perturbations au niveau de tout l’organisme et provoquer la déshydratation. D’où les nausées, le mal de tête et la sensation de faiblesse.

> Le saviez-vous ?

La gueule de bois peut apparaitre après seulement un verre chez certaines personnes, et touche presque tout le monde au delà de 5 verres. Le taux d’alcool absorbé par l’organisme dépend du sexe, du poids et de la taille d’un individu. 6 verres pour un homme de 80 kg équivalent à 3 verres pour une femme de 60kg.

> Mieux vaut prévenir que guérir

– Avant toute chose, même si l’on mène une vie de débauche, on essaie de consommer avec modération, et on évite de tester toute la carte des cocktails même si c’est très tentant.
– Si on sait d’avance que la nuit risque d’être longue on mange avant et on prend même un encas type tartine beurrée ou morceau de fromage. Pas top pour le régime mais la matière grasse ralentit le passage de l’alcool dans le sang. 
– Enfin on boit beaucoup d’eau car la transformation de l’alcool en sucre dans l’organisme provoque la déshydratation et donc le mal de tête.
> Trop tard Paulette j’ai déjà la gueule de bois !

S’il n’existe malheureusement pas de remède miracle contre la gueule de bois, Paulette vous donne quelques astuces pour soulager la douleur :
 
– Si gueule de bois il y a, médicaments tu banniras : en effet, ces derniers ne servent à rien !
– Si vous n’avez pas bu d’eau pendant la soirée, rattrapez-vous le lendemain avec de l’eau plate ou gazeuse, du thé vert et du bouillon de légumes. En bref buvez le plus d’eau possible pour réhydrater le corps. Évitez le café à cause de ses effets diurétiques, qui pourraient accentuer les déséquilibres dans le corps
– Manger équilibré calmera les nausées, optez pour les laitages comme le yaourt ou le fromage blanc
– Pour les buveurs occasionnels, les capsules "after-effect" de Deenox contre les lendemains difficiles réduiront la sensation d’inconfort (informations sur le site web de la marque)
– La chose à ne pas faire : soigner le mal par le mal et boire de l’alcool pour inverser les effets. Cela risque beaucoup plus d’empirer que de soulager la gueule de bois
 
Allez à la tienne Paulette !
 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *