SOS BRINDILLE, OÙ EST-CE QUE JE M’HABILLE ?

Illustration, Eloise Heinzer

Suite à notre récent article sur la mode grandes tailles, des Paulette nous ont fait savoir que les brindilles aussi avaient des difficultés à se vêtir. Vous avez bien fait de nous rappeler à l’ordre car voici pour vous un article spécial petites tailles, dédié à toutes celles qui s’habillent en taille 32 ou en 34.

> Des standards revisités à la hausse
C’est vrai qu’on n’y pense pas forcément, parce qu’en voyant les pubs à la télé et dans les magazines de mode, on s’imagine que la mode est faite par et pour les Paulette toutes minces, mais au final, c’est juste une question de normes. Surtout depuis quelques années, car les standards de tailles ont été révisés à la hausse, au grand désespoir des Paulette très minces qui ont de plus en plus de mal à trouver la taille idéale.

Ainsi, 6loute nous écrit : "Il y a quelques années, les tailles françaises ont été modifiées : l’ancien 36 est devenu un 34 et ainsi de suite… ça change quoi me direz-vous ? Et bien que le 34 actuel est devenu trop grand pour moi, et c’est la croix et la bannière pour trouver un pantalon… "

> Les marques qui descendent en-dessous du 36

Heureusement, quelques marques proposent des petites tailles comme Bershka ou Pimkie qui commencent leurs collections dès la taille 32 (et c’est un 32 qui taille un vrai 32 !).
Encore mieux, et parce que souvent Paulette brindille est synonyme de Paulette menue, il existe des collections dédiées aux mini-gabarits, telles que les collections "Petite" d’Asos, de Miss Selfridge, de Next  ou de Topshop.
 

Sélection pour brindilles
 
     
 Chemisier, Asos, 42€  Jupe, Miss Selfridge, 29€  Short taille haute, Bershka, 26€
     
 Gilet, Pimkie, 11€  Slim, Miss Selfridge, 49€  Veste, Topshop, 52€
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *