SLOW LIFE, L’ART DE SE LA COULER DOUCE

Café à emporter, dej’ sur le pouce, “power nap” dans le métro et nuit de cinq heures (la faute à Game of Thrones). A expédier nos journées comme autant des corvées à la chaîne on en ferait presque ravaler son “Carpe Diem” à Horace ! Et si on acceptait enfin de prendre un peu notre temps sans pour autant avoir l’impression d’en perdre ?

Après des années à courir après leur montre, les deux françaises Isabelle Rivoire-Grange et Manon Posty Sworowski décident de remettre les pendules à l’heure en lançant leur concept store “Slow Soup”. Derrière ce nom quelque peu désuet se cache un réel désir de revenir à l’essentiel: manger, dormir, faire l’amour. Une vie simple à la française.

Le site “bijou” à la sélection pointue et au design minimaliste propose des produits 100% locaux en collaboration avec des marques françaises et designés par Isabelle : Bols en terre peints à la main, taies d’oreiller au design épuré et préservatifs au packaging décalé, Slow Soup revisite la langueur en mode design. (ndlr: Sortez vos dicos, le site est entièrement rédigé en anglais mais pas de panique, les visuels parlent d’eux mêmes.)

> La mode du mouvement slow

Face à un monde qui bouge de plus en plus vite, on note un réel désir chez les jeunes workaholics de lever le pied au quotidien. Cuisiner chez soi, réduire sa consommation et privilégier le local, sont les maîtres mots du mouvement “slow”.

Après le boom de la slow food, c’est au tour de la “Slow life” (titre d’une chanson d’Oxmo Puccino figure de maître du mouvement) de s’installer dans l’hexagone. Un mouvement plus global qui a conquis les français. Les “cités du bien vivre” calquées sur le modèle des “Cittaslow” italiennes se multiplient et vantent les mérites de la vie au ralenti.
Attention cependant, slow ne veut pas dire fainéant. On s’en remettra au dicton “Rien ne sert de courir, Il faut partir à point.”

> Article écrit par Louise Baxter

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *