“SECRET DEODORANT” : LA PUBLICITÉ FÉMINISTE QUI FAIT DU BIEN

La marque de déodorant Secret dévoile une vidéo féministe qui tranche avec les publicités sur le sexisme ordinaire.

Un couple dîne en tête à tête dans un restaurant chinois. Lumière bleuté, légèrement tamisée, la soirée est romantique et une demande en mariage se prépare. Surprise, c’est elle qui pose un genou à terre et demande à son petit ami de l’épouser…

Le stress est intense, c’est peu dire ! Heureusement, elle a mis son déodorant Secret ! Voilà le scénario de cette publicité américaine qui fait la promotion de ce nouveau déodorant pour femmes.

Loin des stéréotypes qu’un trop grand nombre de publicités ont pris l’habitude de véhiculer sur les hommes et les femmes, ce spot commercial va à l’encontre des clichés et des traditions vieux jeu. La demoiselle n’a pas mis son déodorant pour garder ses aisselles au sec pendant sa journée de shopping et on ne profite pas du moment où elle doit se l’appliquer pour la mettre en soutien-gorge devant un miroir.

Et oui, la réputation qui veut que les femmes mettent leur déodorant à moitié nue avec un grand sourire a malheureusement la peau dure ! Ici, tout le monde garde son t-shirt et tout tourne autour du fait que c’est une femme qui s’apprête à faire sa demande en mariage, et non un homme. Ce qui, par la même occasion, ne manquera pas de bousculer les esprits conservateurs. Une jeune femme afro-américaine qui demande son mec en mariage au milieu d’un restaurant c’est romantique, c’est féministe (preuve qu’on peut faire les deux) et nous on aime ! En plus c’est drôle.

Dans la même veine, l’association Girls who code (Les filles qui codent, ndlr) a également réalisé un spot publicitaire qui répond à la question : pourquoi les femmes ne peuvent pas coder ? En trois vidéos, toutes plus drôles les unes que les autres, cette question sexiste est démontée et tournée en ridicule par les trois réponses qui lui sont données : les femmes ne peuvent pas coder parce qu’elles ont leur règles, parce qu’elles ont des seins et parce qu’elles sont belles. C’est bien connu, les femmes pleurent tout le temps quand elles ont leurs règles et elles ont des sautes d’humeur qui les rendent violentes. Leur poitrine constitue un élément de distraction tellement captivant qu’elles ne peuvent pas se concentrer sur leur clavier et enfin, leur merveilleux cils de biche les empêchent de voir correctement l’écran de leur ordinateur. A prendre au millième degrés évidemment, Girls who code nous répond que non seulement les femmes codent, mais également que “tout autre théorie est ridicule”. Compris ?

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *