SE FAIRE VIRER D’UN SALON D’AFFAIRES À CAUSE DE SES BOTTES UGG, C’EST POSSIBLE

Crédits photo : @ugg

Une compagnie aérienne a viré une femme d’un de leurs salons d’affaires parce qu’elle portait des bottes de la marque UGG. Il y aurait apparemment un code vestimentaire à respecter dans ce genre d’endroit et la compagnie considère ces bottes comme des pantoufles…
 
Joanne Catherall est la « victime » en question. Chanteuse anglaise, elle a été interdite d’un salon d’affaires de la Qantas Airlines à cause de ses UGG que la compagnie classe dans la catégorie « vêtements de nuit ». Après avoir raconté son histoire sur Twitter, beaucoup de personnes ont réagi et ont exprimé leur mécontentement concernant cette drôle d’affaire. Les propriétaires de bottes UGG n’ont pas tellement apprécié que la compagnie considère leurs chaussures comme des pantoufles…


Et ne peut-on pas simplement voyager dans une tenue confortable ? L’histoire est assez ironique car la Qantas Airlines est une compagnie aérienne australienne, même pays d’origine que la célèbre marque UGG. L’employée qui a refusé l’entrée du salon à Joanne lui aurait même conseillé d’aller s’acheter d’autres chaussures dans l’un des magasins de l’aéroport… 

 

Une histoire qui nous rappelle celle d’une jeune femme refusée sur un vol par la United Airlines, car elle portait un legging… Les vêtements casual ne seraient donc plus de mise lorsqu’on s’impose un long vol.

> article de Loïse DEWILDEMAN

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW