SAVIEZ-VOUS QUE LE PREMIER FILM AVAIT ÉTÉ RÉALISÉ PAR UNE FEMME ?

Deux sœurs talentueuses sont à l’origine d’un documentaire, « Et la femme créa Hollywood », sélectionné à Cannes Classics cette année et diffusé sur la chaîne OCS Géants. Pourquoi voir ce film ? 

La raison est simple. Au Festival de Cannes pour cette édition, c’était l’année de la femme. Celle que l’on regarde dans une comédie, un thriller ou un film de genre (Mal de Pierres de Nicole Garcia, Loving de Jeff Nichols, Café Society de Woody Allen, La Fille Inconnue des frères Dardenne, American Honey d’Andrea Arnold, Elle de Paul Verhoeven, et j’en passe !). 

Une année idéale pour les deux sœurs Julia et Clara Kuperberg qui, depuis des années, parcourent les États-Unis pour raconter à travers des documentaires des histoires de cinéma, d’hommes et des femmes aux destins extraordinaires. Avec leur film « Et la femme créa Hollywood », les réalisatrices affichent au grand jour la place des femmes dans le cinéma des années 10-20 à nos jours. Pionnières puis mises sur la touche, réalisatrices, scénaristes, monteuses, costumières ont été à l’origine d’un cinéma créatif et riche, qui n’a cessé de se transformer en véritable business et marché. 


Photo de Sébastien Vincent


> Le premier film a été réalisé par une femme 

Elle s’appelle Alice Guy Blaché, une française, est considérée comme la première réalisatrice de film parlant – en opposition au cinéma muet. Mais cette pionnière n’est pas la seule, Lois Weber, américaine, est la première productrice d’un tout premier film en couleurs. Pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ? Aucune école, faculté, ne révèle que le cinéma à leur époque était entre les mains de grandes femmes. Pourquoi cet oubli ? 

Alors que les deux réalisatrices apportent tous les documents, témoignages, archives pour dénoncer ce manque dans notre savoir et notre culture, le documentaire est l’occasion de rétablir une vérité. Les femmes se sont intéressées très tôt au cinéma, objet délaissé par les intellectuels et les plus fortunés à ses prémisses. Aujourd’hui encore, très peu de femmes obtiennent des Palme d’Or, des Oscars ou des César. Alors prenons note de ces révélations et écoutons, si sa voix fait écho à notre époque, Ally Acker (réalisatrice et historienne), « L’Histoire est écrite par les vainqueurs et dans cette histoire, ce fut les hommes ». Girl power ! 

Et la femme créa Hollywood, de Julia et Clara Kuperberg.
Le documentaire est disponible à la demande sur OCS GO et actuellement en sélection officielle à Deauville dans la catégorie « Les docs de l’oncle Sam »

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *