SAUVER SON COUPLE

"Non mais tu comprends je ne veux rien regretter. Je vais tout faire pour sauver mon couple." Mais comment fait-on pour sauver son couple au juste ? Ranimer la flamme, comme ils disent, au bout d’1, 3, 5, 10 années de relation, ce n’est pas du gâteau, alors on use de tous les subterfuges…
 
Petites idées en bataille :
> Préparer le petit déjeuner (nb : ne pas oublier la fleur).
> Surprendre Georges en lui offrant de (jolies) choses.
> Rire de tout. Sourire à la vie. Délirer sur rien.
> Partir en week-end. N’importe où. N’importe quand.
> Sortir… souvent. Ou sortir…moins souvent.
> Partager plus, se confier plus, parler plus.
> Arrêter de parler et faire l’amour un peu plus. Plus, il faut toujours faire plus !
 
Est-ce que c’est là que les ennuis commencent ? Quand on commence à compter le nombre de fois où l’on s’aime ? En une semaine ? "C’est quand la dernière fois que l’on s’est aimé, dis ?"
 
Et puis il y a les excuses. Les fameuses excuses.
"Tu travailles trop. Je suis stressée. Je suis très fatigué. Mal à la tête. Non pas ce soir. Demain, tu veux ? Tu râles tout le temps. Tu n’es jamais contente. Fais un effort. Je m’ennuie. Bon, eh bien je sors. Tu viens ?"
 
Et là, toute Paulette se demande s’il va venir : "S’il vient, ça veut dire qu’il tient encore à moi". "S’il ne vient pas, j’appelle mon meilleur ami. Il a toujours été jaloux de lui. Alors, il viendra."
 
Que fait Georges dans ce cas là ? Il vient. Et Paulette ? Elle craque.
 
Parce qu’elle trouve que Georges est tout d’un coup bien attentionné, prévenant, gentil.
 
Moi je dis qu’il a surtout peur de son meilleur ami, et qu’il n’a – aujourd’hui – pas plus confiance en Paulette qu’en lui. Qu’il a conscience lui aussi que son couple bat de l’aile. File un mauvais coton. De l’eau dans le gaz et péril en la demeure. Mais admettons.
"Et si on en profitait pour se faire une soirée rien que tous les deux ? On se fait couler un bon bain chaud. On met des bougies partout. On cuisine un bon repas. On fait péter la bouteille de champagne et… advienne que pourra !"
 
Incroyable la vie à deux, non ? Cette capacité à faire renaître le désir en deux coups de baguette. Magique. Sauf qu’en pratique, il n’y a qu’une douche dans la salle de bain, une seule bougie (en cas de panne d’électricité), des yaourts 0\% et du champagne sans bulle dans le frigo. Donc il n’adviendra rien.
Alors que reste t-il de ces amours… ?
COMMENT FONT LES GENS POUR RANIMER CETTE PUTAIN DE FLAMME ?
 
Eh bien ils font ce qu’ils peuvent. C’est-à-dire la plupart du temps : rien. L’attente est latente. Et la rupture imminente. Alors qu’il suffirait sûrement d’un petit mot, rien-qu’un-tout-petit-mot, pour relancer la machine, le désir, et la passion… Je t’aime, droit dans les yeux et direction le cœur, ce n’est pas si compliqué à dire. Si ?
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *