SACRÉES JOJO !

Paulette a rencontré Mat et Chris, les deux fondateurs des baskets éthico-écolo Jojo ! Découvrez leur univers !

Paulette : Bonjour les "Jojo", racontez-nous un peu votre parcours avant de vous lancer dans la shoe.
Chris : Mat et moi nous sommes rencontrés sur les bancs d’une école de commerce, ici à Bruxelles. Mat a terminé cette formation, pour ensuite se spécialiser dans la finance. Je me suis plutôt orienté vers le secteur communication. Malgré cette dure et longue séparation (rires) nous ne nous sommes jamais perdu de vue ! Un beau jour, fort d’une première expérience dans le monde du travail, Mat est venu me voir : "Chris, j’ai une idée, et tu dois dire oui…" Nous avions 24 ans, et je venais de décrocher mon diplôme. C’était le tout début de l’aventure.
 
Jojo, c’est une fusion de la chaussure et du bandage, d’où vous est venue cette idée originale ?
Depuis le départ, on voulait faire une chaussure différente des autres, tant dans l’esthétique que dans le message qu’elle véhicule. Pourquoi notre marque devait-elle forcément véhiculer un message me diras-tu ? Et bien parce que nous pensons qu’en 2010 (à l’époque, et aujourd’hui encore plus) il y avait une prise de conscience générale par rapport aux grands défis écologiques. Nous voulions agir, à notre échelle. Après de longues journées de brainstorming, et des nuits arrosées de bonne bières belges, notre concept à vu le jour.

A partir de ce matin-là, notre vie allait être rythmée par le "Choose, Act, Check" : Tu choisis ton modèle, tu choisis l’action que tu as envie de soutenir, soit l’eau, soit l’arbre. Enfin, tu reviens sur notre site pour checker ton impact. Le choix du bandage comme inspiration nous a semblé logique : Nous cherchions à "guérir" certaines fractures, encore une fois, à notre échelle. C’est assez facile d’expliquer tout ceci maintenant, mais à l’époque, nous étions dans l’incertitude la plus totale, celle de deux jeunes qui se lancent sans savoir où ils vont réellement… Effrayant, mais tellement excitant à la fois.


Joachim de Cattalay a designé vos trois modèles phares. Comment s’est passée cette collaboration ? 
C’est dans un Thalys Bruxelles-Paris, totalement par hasard, que Mat a rencontré Joachim. A l’époque, il travaillait encore dans le secteur bancaire mais l’idée de lancer son propre projet lui trottait déjà dans la tête. Le coup de grâce est venu lorsque Joachim a expliqué à Mat qu’il était designer de chaussures haut de gamme, mais que l’idée de développer un jour une sneaker lui plaisait beaucoup. Au niveau de la collaboration en elle-même, on aurait difficilement pu trouver mieux. Joachim a su nous écouter et a réussi à mettre le doigt sur ce que nous cherchions : une chaussure originale, tout en restant accessible. Pour le remercier, nous avons appelé notre marque Jojo, oui, rien que ça (rires).
 
Mode éthique et responsable oblige, Jojo s’engage pour la reforestation au Niger et l’accès à l’eau potable en Sierra Leone. Pourquoi avoir choisi ces deux missions ?
Le choix de replanter des arbres et d’installer des pompes à eau en Afrique ne résulte pas du hasard. Ces deux projets font partie intégrante du Millenium Project initié par les Nations unies en 2002. Cette initiative consiste à proposer, entre autres, un plan d’action concret afin d’assurer la durabilité de notre environnement ainsi que l’accès à l’eau propre et potable pour tous. Ce plan d’action s’accompagne d’objectifs concrets à atteindre pour 2015. C’est dans ce cadre là que nous avons trouvé The Water Project et Tree-Nation, les deux ONG avec qui nous avons un partenariat. Parce que porter des Jojo c’est avant tout s’inscrire dans un mouvement, un "patch" à l’arrière de chaque paire porte la couleur du projet que l’acheteur a choisi de soutenir. Vert pour l’arbre, bleu pour l’eau.
 
Quel est l’esprit de la collection 2011 ?
Pour l’instant, nous avons un modèle, décliné en 7 couleurs différentes. Il y a en a pour tous les goûts, des discrètes, des flashy, des blanches ou des noires. En gros, pas d’excuses, dans notre collection, chacun peut y trouver chaussure à son pied (rires).
 
Un petit mot gentil pour Paulette de la part de Jojo ? 
Paulette, quand t’es à Bruxelles, appelle-nous au +32 478 20 84 85, on t’emmène diner 🙂

 

SURPRISE !
Paulette x Jojo vous offrent 10\% de réduction sur les modèles de votre choix !

Pour profiter de cette réduction, rendez-vous sur le site web Jojo et entrez le code promo
"JOJOLOVESPAULETTE"

Bon shopping les Paulette !

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *