ROXY X LIBERTY : UNE CAPSULE ÉCORESPONSABLE

Dédiée à la plage, la plongée et aux activités de bord de mer, cette capsule respectueuse de l’environnement est le must-have de cet été.

Vaimiti Teiefitu en combinaison Roxy x Liberty © Roxy x Liberty

Composée de maillots de bain, de combinaisons et de vêtements de plage (robe et ensemble caraco-jupe), la collection Roxy x Liberty s’adresse aux sportives, mais pas que ! Que vous soyez surfeuse ou adepte de la bronzette, la gamme s’adaptera parfaitement à vos sorties plage.

Une gamme écoresponsable

Vaimiti Teiefitu © Roxy x Liberty

La capsule est composée à 100 % de tissus recyclés, le but étant d’allier l’esthétique au respect de l’environnement. C’est pourquoi les pièces sont en matériaux naturels (coton biologique principalement) et non chimiques. Elles sont réalisées avec des techniques de fabrication durable et conçues pour supporter un temps prolongé dans l’eau et résister aux crèmes solaires et aux huiles. Le résultat : une collection à faible impact environnemental, on adore !

Un motif stylé et engagé

Vaimiti Teiefitu en combinaison Roxy x Liberty © Roxy x Liberty

Le petit plus c’est bien évidemment l’imprimé coraux, inspiré de la végétation océanique. Les deux partenaires ont choisi de remplacer les célèbres fleurs de la marque londonienne Liberty Fabrics par des coraux. Cette fleur très fortement affectée par la présence de l’humain, afin de sensibiliser à la beauté menacée de la flore sous-marine et de suggérer sa protection.

Une ambassadrice de qualité

Vaimiti Teiefitu en Roxy x Liberty © Roxy x Liberty

Qui de mieux pour représenter la gamme, que l’ancienne Miss Tahiti, Vaimiti Teiefitu ? Passionnée de surf et de longboard, cette amoureuse de la nature met un point d’honneur à protéger l’environnement et notamment les océans.

La collection sera disponible dès le 16 juin prochain ici et dans certaines boutiques du monde entier.

Article de Clara Schnebel

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.