ROUTINE MAQUILLAGE POUR PEAUX À IMPERFECTIONS

Illustration, Ëlodie

Après la routine visage anti-boutons (pour celles qui l’auraient loupée, c’est par ici), voici la routine make-up pour camoufler ses boutons, rougeurs, ou cicatrices qui peuvent nous pourrir l’existence.


Attention, le maquillage ne fait pas de miracles : un bouton en relief le restera toujours… Toutefois, avec quelques produits adaptés, il est possible de retrouver un teint unifié, sans effet plâtre. Voyons ça de plus près…
 
 
>Etape 1 : la base
Amies à peaux grasses/à imperfections, la base de teint aidera grandement à ce que le fond de teint tienne, et surtout ne file pas. La surprise ? Utiliser la BB Cream Erborian en tant que base de teint. En appliquer une petite noisette sur l’ensemble du visage et du cou. Testé et approuvé : la peau ne brille pas après application.

Si vous avez les paupières grasses, on reste fidèle à la Primer Potion de chez Urba, Decay, qui fera tenir vos fards.
 

BB Cream Erborian, 32euros les 100ml Primer Potion Urban Decay, 17euros

>Etape 2 : le fond de teint

Etape cruciale du quotidien make-up des peaux à imperfections : trouver THE fond de teint, pas gras, qui matifie, qui camoufle, qui unifie sur la durée… Une horreur.
Ici, GROS coup de cœur pour le fond de teint Anti-Blemish de Clinique. Pas de panique, la texture peut sembler un peu difficile à travailler (elle sèche vite), mais une noisette de produit suffira pour le visage et le cou.

Le plus ? Son action sur les boutons. Ok, il ne fait pas de miracles, mais les assèche considérablement. De plus, le flacon semble tout petit, mais vu la quantité de produit nécessaire, il durera un certain temps…
 

 
>Etape 3 : le correcteur
 
Maintenant, on peaufine les derniers détails avec le correcteur ! On le choisit de teinte verte, couleur qui atténuera les rougeurs de votre visage.

On dit merci à Avène, qui n’a plus ses preuves à faire dans le soin des imperfections.
 

 
>Etape 4: la poudre matifiante
 
La poudre permettra d’unifier au maximum le teint. Cette étape peut être optionnelle si vous jugez que le fond de teint a bien fait son travail. Ici, on choisira une poudre légère et matifiante, à poser au pinceau Kabuki sur l’ensemble du visage et le cou. Celle de chez Sephora fait très bien son travail.
 
 
 
>Etape 5 : le fixateur de maquillage
 
Ça y est, c’est presque fini ! On finit par fixer tout ça.

Un autre coup de cœur pour le Booster Mineral de chez ELF. Un petit prix pour du minéral, la poudre est vraiment aérienne, et fini le travail du teint en matifiant et procurant une sensation de peau douce, veloutée sur la peau.
 

Bien sûr, ces étapes peuvent être optionnelles : tout dépend de votre peau, l’importance de vos imperfections, de votre production de sébum… On n’oublie pas d’utiliser des textures Oil Free, pour ne pas étouffer la peau et surtout, bien l’hydrater !
 
Et vous les Paulette, des astuces make up à nous faire partager ?
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *