REPORT : LE FESTIVAL MUSIC VILLAGE ET DE CINEMA EUROPEEN DES ARCS

La semaine dernière, Paulette quittait la grisaille parisienne en quête de projections, concerts et tartiflettes. Direction Les Arcs, pour la 6ème édition du Festival Européen du Cinéma ! La nouveauté cette année, c’est le Music Village. Une première édition qui nous aura gâtées, avec 3 jours de live et DJ sets qui ont su briser la glace. Un chouette séjour, riche en culture, qu’on vous raconte ici (petite surprise à la fin !).

 
Vendredi, Isaac Delusion ouvre le festival des cimes enneigées. Rendez-vous au Carré, où Jules le chanteur, nous avoue qu’ils s’amusent comme des petits écureuils ! Moonboots aux pieds, on commence par danser sur les mélodies hypnotiques du groupe. Radio Meuh continue d’électriser la piste, pour finir par un DJ set d’Arnaud Rebotini, toujours aussi imposant.
Samedi, on se la joue rando. Après quelques enjambées et beaucoup (beaucoup) de sueur, on arrive à l’igloo. Un endroit assez chouette et bluffant, au beau milieu d’une piste ! Entre deux descentes, les skieurs s’arrêtent y boire un vin chaud et se déhancher sur le dancefloor. De la lumière fluo, des salles pour danser, un mini bar… On adore !
 

 
On redescend les pistes, direction la cérémonie d’ouverture du Festival de Cinéma. En avant-première, on a la chance d’assister à la projection du film de Morgan Matthews : “X + Y”. On était émues aux larmes devant Nathan (Asa Butterfield), un adolescent introverti fuyant toute manifestation d’affection, qui trouve du réconfort auprès des maths. Soutenu par sa mère et son professeur marginal M. Humphreys, il participe aux Olympiades Internationales et découvre pas mal de choses, qui vont au delà des théories et de sa passion pour les chiffres…
 
Retour au Music Village pour se trémousser sur les lives de Synapson et The Avener. Conquis, le public se déchaîne, et la station tremble sous les tubes “Sentimental Affair” et “Fade Out Lines”. La nuit finira en beauté, avec Le Tournedisque et Pain Surprise.
 
Dimanche, on rencontre le duo Head On Television entre deux balances. Deux compères qui on vous l’assure,vont faire parler d’eux !  Au Chalet de Luigi, on se prélasse devant We Were Evergreen, doux mélange de pop indé exotique, avant de rejoindre le Carré pour la dernière soirée du Music Village. Les trois figures montantes de l’électro, Thylacine, Fakear et Superpoze enflamment la piste. Comme l’impression d’être à la maison, devant des potes qui auraient pris le contrôle de la soirée : Ils s’éclatent, balancent du son et on en redemande ! <3
 
© Superpoze
 
Lundi, deuxième projection. L’Irlande est le pays à l’honneur de cette 6ème édition et ne nous aura pas déçues ! On commence avec “Frank” de Lenny Abrahamson, qui nous offre une très belle histoire, émouvante et décalée. Jon (Domhnall Gleeson, ou Bill Weasley dans Harry Potter)rêve de devenir rock star. Il rencontre par hasard le groupe mené par Frank, un personnage atypique et fascinant, dissimulé sous une fausse tête complètement surdimensionnée ! Commence alors une relation fusionnelle entre les deux personnages. De l’Irlande au Texas, Jon les suit dans la préparation de leur album très avant-gardiste. Avide de succès, il tente de prendre les rennes, mais rien ne se passe comme prévu… Une belle leçon d’humanité !

 
On assiste ensuite au concert de Slow Skies. Karen, jolie brune à la voix envoûtante voire un brin mélancolique, nous fais traverser les grandes plaines irlandaises !
 
BONUS
En coulisses, on en a profité pour parler fromage, musique & feu de cheminée avec Fakear, Superpoze, Head on television et Slow Skies. C’est tout de suite, avec la “Quizzette de la Montagne” :
 
FAKEAR ET SUPERPOZE
 
Paulette : On est au Festival du Cinéma, si vous étiez un film ?
Superpoze : Théo (Fakear) en tous cas c’est “Star Wars” !
Fakear : Ah merci, ça me correspond assez bien niveau personnage !
Superpoze : Genre c’est le bordel. Il y a des mecs qui parlent à l’envers, des sabres lasers, des vaisseaux, des complots galactiques… c’est bien Théo ça !
Fakear : Toi tu serais “L’Été de Kikujiro”. C’est un film génial sur un gamin qui part en vacances. Enfin pas vraiment enfait… Il veut retrouver sa mère, c’est assez compliqué comme truc mais magnifique, c’est super beau…
Superpoze : Ça pourrait me caractériser c’est ça ?
Fakear : Ce n’est pas évident à appréhender et en même temps, il y a un super fil conducteur. Tout le long, tu te dis “où est-ce que je vais ?” et à la fin c’est “ouuaah !”. Il faut que tu le mates, il est hyper bien. C’est rempli de gentillesse et hyper triste. Un joli drame japonais !
Superpoze : Ah c’est.. ça me va, j’accepte, tu me gâtes !
 
Paulette : Un mot, un truc que vous dites tout le temps ?
Tous les deux : Bro ! Hey bruh ! C’est clair que c’est ça !
 
HEAD ON TELEVISION
 
Paulette : Quelle est la chanson a écouter en haut des pistes et celle au coin du feu ?
Sylvain : En haut des pistes, tu es chaud : Rick James !
Aurélien : Mélodie Nelson de Gainsbourg
Sylvain : Non ça c’est au coin du feu !
Aurélien : On peut choisir les deux, moi j’entends en haut des pistes des boum, boum, boum, … chantonnant
Sylvain : Ah c’est pas mal en fait, parce que comme ça au coin du feu il met de la funk, et il est chaud. Les deux fonctionnent !
 
Ski ou Snowboard ?
Sylvain : Snow
Aurélien : Luge
 
Si vous étiez un film ?
Aurélien : Ah… Shining ! Toi tu es plus Dumb & Dumber.
Sylvain : Ouais et The Mask, c’est ça c’est bien… Non Shining c’est parfait !
 
EP Shining à retrouver par ici
 
SYNPASON


Paulette : Fondue, Tartiflette ou Raclette ?
Paul et Alex : En coeur – Raclette !
 
Une anecdote à nous raconter à la montagne ?
Alex : On a mixé dans un igloo avec des moufles, et franchement c’était délire.
Paul : Et c’est la première date où on est venu nous chercher en moto neige pour nous emmener en haut des pistes !
 
Si vous étiez un film ?
Paul : Les tortues Ninja – rires – on mange des pizzas, on est enfermés dans une cave pour faire de la musique, eux c’est les égouts.
 
THE AVENER

Paulette : Quelle est la chanson a écouter en haut des pistes et celle au coin du feu ?
Tristan : Quand je suis sur le télésiège, j’écoute de la musique plutôt relaxante et spirituelle, comme Ravi Shankar, c’est pour moi un des plus grands musiciens. La chanson au coin du feu, ça dépend avec qui je suis mais je dirais “Angie Stone – Wish I Didn’t Miss You” qui a une voix très chaleureuse dans une soul exceptionnelle.
 
Ski ou Snowboard ?
Ski, car je peux ne plus faire de snowboard malheureusement, je me suis fais mal au genou en skateboard quand j’avais 15 ans.
 
Fondue, tartiflette ou raclette ?
Les trois en même temps ! Non allez, un petit faible pour la raclette.
 
SLOW SKIES
 
 
Paulette : Fondue, tartiflette ou raclette ?
Karen : Raclette ! I love that ! So much cheese !
 
Est-ce que c’est votre premier concert à la montagne ?
Oui, et c’est aussi notre premier concert en France, nous n’avions jamais joué hors de l’Irlande et l’Angleterre. C’est super, nous espérons en faire d’autre très prochainement en Europe.
 
Si vous étiez un film ?
“Lost in translation” de Sofia Coppola, j’adore ce film.
 
 
Article écrit par Julie Ihler et Margaux Steinmyller
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *