REPORT : LE FESTIVAL HEART OF GLASS, HEART OF GOLD


Photos d’Elodie Daguin – www.elodiedaguin.com/

L’an dernier, nous avions décrété que le festival Heart of glass, Heart of gold remportait la médaille d’or du meilleur festival. Cette année encore, alors que la saison des festoches se termine, le festival Hog Hog se classe sans difficultés sur les premières marches du podium. On vous raconte cette deuxième édition.

 
Vendredi 19 septembre, départ à 7h de Paris et c’est parti pour 10h de car. La route est longue pour arrivée jusqu’au camping Aluna de Ruoms où se déroule le festival. Oui, Hog Hog se mérite.
 
Une fois les clés du bungalow récupérées (petit rappel, à Hog Hog tout le monde dort dans des bungalow, artistes comme festivaliers) et les kway enfilés (le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous), direction le concert d’Amen Dunes pour écouter la voix du beau Damon McMahon.

Ensuite, petit tour au Pop Up Market pour découvrir les jeunes créateurs de la région, essayer moult frippes et faire une pause détente au stand Cotélac.

 
Avant que la pluie ne s’abatte sur le site, on assiste aux concerts de Fear of men et BRNS. Deux groupes plein d’énergie qui retournent le camping ! Le public est chaud, excité comme il se doit pour le set de Mondkopf. Manque de bol pour le DJ, après 4 minutes de set, une pluie diluvienne déferle sur Ruoms. Panique à bord, la foule se dirige sous le préau de la cafétéria, seul abri du site. Constat : tout le monde est trempé. La scène est inondée et les concerts sont suspendus. Mais il en faut plus pour altérer la bonne humeur des festivaliers.

Les plus courageux poursuivent la fête au club alors que d’autres préfèrent se coucher, rêvant que la pluie ne cesse…

 
Voeu exaucé puisque le lendemain matin, samedi 20 septembre, les nuages ont laissé place au soleil ! On ne perd pas une minute, on enfile notre maillot de bain et on se rue au concert de 2 boules vanille. Ambiance survoltée autour de la piscine. Y a pas à dire, bronzer les pieds dans l’eau pendant un concert, c’est assez kiffant.

 

 
L’après midi est aussi l’occasion de découvrir le groupe Taulard, qui dévoile un live complètement fou sous le préau, et Matt Elliott, plus calme, accompagné à la guitare.

 
Après plusieurs heures passées à faire les foufous dans les 3 piscines du site, les festivaliers s’accordent une pause gourmande alors que de notre côté, on se rend au catering en compagnie du groupe La Femme. On vous passe les détails de la discussion qui a principalement tourné autour du magazine Union. Voilà voilà.

 
Puis les concerts reprennent, Moodoïd d’abord, puis Omar Souleyman, La Femme et Cheveu, enfin. Impossible de départager les 4 chanteurs, tous plus charismatiques les uns que les autres. Pablo, leader de Moodoïd entouré de ses muses, Omar, fascinant chanteur Syrien qui captive son public, Marlon, chanteur de La Femme torse nu pendant les ¾ du concert, et David, déchaîné, qui a porté une enceinte à bout de bras et parcouru à peu près 5km sur scène…

 
Bouillante, la foule se dirige ensuite au club pour le live de Jenny Wilson, définitivement notre coup de coeur du week-end, qui a assuré le show (et quel show !) malgré une nuit de fièvre intense…

La nuit, les festivaliers ont pu s’adonner aux joies du karaoké. On s’en est d’ailleurs donné à coeur joie sur Eternal Flame d’Atomic Kitten.

Dimanche, dernier jour, soleil au zénith, le rendez-vous est pris à la piscine pour assister aux live de Motorama et Acid Arab. Il a beau n’être que 15h, le public est en transe. Ces dernières heures au coeur de l’Ardèche provençale sont magiques…

Dimanche, 17h, départ de Ruoms, c’est reparti pour 10h de car ! Et oui, Hog Hog, ça se mérite !
 
> Les organisateurs ont un message :
Pour des raisons indépendantes de la volonté des organisateurs, le festival ne pourra plus avoir lieu dans le camping Aluna de Ruoms. Les organisateurs cherchent donc dès maintenant un nouveau lieu. Si vous connaissez donc un camping ou autre lieu d’accueil pouvant héberger des centaines de personnes, disposant de piscines et de scène ou amphithéâtre extérieur, alors banco ! Ecrivez à nelly@giveusabreak.fr pour lui faire part de votre bon plan <3
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *