REPORT : LE FESTIVAL DE CINÉMA EUROPÉEN DES ARCS

Ce week-end, Julie et Margaux ont assisté au Festival de Cinéma Européen des Arcs, soit plus de 100 projections et événements répartis sur tous les sites des Arcs (Bourg Saint-Maurice, Arc 1600, Arc 1800, Arc 1950 et Arc 2000 sans oublier un igloo à 2200m d’altitude !), accompagnés de rencontres avec les équipes des films. Elles nous racontent.
 
Vendredi 13 décembre, après 2 trains, 8 heures de voyage et 1 sprint pour ne pas louper notre correspondance, c’est une jolie petite brise montagnarde qui nous accueille. Ça y est, nous voilà en Savoie !  Nous posons nos bagages aux Arcs 1950 pour le week-end, et à peine arrivées, nous voilà déjà parties pour la première soirée.
 
Direction le bowling, où la team Paulette joue « à sa manière »… Le lancer de boule retourné et le ne-pas-toucher-de-quilles nous aura quand même valu la deuxième place ! Une visite du village avec les organisateurs, un babyfoot et un verre plus tard, nous retrouvons notre lit douillet, mais pas pour longtemps…
 
 
 
8 heures, le réveil sonne. On compte bien envoyer de la paillette sur les pistes en ce week-end d’ouverture de la saison ! Top départ avec un petit-déjeuner de championnes,  et nous voilà prêtes à tester le planté du bâton. Première piste en 1h37, Margaux s’improvise monitrice face à une Julie, tétanisée par la pente. Après quelques chutes, du chasse-neige, et de la descente de piste en escalier, l’odeur de la tartiflette nous appelle, à table !
 
 
On opte finalement pour une omelette savoyarde (plus communément appelée « la croûte », glamour) un véritable délice qui nous aura sans doute nourries pour la semaine, au moins. On rechausse nos skis pour une dernière piste, avant de nous préparer (en 23 minutes top chrono) pour la soirée d’ouverture du Festival.
 
 
 
Tapis rouge, strass et paillettes (sous nos manteaux de ski), on se croirait presque au Festival de Cannes !

Présentation du jury composé de Nicole Garcia Présidente entourée, de la comédienne Française Anna Mouglalis, l’auteur Britannique Jonathan Coe, le producteur Croate Cedomir Kolar, le chef opérateur Anglais Larry Smith, le compositeur Français Eric Neveux et la comédienne Française Anaïs Demoustier.

Suivi d’un discours des créateurs du Festival, arrive la projection du premier film, dans une salle pleine à craquer. On commence avec « L’amour est un crime parfait » des frères Larrieu, dans vos salles le 15 janvier 2014. Un thriller prenant, sublimé par une Maïwenn à tomber, et un Mathieu Almaric excellent.
 
  
 
Fin de la projection, nous sommes conduites au cocktail dinatoire, mention spéciale au fromage de montagne et à la charcuterie puis c’est parti pour le concert d’Elephanz (qui avait brillé à la Rêve Party de Paulette à Paris souvenez-vous). Comme à leur habitude, le quatuor nous enivre avec de jolies mélodies, et conclut en enflammant la piste avec Time For A Change. Une ambiance chaleureuse dans un petit bar savoyard, où se mélangent skieurs, acteurs et journalistes, le tout sous les étoiles filantes. La fatigue commence à se faire sentir, on part se coucher, prêtes à rêver de monts enneigés !
 
Dimanche, dernier petit déjeuner en terrasse. Sous un soleil de plomb, on profite de ce paysage de rêve avant de repartir à Paris…
 
 
Un grand merci aux organisateurs pour leur accueil ! Des bisous enneigées et on se dit à l’année prochaine.
 
>Le festival du cinéma européen des Arcs continue toute la semaine avec de belles surprises, soirées et projections de films. Rendez-vous sur http://2013.lesarcs-filmfest.com/

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *