RENCONTRE AVEC JUPITER

Photos, Matthieu Dortomb pour Paulette.

Justine a rencontré le duo électronique Jupiter qui vient de sortir un nouveau morceau, "Kass Limon", sur le label Kitsuné en attendant la parution de leur tout premier album. 

Quarles et Amélie forment à eux deux le duo-couple Jupiter. Le groupe évolue dans un univers électronique ambiancé italo-disco avec une petite touche de pop. Peu friands des classifications hâtives qui les situeraient maladroitement entre les Beatles et Laurent Garnier, ils préfèrent revendiquer leur singularité. Et ils ont bien raison, leur son pailleté et acidulé étant unique. À croire qu’ils viendraient presque d’une autre planète…


Paulette : Dans votre biographie il est écrit que vous êtes un duo franco-anglais…
Quarles : Oui, j’ai un passeport anglais mais en réalité nous sommes tous les deux Français (rires). 
 
Amélie : Il faut savoir aussi que nous nous sommes rencontrés à Londres. On a fait connaissance sur le dancefloor, en boîte. Après avoir passé du Britney et du Rihanna, le DJ a mis le morceau Mama Used to Say de Junior (écoutez leur remix ici, ndlr.) et là, bizarrement, tout le monde a quitté la piste, sauf nous deux.

 
Vous faisiez quoi à Londres ?
Amélie : On était tous les deux étudiants dans une école de musique. On était dans la même classe mais on ne s’était jamais vraiment parlé. En tout cas, à partir de cette soirée là, on a fait tous nos travaux de groupe ensemble !
 
Quarles : Dans le cadre de nos études on devait réaliser des projets du type "sortir un single", "écrire un album", "faire un tube", ça peut paraitre un peu utopique mais c’était notre quotidien.
 
Et c’est à ce moment là que vous avez commencé à faire de l’électro ?
Quarles : On était un peu des feignants à l’époque donc on a choisi de faire de la folk, on s’est dit que c’était fastoche, un peu de guitare et hop, le tour était joué (rires) !
 
Amélie : Et puis avec le temps on s’est vite rendu compte que ce qui nous plaisait vraiment c’était l’électro. On a donc créé notre groupe, Jupiter, et on a continué dans cette voie.
 
Après avoir fini vos études vous êtes rentrés en France, pourquoi ?
Amélie : Je pensais sincèrement que j’allais faire ma vie à Londres sauf qu’en réalité j’avais beaucoup trop idéalisé la ville. Je pensais que c’était une ville faite pour les musiciens qui veulent percer mais en réalité, notre situation n’était pas vraiment enviable. Les petits artistes sont mieux traités en France.
 
Quarles : Sans compter qu’il y a une forte tradition disco en France, le public est très réceptif à notre musique.
 
Est-ce quelque chose que vous avez pu constater quand vous avez fait les premières parties de Metronomy  sur leur dernière tournée ?
Quarles : Oui, même si  au début on appréhendait un peu car le public était là pour eux et pas pour nous, mais au final c’était génial. On avait déjà fait la première partie de Metronomy il y a deux ans au Trabendo à Paris. Leur musique est mortelle et eux sont vraiment super sympas !
 

Vous avez signé avec le label Kitsuné, comment s’est faite cette collaboration ?
Amélie : On a commencé à faire des remixes pour eux (Anoorak, Two Doors Cinema Club, Metronomy, ndlr.) puis ils ont intégré certains de nos morceaux sur leurs compil’ avant de sortir quelques uns de nos singles comme "Saké" ou "Kass Limon", un remix de Kassav.  
 
Vous préparez un album actuellement ?
Quarles : Oui, il est bien avancé, il est même presque fini d’ailleurs ! Il nous reste à faire la sélection des morceaux, on en a écrit un peu trop (rires).
 
Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Amélie : On va tourner, faire des petites dates à droite à gauche, en France et en Europe. Et à la rentrée il y aura une surprise, un truc vraiment étonnant…
 
Quarles : Oui, on ne peut pas en dire davantage mais disons qu’on va faire un mix pour un groupe assez mainstream.
 
Okay, une dédicace à Paulette pour finir ?
En choeur : Salut Paulette, tu passes de bonnes vacances ?
 
JUPITER VS KASSAV :: KASS LIMON           
Single / Kitsuné

Disponible depuis le 18 juillet 2011

Retrouvez Jupiter sur :
Site web 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *