RECETTE DU BRUNCH : LE CLOUD BREAD

Crédits photos : Because Gus

Depuis quelques semaines, on observe un étrange phénomène sur les réseaux sociaux… la toile se couvre de cloud breads ! De cloud quoi ? Le cloud bread, un pain sans gluten, léger comme un nuage et super facile à réaliser.

Quand on a vu la vague de hashtags déferler sur instagram, on s’est dit qu’il fallait tout de suite tester cette étrangeté. Le cloud bread a fait son apparition dans le cercle très fermé du food porn : sans farine (donc sans gluten) et très simple à réaliser (contrairement à la plupart des pains sans gluten), il n’en fallait pas plus pour que le cloud bread devienne le chouchou des gluten free. Alors si vous aussi vous voulez avoir la tête dans les nuages, suivez la recette proposée par la chouette équipe de Because Gus.

> Ingrédients pour une vingtaine de cloud breads

120g de cream cheese (type Philadelphia)

6 oeufs

1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

Et c’est tout !

> La recette du cloud bread

Dans un premier temps, séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mélanger les blancs au bicarbonate puis les battre en neige. Dans un saladier mixer les jaunes au cream cheese, et réunir délicatement les deux préparations en prenant soin de ne pas casser les blancs.

Sur une plaque recouverte d’un papier cuisson, disposer une cuillère à soupe d’appareil en l’étalant légèrement pour former un rond. Vous pouvez les faire plus ou moins épais selon votre convenance et pensez à laisser un peu d’espace entre les ronds. Répéter l’opération et enfourner pendant 15 minutes à 150 degrés. En attendant la prochaine fournée, on vous conseille de placer l’appareil au frais.

Une fois les cloud breads cuits, vous pouvez soit les laisser refroidir, ou alors les passer quelques secondes au toasteur pour les rendre plus croustillants. Pour les intolérants au lactose, Frichty a imaginé une version sans cream cheese ; on vous laisse découvrir l’ingrédient magique qui change tout, juste ici !

> On le mange comment ?

Côté garniture, le cloud bread se déguste en apéro ou en entrée : avec du saumon fumé, un peu d’aneth et du citron, ou alors façon club sandwich : une tranche de jambon, quelques pousses d’épinards et une tranche de tomates. Version sucrée, on a réalisé un mélange de yaourt au soja et de confiture de myrtilles, à tartiner sur une belle toast : idéal pour le petit-déjeuner !

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW